B

BAAR, Ian a étudié le chant au Royal Northern College of Music et s'est perfectionné avec Norman Bailey et Bruno Wyzui à Paris. Il a fait une brillante carrière de chanteur dès son enfance, avec de nombreuses apparitions et enregistrements à la télévision.
S'étant produit de nombreuses fois avec la British Youth Opera, l'Opéra de Paris, l'Opéra du Rhin (à Strasbourg), le Kent Opera, Wexford International Opera, Opera Festival, Dublin Grand Opera, Scottish Opera, English National Opera, The Old Vic Theatre of London, Royal Albert Hall, il a aussi donné une représentation du "Songe d'une nuit d'été" de Britten dans le rôle de Puck, pour la Famille Royale.
En 1992 il débute au Shaftsbury Theatre de Londres dans "le Fantôme de l'opéra" de Ken Hill , et plus récemment, dans le rôle de Rinuchio de "Gianni Schichi" à l'Adelina Patti's Castle et au "Craig-y-Nos Theatre". Ayant donné de très nombreux concerts et enregistré pour RTE Radio et TV, BBC TV et Radio 3 de RNE (Espagne), Ian Baar a chanté sous la direction de Jonathan Miller, Graham Vick, Richard Jones et Nicholas Hytner, et a gagné en 1988 le Laurence Olivier Award pour son interprétation de "Candide" de Bernstein.
Depuis plusieurs années, il a acquis une grande réputation comme professeur de technique vocale, donnant des Master Class dans plusieurs pays et formant les voix les plus prometteuses et les jeunes solistes des plus importantes compagnies d'opéra de Grande Bretagne.

BAILLIEU James,
one of South Africa's top young pianists and accompanists received the Bachelor of Music (Performance) degree with distinction at the University of Cape Town (UCT) in 2004. He studied piano under Graham Fitch and François du Toit, and the clarinet under Jimmy Reinders. Before enrolling at UCT he completed an Individualised Programme of Study in piano and accompaniment at Trinity College of Music, London. As a distinguished music student at UCT he was awarded all the piano prizes, including the Contrapuntal Prize, the Sonata Prize, the Concerto Prize, the class medal and the Leonard Hall and Johnny Windham scholarships. He won the first Laura Searle Piano Competition and was the winner of the piano category in the Eric Chisholm Centenary Competition. James also won the Stellenbosch Conservatoire's Rachmaninov Piano Competition in 2003.
In May 2004 he participated in the International Russian Piano Competition in California at which as a laureate he was awarded a scholarship to study in Vienna. At the Vienna International Pianists Academy he was awarded the Rosario Marciano prize for an eminent artistic personality.
James has received a full scholarship, the Avery Picker award, from the Royal Academy of Music in London, where he is completing his postgraduate studies with Michael Dussek and Kathryn Stott. He is generously supported by Llutz Fellmann. James recently won the Flora Nielsen, Ludmilla Andrews and Brenda Webb accompanists prizes and was highly commended for his performance in the Lillian Davies Beethoven competition at the Academy. He was also awarded the Elisa Fawcett award at the Royal Overseas League Competition in London and the MBF accompanist's prize at the prestigious Kathleen Ferrier Competition, which took place at London's Wigmore Hall. He is continuing his performing and accompanying career that has already got under way in Europe, Asia and the United States.

