A

ABELEDO Millán Né à Silleda (Galice), étudie le violoncelle au Conservatoire Supérieur de Musique d’Aragón (Zaragoza) sous la houlette de A. L.Quintana et B. Switalska. Dans son récital de diplôme il obtient les meilleures notes (Matrícula de Honor). En 2011 il est admis à la classe de violoncelle de N. Shakhovskaya à l’Ecole Supérieure de Musique « Reina Sofia » (Madrid), où il obtient également les meilleurs notes. Depuis 2013 il se spécialise dans la classe de Troels Svane à la Musikhochschule de Lübeck. Millán ABELEDO a été membre du JONDE (Jeune Orchestre National d’Espagne) et a collaboré également avec la Camerata Aragón, l’Orchestre Symphonique de Galice et l’Orchestre National d’Espagne. Il a participé activement à des masterclasses données par des grands violoncellistes comme Asier Polo, A. Noras, X. Gagnepain, F. Rados, Günter Pichler, Heinrich Schiff et Frans Helmerson. Il a été sélectionné pour des bourses des fondations BBVA et Segundo Gil Dávila. Il est actuellement violoncelliste titulaire de la Philharmonie Royale de Galice, et il est membre fondateur du nouvel octuor à cordes espagnol « Bambú Ensemble ».

ADKINS
Anthony, Né a Northampton (Angleterre), il a été sélectionné comme boursier par la Royal Academy of Music et par le Royal College of Music à l'age de dix-sept ans. Choisissant le Royal College, il étudia pendant cinq années sous la houlette de Eric Harrison et de Bernard Roberts. Il fut choisi pour représenter le Royal College à l'étranger ainsi que dans des masterclasses avec Nadia Boulanger. Il fut également finaliste du concours " Chappell Gold Metal Competition ".
À la sortie du Royal College, A. ADKINS a été récompensé avec l'occasion d'offrir un récital au Wigmore Hall. Son concert connut un tel succès qu'il fut invité à donner un second récital six mois après.
Sa réaction face à ce succès triomphant, contrairement à l'attente du monde de la musique, fut de choisir de poursuivre ses études. Il remporta la " Bourse Chopin " décernée par le gouvernement polonais. Ce grand prix lui permit d'étudier avec le professeur éminent Jan Hoffmann à l'Académie de Musique de Cracovie.
Depuis lors, Adkins s'est forgé une réputation prodigieuse. Il a joué fréquemment au Wigmore Hall et au South Bank (Londres). Il fit de nombreuses tournées de concert en Royaume-Uni, se produisant également en Autriche, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, à Hong-Kong, en Pologne, en Espagne, en Suisse et aux États-Unis. La radio BBC et la télévision allemande lui consacrèrent des émissions spéciales.
La technique pianistique de A. ADKINS est caractérisée par une absence d'affectation superficielle, qui donne à l'essence de la Musique le pouvoir d'être délivrée avec la concentration la plus intense.

ALBERO Teresa , soprano
Teresa ALBERO s’est d’abord formée en tant que pianiste ; puis, ses intérêts l’ont menée à étudier la musicologie. Elle détient une licence en musicologie du Conservatoire Supérieur de Valencia.
Ensuite, elle s’est spécialisée en chant dans la classe d’Ana María Sánchez à « Musikene », le Centre Supérieur de Musique du Pays Basque à San Sebastián, où elle s’est également perfectionnée sous la houlette des professeurs Enrique Ricci, Itziar Barredo, Rubén Fernández et Maciej Pikulski. Elle a également participé à des masterclasses données par Miguel Zanetti, Isabel Rey, Robert Expert, Raina Kawaibanska et Carlos Chausson.
En tant que soprano lyrique, elle a chanté les rôles de Mercedes (Carmen) et de Second Woman (Dido y Eneas) au Palau de la Musica (Valencia), au Palacio Euskalduna (Bilbao) et au Théâtre Arriaga (Bilbao). Cette année, elle a été sélectionnée avec Erik García (piano) pour se produire au Festival de San Sebastián en août 2012. Dans ses prestations, elle a collaboré avec de prestigieux chefs d’orchestre, tels Jacob de Haan et Yaron Traub.
De 2010 à 2012, Teresa ALBERO a également travaillé comme correspondante au Pays Basque pour la revue Ópera Actual, pour laquelle elle a rédigé plusieurs articles.
Du Romantisme naissant aux compositions originales de Benoît Albert en passant par les standards de jazz de Duke Ellington, ce programme se présente comme une promenade dans les styles et les siècles.

ALBERT, Benoît
Tel un guide attentif et loquace, Benoît Albert se fait le passeur didactique de ces 200 ans d’histoire de la musique et de la lutherie de guitare.
Au centre de ce programme vous verrez et entendrez trois instruments originaux restaurés ou fabriqués par le luthier Erik Pierre Hofmann.
En tant que soliste, chambriste et compositeur, le guitariste français Benoît Albert est unique en son genre. Très jeune, il est inspiré par les musiques populaires ainsi que le rock progressif et la musique classique. Vers l'âge de 14 ans, il décide d'étudier la guitare classique, études qui le mènent de sa Charente natale au Conservatoire de Bordeaux puis au CNSMD de Paris où il obtient le Diplôme de Formation Supérieur pour la guitare et la musique de chambre. Il a étudié entre autres avec Olivier Chassain, Carel Harms, Pierre Laurent Aimard, Frédéric Durieux, Laszlo Adadi et Christophe Coin. En tant qu'interprète, ses productions mettent en jeu la danse contemporaine (Laurène Albert et Pierre-Michaël Faure), la peinture/gravure (Paul Storey et Pierre Cambon), la musique de chambre (Suonatori, Les Frères Méduses, la Cie des Arts, Duo Laborde-Albert) et plus récemment un travail sur des musiques de films muets (Tod Browning et Georges Méliès). En solo il développe un programme mettant en scène trois instruments originaux couvrant ainsi 200 ans d’histoire de la musique et de la lutherie de guitare : Guitar Triptych. Il a joué en Europe, au Venezuela, aux Etats-Unis et en Malaisie. Ses compositions et ses disques sont édités par Les Productions d'Oz au Canada. A ce jour, il a enregistré huit albums dont quatre sont dédiés entièrement à sa musique. Comme compositeur, son appétit de découverte le pousse à écrire pour divers instruments, dispositifs et formations sans oublier les travaux de musique électronique. Son langage musical présente un très large spectre rythmique reflétant les influences populaires d'Europe de l'Est et d'Amérique du Sud, sans oublier la musique impressionniste française. Depuis septembre 2014, il est Professeur de guitare au Conservatoire à Rayonnement Régional (C.R.R.) ainsi qu’intervenant au Pôle Supérieur (I.S.D.A.T.) de Toulouse.
www.benoitalbert.com

Duo ALBUR: Cet ensemble, formé par Sixto M. Herrero et Ma Victoria Carillo, est né dans les classes du Conservatoire Professionnel de Musique de Murcia pendant l'année scolaire 97-98 d'un travail commun comme professeur et pianiste accompagnant des élèves de saxophone. Tous deux partagent l'idée et l'enthousiasme de profiter de ce que la musique apporte, un monde de sons, un langage distinct. Ils commencent à jouer en concerts et en cours appliqués au répertoire pour développer le résultat de leur étude et de leur travail. Une des participations les plus remarquées a été l'Hommage à F. Garcia Lorca "Una luna hombre adentro", montage poétique et musical, dans lequel ils créent "La Dama gris" et "El Suefio de Gala" des compositeurs Sixto M. Herrero et David Mora. Le succès obtenu les amène très rapidement à être sollicités pour un autre concert coïncidant avec la présentation du livre "Desde un jardin de sombras hasta tu vientre" du poète alicantin José Vergara, pour lequel ils créent "Reflexion y Fantasia", œuvres de Sixto M. Herrero pour saxophone et piano. Ils ont été également invités à participer aux IIIème rencontres pour le Saxophone en Méditerranée et au Congrès Mondial du Saxophone qui a eu lieu au Québec (Canada) en 2000. C'est en recevant les conseils en musique de chambre d'Emmanuel Ferrer-Laloë dans sa classe à Carthagène que celui-ci les invite à venir jouer en Aquitaine.
C'est en tant que duo qu'ils veulent faire connaître les recours stylistiques de cette association d'instruments, tant au public qu'aux compositeurs, travaillant dans l'investigation et l'ampliation du répertoire traditionnel et des tendances actuelles. Leurs programmes sont donc de configuration classique et impressionniste d'une part et contemporain d'autre part, ainsi que ceux spécialement composés d'œuvres écrites pour eux par les compositeurs David Mora, Javier Artaza, Pérez Castro et Andrés Valero.

ALCARAZ Julie est originaire de Bayonne, où elle débute très jeune le chant, le violoncelle et le piano. Olivier Gardon et Jacques Rouvier l'aident à préparer le concours d'entrée au CNSM de Paris où elle est admise dans la classe d'Hortense Cartier-Bresson. Elle reçoit les conseils de pianistes tels que Dominique Merlet, Marie Françoise Bucquet, Brigitte Engerer et François-René Duchable, et poursuit également ses études de chant lyrique avec Anna Maria Miranda et Alain Buet. Elle se produit régulièrement en soliste, notamment à Paris (Église St Ephrem), Biarritz (Musée Historique), à la salle de l'Athénée de Bordeaux (Palais des Congrés), au festival du Cap Ferret..etc. Après l'obtention du premier prix au concours de Lagny-sur-Marne, elle fut sélectionnée pour représenter la musique française lors d'un concert au Japon, célébrant cent ans de relation entre ces deux pays. En 2013, elle remporte le Premier prix au concours international du Mesnil des Arts; elle est alors invitée par des festivals européens (Espagne, Portugal, Roumanie...) à se produire en récital et avec orchestre. Elle exprime également sa passion pour la musique de chambre sur des scènes parisiennes comme le Grand Salon des Invalides, le Théâtre de l'Île St Louis, le Grand Palais, au Festival "1001 notes" en Limousin ainsi que dernièrement au Théâtre des Champs Elysées. Par ailleurs elle collabore régulièrement avec des musiciens de l’orchestre de Bordeaux Aquitaine. Elle obtient également le prix de musique de chambre de l'académie Ravel, qui lui a permis de jouer au festival "Mélomanes Côte-sud" en juillet 2013, et interprète quelques mois plus tard le concerto en fa mineur de chopin sous la direction de Jean Pierre Lacour. Prochainement, elle se produira au Festival Chopin au Parc de Bagatelles à Paris, puis au Festival « Musique en Vallée du Tarn » . Enfin, elle interprètera le concerto en sol majeur de Ravel en Roumanie, avec l’orchestre de Brasov sous la direction de Frederico Crizanaz.