BALAKAUSKAS, Artas pianiste lituanien, est né en 1965 à Kiev (Ukraine). Il étudie à l'Ecole des Arts M.K. Ciurlionis de Vilnius avec les professeurs L. Drasutiene et M.E. Gedgaudas, et au Conservatoire Tchaîkovski de Moscou avec Sergueî Aloumian et Vladimir Kraînev, où il diplômé en 1990. Il est lauréat du Concours de Jeunes Pianistes de Usti Nad Labem (Tchécoslovaquie) et des Concours Nationaux de Jeunes Pianistes (3ème Prix en 1981 et 1er Prix en 1983) ainsi que du Concours International Vianna da Motta à Lisbonne. Artas Balakauskas a donné des concerts en Lituanie, en Russie, en Ukraine, en Espagne et en France. Il a été professeur de piano à l'Ecole des Arts M.K. Ciurlionis à Vilnius, entre 1991 et 1993, et enseigne actuellement dans la région parisienne. En Juillet dernier, il a donné l'intégrale des Préludes de Debussy au Festival de St. Christopher à Vilnius (Lituanie), programme qu'il a offert au Mesnil St. Martin le 23 Janvier 1999. Les Amis du Mesnil Saint-Martin ont déjà eu le privilège d'écouter Artas Balakauskas en Mai 1994, au cours d'une soirée musicale organisée en collaboration avec l'Association Périgord-Lituanie, et,au pied-levé en duo avec Véronique Terlecki en Octobre de la même année, ainsi qu'en Mai 96 et pour la centième soirée musicale du Mesnil le 20 Décembre 1997.

BALDASSARE, Pierre violon
La saison 2011-2012 marque les débuts de Pierre Baldassare avec l'Orchestre National des Pays de la Loire. Né en 1981 à Metz, il a obtenu en 2005 un Premier Prix mention très bien au CNSMD de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu. Membre permanent de la Chambre Philharmonique depuis 2006, il a enregistré en 2010-2011 l’intégrale des symphonies de Beethoven (Chambre Philharmonique, direction musicale : Emmanuel Krivine, Naïve) et a participé en tant que violon solo à la création mondiale de « Cachafaz », opéra d’Oscar Strasnoy, avec l’ensemble 2e2m (direction musicale : Geoffroy Jourdain).

BARAMBIO, Ismaë
l est né à Cuenca (Espagne) en 1959. Depuis son plus jeune âge il ressent un vif intérêt pour la musique, et spécialement pour la guitare, raison pour laquelle il commence, dès l'âge de six ans, ses premières leçons de musique sous la férule de son père. plus tard, s'étant définitivement décidé pour la guitarre, il étudie avec le maître Jorge Fresno. A seize ans, il est lauréat du Conservatoire Royal Supérieur de Musique de Madrid, s'y étant présenté comme élève libre.
Premier Prix du Concours National organisé par l'Ambassade de France en 1977, il représente l'Espagne, la même année, au Festival International Rithma en France. Ses dons artistiques ont été démontrés depuis tout jeune à travers ses nombreux récitals et plusieurs prix obtenus dans divers concours.
En 1978, il assiste aux Cours Internationaux de Grenade et ceux de "Mœsica en Compostela", où il étudie avec Andrès Segovia et José Tom‡s. Il participe également aux Cours Internationaux de Musique de Chambre de Barcelone, Alberto Ponce (France), Lopategui (Barcelone), Friss Buss (Belgique), et, ayant décidé de travailler la guitare à dix cordes, étudie avec Narciso Yepes.
Ismaël Barambio a enseigné aux conservatoires d' Albacete et de Teruel et est actuellement professeur de guitare et directeur du conservatoire de Cuenca. Ismael Barambio a été nommé en 1993 directeur du très fameux festival international "Semaine de Musique Religieuse de Cuenca" qui a lieu tous les ans dans la merveilleuse église San Miguel de Cuenca au moment de la Semaine Sainte et réunit les plus grands solistes et orchestres d'Europe.

BARCELONA SAX QUARTET
José Ma Aparicio Olivas, Antoni Pola
German Vilallonga i Garcia, Victor Béjar Arjona
( saxo soprano) ( saxo ait) ( saxo tenor ) ( saxo bariton )
El Quartet de Saxofons és una fonnacio prou coneguda a Europa i els Estats Duits des de principis del segle XX.
Fou Alexander Glazunov amb el seu Quartet en sib op. 109 (1932) qui escriu la que pot sel la primera obra notable per aquesta fonnacio.
Altres compositors van trobar també en el Quartet de saxofons una eina ideal per expressar els seus mous sonars. Gabriel Pierné, Florent Schmitt, Jean Rivier, Alfred Desenc1os, René Leibowitz, 0 Henri Pousseur son alguns d'ells. La riquesa timbrica i la ductilitat d'estils fan deI Quartet de saxofons Una fonnacio capaç de transportaI-nos dellirisme a la sensualitat passant per la vulgaritat, el misteri, la dolçor, la subtilitat, la violència, etc. El so deI Quartet de saxofons posseeix, sens dubte, unes caracteristiques vocals sorprenents.
Barcelona Sax Quartet va sel creat l'any 1998, per José Aparicio amb la idea d'oferir un programa en el què hi capiguèssin musiques de diferents estils, des de la music a popular, c1asica, contemporania, Jazz, etc. En les seves originals propostes hi trobem també programes monogràfics tan variats corn el dedicat a autors catalans, a George Gershwin, Duke Ellington 0 a J.S. Bach. En la seva historia el Barcelona Sax Quartet ha participat en nombrosos cic1es de concerts i audicions per diferents ciutats de Catalunya, aixi con en l' enregistrament de diversos programes de radio i televisio, recentment ha publicat dos C.D. dedicat el primer, al prestigios music nord-americà Duke Ellington, i el..segon a J.S.Bach. Cada un dels components aporta una dilatada experiència corn a solista i corn a integrants de diverses fonnacions musicals.

José Ma Aparicio Olivas ( saxo soprano) Estudia saxofon al Conservatori Superior de Musica de Barcelona amb Adolf Ventas. Realitza estudis de perfeccionament al Conservatori Nacional de Bordeaux, sota la direcci6 de Jean Marie Londeix.
Des de l'any 1988 collabora habitualment amb l'Orquestra Ciutat de Barcelona i Nacional de Catalunya. Ha format part de grups corn l'Ensemble Internacional de Saxofons de Bordeaux, Quartet Sax de Barcelona, 1 + 1 Duet, Barcelona 216, Orquestra Simfèmica de Cadaqués, Orquestra simfonica dei Vallès, Rc.N. Sax Ensemble. En la seva traject6ria ha collaborat amb diversos compositors. Fruit d'aquesta collaboraci6li han escrit obres per diferents formacions: Gabriel Brncic, Jep Nuix, Mario Verandi, Arturo Moya, Mercè Capdevila, Ramon Humet, Joan Sant Marti.
És membre fundador deI Barcelona Sax Quartet, amb el que ha enregistrai dos C.D. temàtics, el primer dedicat a Duke Ellington, i el segon a IS.Bach.
Actualment és prof essor de saxofon a: l'Escpla de Musica de Mollet deI Vallés, i Diaula de Barcelona.
Recentment Ii han estai publicat dos mètodes d'iniciaci6 per saxofon (Piccolo Saxo, 4 volums i Tècnic Sax, 4 volums. Dinsic Publicacions) i l'obra El Pas deI Temps per Orquestra simfonica. També és director de diverses formacions Orquestrals i de Cambra: Mollet Jazz Band, Jove Orquestra simfonica deI Vallès Oriental, Conjunt Instrumental de l'Escola de Musica de Mollet, i Orquestra Jove Diaula.

Antoni Pola ( saxo alt) Nascut a Sabadell (1968), ciutat on comença els seus estudis musicals al Conservatori Municipal, tût continuant-los al Conservatori Superior Municipal de Musica de Barcelona,
on finalitza els estudis mig i superior, amb les màximes qualificacions i sota la direcci6 dels mestres saxofonistes Adolf Ventas i Miquel Bofill. Paral-Ielament realitza estudis d'improvisaci6, harmonia i arranjaments a L'Aula de Musica Moderna i Jazz de Barcelona.
Posteriorment, l'any 1991, i durant ires anys, realitza estudis de perfeccionament a Madrid amb el mestre Jean-Marie Londeix, on es centra en l'aprenentatge de les noves tendències musicals.
En el camp de la interpretaci6, ha collaborat amb formacions corn l'Orquestra simfonica del Gran Teatre del Liceu, l'Orquestra Simfonica de Barcelona i Nacional de Catalunya, l'Orquetra simfonica dei Vallès, Banda Municipal de Musica de Barcelona. Quartet Sax de Barcelona, Barcelona Sax Ensemble.
Ha efectuat, tant amb aquestes, corn amb altres formacions, 0 corn a solista, diversos enregistraments per TVE, TV3, Canal 33, RNE i Catalunya Musica. Aixi corn treballs..de publicitat i collaboracions en enregistraments per altres artistes.
Paral"lelament a la seva activitat concertista, és prof essor de saxofon al Conservatori Municipal de Musica de Sabadell i de l'Escola de Musica de Vico