ALMA, Quatuor Le quator à cordes est l'un des ensembles les plus difficiles et exigeants qui soient; c'est pourtant pour cette formation très élaborée que la plupart des grands compositeurs, de HAYDN à BARTOK, en passant par BEETHOVEN et DEBUSSY, ont écrit le meilleur de leur production. La principale qualité d'un instrumentiste de quatuor est la patience: un très sérieux travail de fond est nécessaire pour obtenir cohésion et homogénéitéé. A une époque où l'on attend des résultats rapides, la pratique du quatuor à cordes relève du sacerdoce et du défi artistique.
C'est pourtant le choix fait par Maud ROUCHALEOU, violoniste et Claudine CHRISTOPHE, altiste, après la révélation d'une Master-classe avec le QUATUOR FINE ARTS en 1997. En hommage d'une part à Alma, femme de Gustav MAHLER, et d'autre part à l'âme de leurs instruments -alma en espagnol-, elles créent le QUATUOR ALMA en 1998. Rejointes par Karen JEAUFFREAU au violon, puis par Maya BLUMENFELD au violoncelle, elles feront preuve de leur talent en intégrant immédiatement la classe du QUATUOR YSAYE au Conservatoire Supérieur de Paris. Le QUATUOR ALMA se produit régulièrement en concert depuis sa formation et développe un large répertoire; ses nombreux projets lui permettent d'envisager sereinement son avenir artistique.
   Karen JEAUFFREAU, Violon
Suite à un apprentissage précoce du violon à Villeneuve/Lot, ses dons évidents l'amènent très vite à intégrer le Conservatoire de Bordeaux où elle obtient en1993 la Médaille d'Or de violon à l'unanimité, puis les Félicitations du jury un an plus tard en cycle de perfectionnement. Ses études de violon sont complétées par un cursus complet de musique de chambre où elle obtient les plus hautes récompenses. Elle entre ensuite au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de S. GUESSNER, où elle effectue un parcours remarquable: un an lui suffit pour obtenir un Ier Prix en niveau Supérieur, et deux ans plus tard, en 1999 elle obtient le Prix de Perfectionnement du Conservatoire Supérieur de Paris qui marque le début d'une brillante carrière. Dès la saison suivante, l'Opéra Eclaté fait appel à elle dans le cadre de ses productions dans toute la France; elle participe également à de nombreux concerts avec le pianiste espagnol E. FERRER-LALOE.

  Maud ROUCHALEOU, Violon
Originaire du Mans, elle s'installe à Paris après avoir obtenu une Médaille d'Or de violon à l'unanimité avec C. COURTADE et étudie auprès de J. GHESTEM et H.CARTIER-BRESSON, professeurs au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Récompensée par un Ier prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en 1997, elle se perfectionne ensuite avec D. LEFEVRE et obtient deux ans plus le Ier Prix de la ville de Paris. Sa jeune expérience est impressionnante, tant au sein de nombreux orchestres de jeunes Français, que lors de festivals étrangers qui lui ont permis de se produire hors de nos frontières. Elle entre en septembre 1999 à l'Orchestre des Concerts Colonne. Elle parfait son parcours par des études générales scientifiques, des études musicologiques à la Sorbonne et une passion pour la pédagogie qu'elle exerce dans différentes écoles.

  Claudine CHRISTOPHE, Alto
De nombreux musiciens étudient le violon avant de s'orienter vers l'alto, mais séduite par la sonorité si particulière chaude et expressive de cet instrument, elle en fait directement l'apprentissage au Conservatoire de Metz, puis à Paris, où elle obtient en xxxx le Ier Prix de la ville de Paris. Elle obtient dès lors de nombreuses distinctions: Diplôme Supérieur d'éxécution de l'Ecole Normale de Musique de Paris, Premier Prix d'Excellence à l'unanimité au Concours Néréni en 1996 et le diplôme d'Etudes Musicales du Conservatoire Supérieur de Paris en 1998. C'est dans ce dernier établissement qu'elle travaille la musique de chambre avec Paul MEYER et Eric LE SAGE et suit la formation de Préparation au Métier d'Orchestre auprès de J. DUPOUY et L.VERNEY de 1995 à 1997. Elle obtient également son Prix d'alto dans la classe de S. TOUTAIN. Elle joue depuis en sonatev dans plusieurs festivals comme celui de Saint-Julien de Salinelles. Elle se produit en orchestre au sein de la Philarmonie de Lorraine et entre à l'Orchestre des Concerts Colonne en xxxx

  Maya BLUMENFELD, Violoncelle
Originaire d'Israël, elle étudie le violoncelle à l'âge de dix ans et re oit trois ans plus tard la bourse Moshé SHARETT de la fondation Culturelle Amérique-Israël, décernée aux musiciens exceptionnellement prometteurs. Le Centre Musical de Jérusalem et le Collège Thelma Yellin des Arts lui permettent d'étudier avec de grands maîtres internationaux et elle suivra de 1994 à 1997 l'enseignement de S. MAGEN, doyen de la Faculté des Arts du Spectacle de l'Académie Rubin de Jérusalem. Elle est durant cette période invitée par de nombreux ensembles: Orchestre de Chambre de l'Armée Israélienne, Jeune Orchestre Philharmonique, Orchestre Symphonique New World et Ensemble Kaprizma, spécialisédans la musique de chambre du XXème siècle. 1997 sera pour elle une année déterminante: elle décide de poursuivre sa carrière musicale en Europe et fait le choix de s'installer à Paris. Elle se perfectionne depuis avec M. STRAUSS, professeur au Conservatoire National Supéieur de Paris et obtient le Ier Prix à l'unanimité de violoncelle au Conservatoire de Boulogne-Billancourt en juin 2000.

ALMEIDA, Henrique Sanches de
Né à Amarante (près de Porto) en 1990, Henrique SANCHES DE ALMEIDA commence ses études musicales avec le professeur Hélder Almeida dans le conservatoire de sa ville natale. Il poursuit ses études à l’École Supérieure de Musique de Porto sous la houlette du professeur José Pina. Henrique Almeida a participé dans de nombreuses masterclasses avec des noms prestigieux de la scène de la guitare internationale, tels Roberto Aussel, Dejan Ivanovic, Chen Zi, Margarita Escarpa et Miguel Carvalhinho. Ses prestations musicales l’ont mené à joué à Cologne, Porto, Braga, Barcelos, Vila do Conde et Viseu. En 2012 il obtient le 1er Prix au Concours International de Guitare « Santa Cecilia » de la ville de Porto. Henrique Almeida a enseigné au Conservatoire du Centre Culturel de sa ville natale d’Amarante de 2009 à 2012,, ainsi qu’au Conservatoire Régional de Vila Real de 2010 à 2011.
Il se perfectionne actuellement dans la classe de Roberto Aussel à la Hochschule für Musik und Tanz de Cologne, afin d’obtenir un Masters en Guitare Solo.

Duo ALONSO-PROTEAU
Mercedes ALONSO et Pierre-Frédéric PROTEAU se sont rencontrés à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe du grand pianiste Thierry de Brunhoff. Parallèlement à leurs carrières de solistes, ils décident de former un duo (piano à 4 mains ainsi que 2 pianos). Ils ont donné de nombreux concerts en Europe, Canada, Etats-Unis, Amérique du Sud, Chine, Thaïlande, Philippines… Ils ont participé à différents festivals et enregistré pour la radio et la télévision. A la demande de Raffi Petrossian, le duo participe à Paris à la création mondiale de la 1ère Symphonie de Mahler dans sa version pour 4 pianos 8 pianistes (commande de Radio-France). Ils ont donné une série de concerts au Canada pour le 350ème anniversaire de la fondation de Montréal. Le duo est en résidence pendant une semaine à Orsay où il interprète des œuvres du 19ème et 20ème siècles. Le Duo Alonso de Proteau a été invité par les Ambassades d’Espagne en Thaïlande et aux Philippines, pour une tournée de concerts en Asie du Sud Est. Leur dernier CD est consacré à la musique française pour piano à 4 mains.

ALVAREZ Fabio, Piano
Né à Orense (Galice) en 1988, Fabio Álvarez initie ses études musicales à l’âge de huit ans avec le professeur Xoán Manuel Iglesias Losada à l’Ecole Municipale de Musique de A Pobra de Trives, continuant par la suite au Conservatoire d’Orense avec la pianiste Purificación Iglesias. Il obtient son premier prix avec les meilleures notes. Alvarez obtient ensuite une place comme étudiant au prestigieux conservatoire Musikene (Centre Supérieur de Musique du Pays Basque) à San Sebastián, où il poursuit actuellement sa troisième année d’études sous la férule du renommé concertiste et pédagogue Emmanuel Ferrer-Laloë. Il complète sa formation musicale en étudiant le piano contemporain avec Ricardo Descalzo, l’accompagnement vocal avec Maciej Pikulski, l’accompagnement instrumental avec Irini Gaitani et la musique de chambre avec Gabriel Loidi.
Fabio Alvarez a été sélectionné pour participer à plusieurs stages internationaux, tels le 55ème Cours de Musique à Saint Jacques de Compostelle, et le 3ème Cours « Círculo Mercantil » de la ville de Vigo. Il s’est fait remarquer en tant que pianiste lors de ses prestations dans le cadre des 12ème et 14ème cycles d’Interprètes « Teresa Berganza » à Saint Jacques de Compostelle, au 2ème Cycle de Jeunes Interprètes de la Ville d’Orense, et lors de divers soirées musicales au Prieuré Le Mesnil Saint Martin (Montaut de Villeréal).
Fabio Alvarez collabore avec toute une série d’ensembles musicaux : l’Ensemble de Pianistes « Tío Nel » (tournée de concerts en France et en Espagne avec les Concertos Brandebourgeois de J. S. Bach arrangés pour piano à quatre mains), et avec le Trío « Eolia » (clarinette, basson et piano) avec lequel il participe dans la 2ème Semaine de Musique de Chambre de la Ville de Pasaia au Pays Basque espagnol.
Fabio Alvarez a reçu les conseils de grands maîtres comme Imre Rohmann, Josep Colom, Eldar Nebolsin, Ricardo Requejo, Nino Kereselidze, Gustavo Díaz-Jerez, Mariana Gurkova, Jean-Philippe Guillo, Aurélie Forre, María Jesús Crespo, María Teresa Pérez et Alexander Kandelaki, entre autres.

LES AMATEURS

Président: Guy COUTTIN 0553572676, animateur J-Pierre VIDOTTO 0553233379
Les Amateurs, groupe théâtral plus que centenaire, a comme principale vocation l'animation culturelle en milieu rural, dans différentes régions de France et, en particulier, dans les départements limitrophes de la Dordogne.
Depuis plus de vingt ans, l'animateur Jean-Pierre Vidotto s'est spécialisé dans le théâtre à domicile avec un répertoire des plus variés: Molière, Giraudoux, Feydeau, Jules Renard, Obaldia... ainsi que des montages poétiques comme Brassens, Vian, Daudet. .. ou Satie.
Les Amateurs sont des habitués du Mesnil Saint Martin où ils ont maintes fois réjouis ceux qui ont assisté au représentations des Lettres de mon moulin, du Médecin malgré lui, de La grasse matinée, ainsi que des spectacles basés sur les musiques de Poulenc (L'histoire de Babar) et de Satie (Sports et divertissements) en collaboration enthousiaste avec le pianiste Emmanuel Ferrer- Laloë. La compagnie théâtrale "Les AMATEURS" est une association loi 1901. Elle a vu le jour il y a plus de 60 ans dans un petit village de Dordogne, près de Bergerac. Elle est avant tout, un groupe d'amis venant de différents milieux: commerçants, enseignants, étudiants, artisans, etc... Elle est ouverte à tous ceux qui ont envie de s'impliquer dans le théâtre, en tant que comédiens bien sûr, mais aussidécorateurs, costumiers, petites mains...
Qualités indispensables pour entrer dans ce groupe: humour, bonne volonté, disponibilité, passion... et le talent suivra....
Son répertoire: de MOLIERE à DAUDET, en passant par OBALDIA, Jules RENARD, François COPPEE etc..
Dernière création: Une adaptation théâtrale de FALSTAFF de A. BOÏT, le livret qui fut mis en opéra par VERDI..
C'est cet eclectisme qui fait l'origeinalité de cette compagnie; c'est grâce à ce répertoire varié que "Les AMATEURS" gardent leur fraîcheur, leur enthousiasme, leur plaisir.... et le vôtre. Président: Guy COUTTIN, animateur J-Pierre VIDOTTO