German Vilallonga i Garcia ( saxo tenor ) Nascut a Barcelona el 1973, comença aIs quinze anys el saxo clàssic, finalitzant el Grau Superior el juny de 2000 amb el prof essor Miquel Bofill i obtenint diverses mencions i premis en aquest periode al aleshores Conservatori Superior Municipal de Mûsica de Barcelona. Amplia els seus estudis a l'Escola Superior de Mûsica de Detmold, al departament de Dortmund, Alemanya, amb el professor Daniel Gauthier obtenint el Diploma en l'especialitat de saxofon el juliol de 2003.
Becat peI Departament d'Ensenyament de la Generalitat de Catalunya i per la Fundaci6 alemanya Alexander von Humboldt per a realitzar el Diploma a Dortmund, Alemanya.
Membre fundador dels quartets de saxos "Quartet Sax Collage" i "Aftodisax", amb els que guanya diversos concursos de mûsica de cambra corn: el Segon Fremi a "la 48a edici6 del Concurso Permanente de J6venes Intérpretes 1997" organitzat per Juventudes Musicales de Espaiia, el Segon Fremi deI concurs "Premi Ciutat de Manresa" (2000) i finalistes deI concurs internacional "Paper de Musica" de Capellades (2000), entre d'altres; i amb els que participa al "Ciclo de J6venes Intérpretes de Valladolid"(1998), al Festival Internacional de Segovia (1998), al Cicle de Concerts "Auditori XXI" (1999) i al Cicle de Joves Intèrprets "El Primer Palau" (2000).
Ha format part de grups diversos corn: el grup de saxofons de Barcelona "SAX 13", el grup de saxofons de l'Escola Superior de Detmold, la Banda Simfonica de la regi6 de Baden- Württemberg d'Alemanya i la Big Band de jazz de l'Escola Superior de Detmold.
Paral-lelament, ha rebut formaci6 d'altres mestres corn: Jean-Marie Londeix, Àngel Saler, Alfons Carrascosa, Kevin Rob i Marie-Bernadette Charrier.

Victor Béjar Arjona (saxo bariton) lnicia els seus estudis musicals aIs cinc anys d'edat amb la guitarra y el violi. Més tard comença els seus estudis de saxo, realitzant-Ios al Conservatori Municipal de Barcelona amb Miquel Bofill, obtenint dos Fremis y una Mencio en aquest periode. Paral-lelament, realitza cursos d'interpretaci6 especialitzats: mûsica de cambra, contemporània, jazz, pedagogia. Actualment treballa amb MarieBernadette Charrier el repertori contemporani.
Des de 1997 és prof essor de Grau mig al C .S.M.M.B. y des de 1995 ha impartit classes a escales de musica a Saut Cugat, Capellades, Fiera y Barcelona. Col-laborador de l'Orquestra "Ciutat de Barcelona i Nacional de Catalunya", component deI "Barcelona Sax Ensemble" des de 1994, deI desaparegut "Sax Collage", del "Barcelona Sax Quartet" y deI grup "Sitges 94" (especialitzat en l'estrena d'obres de mû sica contemporània). També de formacions corn la "Banda Municipal de Barcelona".
Ha actuat corn a solista al Palau de la Mûsica Catalana, dins deI cicléde concerts "El Primer Palau", guanyat premis d'interpretaci6 de solista y de mû sica de cambra y gravat varis CD. (Sax Bach, ln a Sentimental Duke, Ben Sax 13...).
Actuacions a: "Festival Internacional de Mûsica Tradicional de Malaga", "Ciclo de Jovenes Intérpretes de Valladolid", "Festival Internacional de Mûsica de Segovia", "Festival Internacional de Musica de Granada", Cicle de concerts de la Filharmonica de Tomsk (Rûssia). Membre actiu deI Congrés Internacional de saxo de València (1997), Jornades Mediterrànies de saxo d' Alacant (2001). Membre organitzador de la III Trobada de saxos de Catalunya (2003).