d'ANCHES, Trio  C'est à la Rochelle, sa ville nataIe, que PierreCHATAIGNER débute le hautbois dans la dasse de ClaudeORAY. Il est admis, en 1991, au Conservatoire de Créteil, dans la classe de Laszlo HADADY, où il obtiendra son Diplôme d'Études Musicales. Il suit des cours instrumentaux avec John de LANCIE (Soliste international, ancien directeur et professeur de hautbois à Curtiss Institut USA), et Wayne RAPIER (hautboïste au Boston Symphony Orchestra et président de Boston Records). Il poursuit sa formation pédagogique au CEFEDEM SUD (centre de formation pour les enseignants de musique) à Marseille, travaillant notamment avec Henri FOURÈS, François ROSSÉ ..
Il participe à de nombreux concerts, tant soliste, que musicien d'orchestre, sous la direction de nombreux chefs d'orchestre comme Michel PIQUEMAl, Philip BRIDE ou encore Claude BARDON. TItulaire du Diplôme d'Eta de professeur de musique, il est professeur de hautbois et de formation musicale à l'École de Musique de la Haute-Saintonge, de hautbois et de musique de chambre à l'École de Musique de Marennes et de Blaye. Il joue sur un hautbois F. Loréecréé par Alain de GOURDON.
Né en 1964, Franck LEBLOIS commence l'étude du basson au conservatoire de Tours à l'âge de 17 ans.
Diplôme du Conse,rvatoire National Supérieur de Musique de Lyon en 1993 ,dans la classe de lP. LAROQUE, il obtient son certificat d'étude spécialisées en Musique de chambre la même année. En 1994, il obtient son diplôme de professeur de Basson (CA) ainsi qu'un deuxième prix international de musique de chambre à Illzach avec le trio d'anches " Calamus " (France). Membre de l'Orchestre Lyrique du Grand Théâtre de Tours de 1984 à 1998, il se consacre maintenant essentiellement à la musique de chambre sous toutes ses formes et collabore avec de nombreux compositeurs de toutes nationalités dont il assure les créations pour promouvoir le répertoire de son instrument. En 1988, il fonde l'association " Fou de Basson" dont il est encore à l'heure actuelle le président et dont il organise les colloques internationaux de pédagogie du basson (1996-1999-2002). Artiste et pédagogue invité l'étranger (OSA, .Roumanie, Mexique), Franck LEBOIS enseigne actuellement le basson et la musique de chambre à l'École Nationale de Musique de danse d'Angoulême où il habite. Roman ORLOV est né à Moscou le 20 Juin 1975. Il commence l'étude de la clarinette à 8 ans et en 1994, il obtient le diplôme d'État en qualité de professeur de clarinette. Il réussit 1e concours d'entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Tchaïkovski à Moscou où il travaille avec les professeurs de clarinette super soliste de l'Orchestre de Théâtre Bolchoï de Moscou, Raphaël BAGDASARIAN et de l'Orchestre National Philharmonique de Russie, Vladimir SOCOLOV. En 1996, Roman ORLOV vient pour la première fois en France, invité au stage organisé par la " Musique d'Espérance" où il travaille avec le professeur du CNSM de Paris, Guy DEPLERS et soliste international, Paul MAYER. En 1997, il passe son séjour au CNSM dé Paris dans la classe de clarinette de Pascal MORAGUES et Jérôme Julien LAFFERIERE. Il obtient à l'unanimité la médaille d'or à l'École Nationale Supérieure de Musique de Montreuil (1998) et la médaille d'Honneur de la vile de Bordeaux (2000) et est lauréat de plusieurs concours internationaux et régionaux. Depuis l'année 2000, il est professeur de clarinette au Conservatoire Municipal de Barbezieux, à l'École Municipale de Coutras et depuis 2001 à l'École des Arts de la Haute Saintonge.
Ce trio, né d'une rencontre de trois musiciens de la région Poitou-Charente et Aquitaine, oriente son répertoire particulièrement sur la musique de son temps. Par une volonté délibérée de faire découvrir à tous les publics (y compris ruraux) ce répertoire qui le passionne, ce trio d'anches interprète des œuvres de compositeurs du XXème et XXlème siècles, tels A. Tansman, J. Ibert, G. Auric bien d'autres. Il lui arrive néanmoins d'explorer le passé!

APELLANIZ, Carlos  Né à Irún (Guipúzcoa), il commença ses études musicales à l'Ecoles Nationale de Musique de Bayonne avec la pianiste Françoise Doué, où il obtint une Médaille d'or, à l'unanimité. Il approfondit ses connaissances musicales au Conservatoire National de Paris avec J.Rouvier et Pascal Devoyon, d'où il sortit avec un Premier Prix de piano et un Premier Prix de musique de chambre, à l'unanimité. Il poursuivit encore sa formation à l'Ecole Supérieure de musique " Reina Sofía " avec D. Bashkirov et G.Eguizarova. Il bénéficia des conseils d'Alicia de La Rocha, Léon Fleisher, François René Duchable, Darío Darosa, Emil Naoumoff, Ferenc Rados etc.
Il fut lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, enlevant le Prix Spécial des jeunes talents du Concours International de Santander (1992), le Premier Prix " Infanta Cristina " de Madrid (1992), le Premier Prix " Marisa Montel " de Linares (1992), le Premier Prix " Ciudad de Melilla " (1994), le Premier Prix " Ciudad de Albacete " (1994), le Premier Prix du Concours international de Flamel à Paris (1990), le Second Prix au Concours International " Claude Khan ", à Paris (1990) et le Second Prix au Concours International de St Nom le Bretêche (1991), le Premier Prix du Concours International de musique de chambre UFAM à Paris (1990) etc.
Il s'est produit comme soliste avec l'Orchestre National de Bayonne, l'orchestre de chambre " Andrés Segovia ", l'Orchestre Pablo Sarasate (Pamplona), l'Orchestre de Chambre de Marseille, le " Grup Instrumental " de Valence, l'Orchestre Symphonique de Valence etc dans des salles renommées comme le Palais de la Musique de Valence, la Salle Gaveau, l'Auditorium National de Madrid, le Palais du Festival de Santander, l'Auditorium de Barcelone…. Il enregistra pour Radio France, Radio Nacional de España, Euskal Irratia.
Il enseigne le piano à " Venta del Moro " de Valence, au Cours OIDA, aux Rencontres de Musique Contemporaine, à l'European Music Master-Classes (Nancy).
Il est membre fondateur du Trio Cosma, du Trio Brouwer, du Trio Leid, du Duo Apellaniz (avec son frère David, violoncelliste) et il est soliste du Grup Instrumental de Valence avec lesquels il s'est produit dans les plus importantes salles de concert d'Espagne et de l'étranger.
Il partage, actuellement, ses activités pédagogiques comme professeur au Conservatoire Supérieur de Valence et au Conservatoire Supérieur d'Aragon avec celles d'interprète, en tant que soliste ou dans de nombreuses formations de musique de chambre.

APELLANIZ, David  Il entreprit ses études de musique à l'Ecole Nationale de Musique de Bayonne avec Jacques Doué et les poursuivit à l'Ecole supérieure de musique " Reina Sofía " sous la conduite de Frans Helmerson et A.L.Quintana.
En outre, il a bénéficié des conseils de N.Gutman, D.Jeringas, B. Pergamenchikov, B. Greenhouse, P.Müller, et des ensembles, Trio Beaux Arts, Quatuor Hagen et Quatuor Italien.
Il sortit lauréat de nombreux concours de violoncelle : Jeunesses musicales d'Espagne, de l'Assemblée Régionale d'Andalousie… Il se produit comme soliste avec de nombreux orchestres, notamment l'Orchestre Symphonique Royal de Seville, l'Orchestre de Chambre " Andrés Segovia ", l'Orchestre de Chambre de Málaga, l'Orchestre de Córdoba, l'Orchestre " Sinfonietta " de Barcelone, l'Orchestre de la Ville de Grenade, l'Orchestre des Jeunes d'Andalousie, l'Orchestre de Chambre de l'Ecole " Reina Sofía ", l'Orchestre Symphonique des Jeunes de Lisbonne et l'Orchestre philharmonique de Málaga et cela dans les salles de concerts et les théâtres les plus importants comme l'Auditorium National, le Théâtre Central de Seville, le Palais de la Musique de Catalogne, l'Auditorium " Manuel de Falla " de Grenade, la Société Philharmonique de Bilbao, le Théâtre Sant Lluis de Lisbonne, la Fondation Juan March de Madrid, le Festival International de Grenade, le Palais des Festivals de Santander…Il partage la scène, aussi, avec les membres du Quatuor Hagen, P.Halfftes, D.Masson, Gloria Isabel Ramos, J.L. Garcia Asencio etc.
Il réalise des tournées de concerts dans de nombreux pays (Espagne, France, Angleterre, Danemark, Allemagne, Italie, Corée du Sud, Philippines, Malaisie…et enregistre pour de nombreuses chaînes de radio et télévision nationales et internationales.
Il forme un duo avec le pianiste Carlos Apellaniz et avec l'accordéoniste A.L. Castaño. Il s'implique très fortement dans la musique de composition récente, notamment d'auteurs espagnols, comme soliste et comme membre du " Plural Ensemble " et du " Grup Instrumental " de Valence. Il a collaboré avec le groupe " Taima Granada ", le groupe basque " Oiasso Novis " et occasionnellement avec le Quatuor Casals.
Il enseigne dans les cours " Cuidad de Toledo ", " Aldaia " de Valence, " Alcázar de San Juan " de Ciudad Real, " European Masterclasses " de Nancy, Cours de Cullera, Cours de Rafelbuñol, cours " OIDA ", rencontres de Musique Contemporaine de Valence.
Il occupe, actuellement, une chaire d'enseignement du violoncelle au Conservatoire Supérieur de Valence et il est professeur de ce même instrument au Conservatoire Supérieur d'Aragon.

APOLLINAIRE, Quatuor
Fondé en 1994, LE QUATUOR APOLLINAIRE se veut avant tout un ensemble tourné vers la musique française de " L'entre deux siècles " (fin du XIX siècle début du XX siècle) sans rejeter toutefois la possibilité de créer des œuvres de notre époque afin d'enrichir la littérature de cette formation insolite : PIANO - SAXOPHONE - VOIX - FLÛTE. Le quatuor APOLLINAIRE s'est produit lors de plusieurs festivals en France, aux USA et au Canada, mais aussi lors de master-class dans diverses universités nord-américaines (1996 et 1998).
Né en 1961 à Tonneins (Lot-et-Garonne). le saxophoniste Jean-Michel GOURY étudia au CNR de Bordeaux, obtenant 3 médailles d'or à l'unanimité. En 1980, il gagne le 1er prix des jeunes solistes au concours national d'Aix-les-Bains, devenant également finaliste du concours national de Radio France " Royaume de la musique " en 1982. Actuellement professeur de saxophone au CNR de Boulogne-Billancourt, ses activités pédagogiques se concentrent sur la musique contemporaine, autour de laquelle il organise et donne des stages, des rencontres et des masterclasses en France, aux États-Unis, au Canada, en Allemagne, en Italie, en Israël, en Ukraine et en Suisse. Il participe à des concerts de musique de chambre avec l'Ensemble national de Saxophones, le Klangforum et d'autres formations dans plusieurs pays européens, se produisant également comme soliste avec plusieurs orchestres symphoniques. Depuis 1979, Jean-Michel GOURY crée et diffuse plus d'une centaine d'œuvres de compositeurs comme Luciano Berio, Gerhard Stäbler, Abel Carlevaro, Christian Lauba, Henri Sauguet, Georges Aperghis, Bernard Carloséma et d'autres. Il a réalisé en total de 15 compact-discs avec, entre autres, le quatuor de saxophones XASAX (au sein lequel il s'est produit chez nous au Prieuré Le Mesnil Saint Martin en juin 2006).
Né en 1963 à Tours, le pianiste Yves JOSSET étudia le piano aux conservatoires de Tours et d'Orléans, ainsi que la musicologie à l'université de Tours ; il se perfectionna ensuite avec Vlado Perlemuter à Dartington (Grande-Bretagne), James Lyke (U.S.A.), Ann Spilzberg (Canada) et Boris Behthierev (Conservatoire Tchaïkovski, Moscou). Il enregistra 3 compact-discs en tant que membre du duo saxo-piano GOURY-JOSSET. Ses tournées de concerts en chambriste (par ex. avec l'ensemble Polyfolia) l'ont mené en Italie, en Suisse, aux États-Unis et au Canada. Yves JOSSET est co-fondateur du Rendez-Vous International du Piano en Creuse.