BARTISSOL, Pauline est admise en 1996 au CNSM de Paris où elle étudie auprès de Philippe Muller. Elle y obtient en 1999 le Diplôme de formation supérieure «mention Très bien» avec un Premier Prix de violoncelle à l’unanimité avec félicitations du jury, puis en 2001 le Certificat d’Aptitude.
Elle intègre ensuite le cycle de perfectionnement de la Musik Hochschule de Cologne où elle travaille sous la direction de Claus Kanngiesser et profite de cette période pour participer à de nombreuses masterclasses avec Mstislav Rostropovitch, Jean-Gulhem Queyras, Tabea Zimmermann, Marie-françoise Bucquet, Pierre-Laurent Aimard…

Sa rencontre, décisive, avec Marc Coppey, avec qui elle étudie pendant de nombreuses années, fait d’elle une violoncelliste accomplie et indépendante aimant varier les expériences musicales : elle fait partie depuis 2005 du trio Salzedo (flûte-harpe-violoncelle) qui se distingue par la variété de ses projets (création, spectacle vivant, théâtre d’objets…) ; plus récemment, elle constitue un trio avec piano avec David Haroutunian et Romain Descharmes. Elle est également membre des Phil’Art’Cellistes, ensemble de violoncelles de l’Orchestre Philharmonique de Radio France qui gravera son premier disque à l’été 2011.
Après avoir enseigné au Conservatoire National de Région et au Centre d’Etudes Supérieures de Musique de Toulouse, elle est actuellement 2e violoncelle solo à l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

BATTEZZATI, Ana est née à Buenos Aires en 1957. Depuis un très jeune âge elle fait montre d'une grande sensibilité artistique, surtout musicale. Elle a appris le piano, la flûte et le chant, puis fut membre de diverses chorales pendant son adolescence.
Diplômée en musicothérapie, elle est devenue locutrice de radio dans la capitale argentine. Pendant les années 1980 elle crée ses propres émissions. C'est sa passion pour la danse qui l'a amenée à chanter du tango. Avec ses prestations de tangos, de valses et de milongas dans les bars de Buenos Aires elle arrive à former son propre style personnel. Ses manières d'interpréter et de présenter ses soirées firent les éloges de la critique et du public. Ana Battezzati travaille actuellement à la sortie de son premier CD.

BEN -TOVIM, Atarah: Après une longue carrière de soliste internationale, elle se consacre principalement à la pédagogie. Elle dirige la programmation des concerts pour les enfants avec le Scottish National Orchestra depuis plusieurs années. Ancienne élève de Ferdinand Caractgé et Marcel Moïse, Atarah Ben-Tovim était enfant prodige. Après ses études au Royal Colege of Music de Londres, elle devint flûtiste solo à Sadlers Well Ballet et aux Ballets Rambert, puis avec le Royal Liverpool Philarmonic Orchestra. Présentatrice de concerts avec la plupart des grands orchestres du Royaume-Uni, Docteur en Musique honoris causae, elle est membre de l'Ordre de l'Empire Britannique. Parmi ses autres activités musicales elle est l'auteur de cinq livres et est aussi la vedette de plusieurs séries d'émissions de télévision et de radio en Angleterre. Pourtant elle n'a jamais cessé de jouer de la musique de chambre qui est pour elle "une conversation joyeuse entre amis musiciens".