Née en 1974 à Guéret, la pianiste Marie-Christine WLAZLIK effectua ses études à l'École Nationale de Musique de la Creuse. Parallèlement, elle poursuit actuellement des études d'Art Lyrique. Elle enseigne actuellement la Formation Musicale et le Piano à l'École Nationale de Musique de la Creuse.

Née en 1973 à Fougères, la flûtiste Sophie DAVARD étudia aux conservatoires de Rennes et de Boulogne-Billancourt. De 1992 à 1994 elle s'oriente vers la musique contemporaine et devient membre fondateur de l'Ensemble POLYFOLIA. Flûtiste solo de l'ensemble Musique en Vie, elle réalise la création discographique de deux cantates de Milhaud, ainsi que des créations de J. Castérède, J.C. Petit... Flûtiste solo (et piccolo) de l'O.C.I.P (Orchestre et chorale inter-universitaire de PARIS), elle enseigne à l'École de Musique de Plessis-Bouchard en région parisienne.
Compositeur aussi bien que pianiste, Michael ARNOWITT fut apprécié et reconnu d'un public distingué dès son adolescence. À l'age de 16 ans, il a gagné le prix international BMI (Broadcast Music, Inc.) pour jeunes compositeurs. À l'age de 13 ans il exécuta un morceau pour piano à la fête "1976 World Music Days" of the International Society for Contemporary Music (ISCM). Son talent musical contribua à sa sélection en tant que boursier des arts par le Président à la Maison Blanche; il exécuta ses propres compositions au Kennedy Center à Washington, D.C. Il fit des études de composition musicale à l'École de Musique Juilliard, au Conservatoire de Musique de la Nouvelle Angleterre, à l'École de Fontainebleau en France, à Indiana University, à Yale, et à l'École de Musique à Aspen.

APPL Benjamin maîtrise également le répertoire du lied, de la mélodie, de l’opéra et du concert.
Né à Regensburg, il reçoit sa première éducation musicale en tant que membre de la chorale mondialement célèbre Regensburger Domspatzen (littéralement : « les moineaux de la cathédrale de Ratisbonne »). Boursier de la Studienstiftung des deutschen Volkes et de « Live Music Now », il poursuit ses études dans les classes de Edith Wiens et de Helmut Deutsch à la Haute École de Musique de Munich, où il obtient son diplôme de chant avec les félicitations du jury en 2010. Il participe également en tant qu’élève actif à des masterclasses données par Brigitte Fassbaender, Dietrich Fischer-Dieskau (qui fut son mentor et avec lequel il travailla régulièrement), Peter Schreier et d’autres. En tant que soliste, il s’est produit avec des ensembles comme l’Akademie für Alte Musik Berlin et le Bach Collegium Stuttgart, à des festivals à Heidelberg, Rheingau, Stuttgart, Salzburg, Zurich et Chicago. En 2010 il chanta le « Messie » de Haendel à Paris. Parmi ses rôles d’opéra figurent Schaunard (La bohème) et Ottokar (Freischütz), tous les deux chantés à Munich, ainsi que Papageno (Flûte enchantée). Il a déjà travaillé avec les pianistes accompagnateurs Malcolm Martineau et Graham Johnson. Ce dernier l’a sélectionné pour sa série de concerts « Young Songmakers Almanach » à Londres.. Graham Johnson l’accompagne régulièrement, par ex. au Festival de Piano de la Ruhr (2012, occasion à laquelle Benjamin a reçu le Prix de l’Association Schubert) et à deSingel (à Anvers, où ils sont de nouveau programmés pour 2013)
Lors du concours « Das Lied International Song Competition » à Berlin en 2011, Benjamin a reçu le Prix du Public. Il se spécialise actuellement dans le répertoire d’opéra dans la classe de Gabriel Piernay à la Guildhall School of Music de Londres. En 2012 il chantera les rôles de Grieux (Massenet) et Alamviva (Mariage de Figaro) au Silk Theatre de Londres.


ARCARO Laurent
Après des études de chant au C.N.S.M de Paris Laurent ARCARO intègre le studio Opera de Mannheim et la Hochshule für Musik dans la classe de Lied de Ulrich Eisenlohr. Il se perfectionne avec des artistes de renom comme Robert Massard, Thomas Hampson, Gundula Janowitz et Gabriel Bacquier. Il a chanté notamment les rôles de Figaro et Dandini de Rossini, il Conte et Figaro des Nozze di Figaro, le rôle titre de Don Giovanni, Escamillo dans Carmen, Malatesta et Belcore de Donizetti, Silvio dans I Pagliacci...

ARNOWITT, Michael
. Deux fois soliste avec le Boston Symphony Orchestra, Michael Arnowitt joua des concertos pour piano de Bach et de Beethoven; par ailleurs il fut soliste de piano avec l'Orchestre de chambre de Kiev sous la direction de Roman Kofman, le Savannah Symphony Orchestra et autres. Interprète avec le Ying String Quartet, il fit une tournée au Canada et aux États-Unis avec Beverley Johnston de Toronto, une percussionniste de premier plan. Ils créèrent un programme d'une diversité qui englobait la musique des compositeurs de la Nouvelle Zélande, de l'Argentine, de la Corée, de l'Allemagne, du Japon, et du Canada.

Jusqu'à présent Michael Arnowitt a sorti cinq enregistrements de piano solo. The Penguin Guide to Compact Discs (London) accorda à son CD "Constellation" sa meilleure appréciation, le considérant un " tour de force de pianisme brillant; jeu splendidement lucide et sensible ... haut en couleur et atmosphère et rythmiquement fascinant. " De futurs projets d'enregistrement incluent "Hommage à Glenn Gould," un double CD, qui devra sortir chez Ursa Minor Records et présentera de diverses compositions favorisées par le pianiste canadien disparu. Le documentaire sur Michael Arnowitt, Beyond Eighty-Eight Keys (Au-delà des Quatre-vingt-huit Touches), disponible en DVD et VHS, contient des extraits de ses interprétations de la musique pour piano composée par Bach, Mozart, Byrd, Schumann, Brahms, Schönberg, et Ligeti.

Michael Arnowitt est aussi pianiste de jazz. Son CD, "Classical/Jazz," paru chez la Musical Heritage Society, offre un programme unique de musique classique influencée par le jazz et de jazz influencé par la musique classique, explorant l'entrecroisement des deux genres de musique et leur influence l'un sur l'autre à travers le vingtième siècle.

On peut consulter le site Web de Michael Arnowitt à <www.sover.net/~foodsong/>. Ce site, créé en 1997, contient des essais qu'il a écrits sur des sujets musicaux variés. Michael Arnowitt est né a Boston et depuis 1983 réside à Montpelier dans l'état du Vermont, USA.

ARRIAGA, Trio. Les membres du Trio Arriaga se sont produits dans les plus importants festivals et théâtres d’Europe, d’Asie et d’Amérique. Leurs carrières en tant que solistes les ont menés à collaborer avec les plus prestigieux orchestres d’Espagne, ainsi qu’à l’étranger : celui de la Radiotélévision Espagnole, les orchestres de Séville, Valencia, Grenade, Barcelone, Catalogne et Galice, ainsi que l’orchestre symphonique Gulbenkian de Lisbonne, l’Ensemble Orchestral de Lyon et le Leos Janacek Chamber Orchestra. Ils ont ainsi partagé la scène avec des musiciens tels que Y. Menuhin, R. Schmidt, G. Caussé, N. Chumachenco, le Quatuor Brodsky, le Gewandhausquartet de Leipzig, le Quatuor Casals et celui de Prague.

En tant que solistes ou en musique de chambre, les intégrants du Trio Arriaga ont enregistré plus de 25 CD’s pour des labels comme Naxos, Sony, Col-legno, Verso et d’autres. Ils ont individuellement été les lauréats de concours internationaux comme le Concours International Tibor Varga, le Concours International Joaquín Rodrigo, le Kendall Taylor Beethoven Prize et le Quilter International Competition. En outre, chacun d’eux a été le lauréat, dans la catégorie soliste, du Concours National Permanent des Jeunesses Musicales d’Espagne.

Formés en France, en Angleterre et en Allemagne, au cours de leurs carrières ils ont reçu les conseils d’artistes comme M. Vengerov, P. Zuckerman, B. Canino, B. Greenhouse (Beaux Arts Trio), M. Pressler (Beaux Arts Trio), P. Farulli (Cuarteto Italiano), F. Helmerson, B. Pergamenschikov, N. Gutman, V. Repin, M. Kopelmann, etc.

Les membres du Trio Arriaga se sont associés professionnellement avec le City of Birmingham Symphony Orchestra, l’orchestre Gulbenkian de Lisbonne (1er violon), le Conservatoire Supérieur du Liceu de Barcelone et le Conservatoire Supérieur de Saragosse. Ils se produiront prochainement au festivals de Lisbonne, Valladolid, San Sebastián, et au Porto Rico (Festival Pablo Casals).

ARZA MOZO, Maider est née à San Sébastien le 6 Mars 1975. Elle débute le piano avec Ana-Maria GONZALO et termine le degré moyen dans sa classe. Elle entre alors au Conservatoire National de Région de Bayonne, dans la classe de Françoise DOUE, où elle obtient la Médaille d'Or en piano et en musique de chambre en degré supérieur. Françoise DOUE la confie alors à Emmanuel FERRER-LALOE avec lequel elle travaille depuis deux ans pour préparer divers concours.

ASHKENAZY, Vovka. Fils de deux musiciens au talent exceptionnel, il est né à Moscou. A l'âge de six ans, alors que sa famille vient de s'installer en Islande, il s'inscrit à Reykjavik dans la classe de piano de Ršgnvaldur Sigurjönsson, ayant développé durant sa prime jeunesse un amour particulier pour cet instrument. Dix ans plus tard, un des meilleurs professeurs de l'école russe, Sulamita Aronovsky, d'origine lituanienne, accueille le jeune homme à la Royal Northern School of Music à Manchester. A côté de ce grand maître, il bénéficie de leçons exceptionnelles avec Léon Fleisher, Peter Frankl et son propre père Vladimir Ashkenazy. Dès l'obtention de son diplôme en 1983, le jeune pianiste fait ses débuts au Barbican Centre à Londres en jouant le premier concerto de Tchaikovsky avec l'Orchestre Symphonique de Londres sous la baguette de Richard Hickox. Depuis lors, il a été engagé par des formations prestigieuses telles que le Royal Festival Hall, le Concertgebouw, la Philharmonie de Berlin, a enregistré des disques aux côtés de son père, sans compter de nombreuses autres prestations solistiques avec orchestre, récitals et concerts de musique de chambre. Il collabore fréquemment avec son frère, le clarinettiste Dimitri Ashkenazy, avec lequel il a fondé le European Soloist Ensemble, qui va faire sa deuxième tournée au Japon en Juin 2000. Le carnet de Vovka Ashkenazy comprend des tournées en Australie, au Japon comme soliste et en Amérique du Nord et du Sud. Son press-book fait état de critiques élogieuses extraites de publications aussi diverses que le Los Angeles Times ou le Melbourne Age. Il réside actuellement en France.

AVANT-SCENE OPERA
L'avant-scène opéra est une académie pour chanteurs lyriques en formation, une troupe professionnelle d'opéra et un centre de production de spectacles dont le siège est en Suisse.Dirigé par le chef d'orchestre et chanteur lyrique Yves Senn, la troupe a le plaisir de venir travailler chaque année au Mesnil-Saint-Martin, et présente en cette occasion le résultat de cette semaine d'intense création.