BENYAHIA-KOUIDER, Marc: Après des études musicales à Bourges, où il obtient un 1er Prix en 1986, puis au CNR de Boulogne avec Xavier Gagnepain, il rentre dans la classe de violoncelle de Klaus Heitz au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et obtient un 1er Prix en 1994. En 1990 et 1991, deux Premiers Prix de Musique de Chambre lui sont décernés dans les classes de Sylvie Gazeau et Jean Moullière.
En 1991-92, il suit le 3ème cycle de Musique de Chambre au Conservatoire de Paris en Quatuor à Cordes. A partir de 1989, il se produit régulièrement en concert avec le Quatuor Dejean (quatuor avec flûte) et depuis 1993, participe à de nombreuses tournées JMF ainsi qu'à des créations de musique contemporaine au sein de l'Ensemble de L'Instant Donné, joue en Hollande et en Turquie, à la Cité de la Musique de Paris, etc.
Ayant intégré la classe de Pédagogie au CNSM de Paris, il est actuellement professeur de violoncelle au Conservatoire National de Région de Poitiers.

BERNAL, Jacquelin est née à Toluca (Mexique). Elle a débuté ses études musicales à l'ecole des arts de Toluca. Depuis 1980 elle participe à des formations de musique classiques de l'Université d'Etat du Mexique.
En 1988 elle a été invitée comme soliste par l'Orchestre Symphonique du Mexique, à la même époque elle est devenue membre de l'Orchestre de Chambre de l'Université d'Etat du Mexique, et elle continue à se produire régilièrement avec ces deux formations.
.
BERNAL Sergio, Né à Zaragoza, ce pianiste remarquable s’épanouit en tant que soliste, musicien de chambre, de lied et d’opéra. Disciple des excellents pianistes et pédagogues Luiz de Moura Castro, Carles Marqués et María Pilar Armijo, Sergio BERNAL reçoit également les précieux conseils artistiques des maîtres Pedro Carboné, György Sándor, María Jesús Crespo et André de Groote. Aux conservatoires supérieurs d’Aragon (Zaragoza) et de Barcelone il obtient avec distinction ses diplômes en piano, musique de chambre, pédagogie, solfège, théorie, transposition et accompagnement. Boursier du Ministère Espagnol des Affaires Étrangères, il poursuit ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles, où il obtient ses 1er et 2ème Masters en piano. Entre 1998 et 2004 il travaille à l’École Européenne de Perfectionnement de Chant Lyrique à Bruxelles. En 2000 il est nommé professeur de piano et de musique de chambre au conservatoire d’Orihuela (province d’Alicante). Il est le président de l’association « Collegium Musicum » d’Orihuela et le Directeur Artistique du Cours International de Musique de cette même ville en 2003/2004. Puis, en 2004, il est nommé professeur de piano au Conservatoire Professionnel de Zaragoza. Il est l’auteur du livre ethnomusicologique « Valtorres, música y tradición » (publié par le Gouvernement d’Aragón), ainsi que de divers articles pour la Learning Styles Review. Dans le cadre des Masterclasses Internationales au Château de Farnières à Vielsalm en Belgique. il est régulièrement invité à enseigner et à donner des récitals de piano et de musique de chambre.

BERTOCCHI,
Serge (Saxophones) a fondé les ensembles XASAX, Ars Gallica, le Trio de Barytons, l'ensemble de saxophones Amiens Sax Project, le quartet " 40 after JC ", le duo Thuillier-Bertocchi, le Trio Lézards Dégénérés ; il joue avec Yochk'O Seffer, Art Zoyd, Musiques Nouvelles Mons et " FMR sax 4tet ". Soliste, chambriste ou improvisateur, il joue et enregistre régulièrement en Europe, Amérique du Nord, Proche Orient et Asie.
Né à Albertville (Savoie), Serge Bertocchi est lauréat du CNSMDP et de 6 concours internationaux de saxophone et de musique de chambre. Il a créé près de 150 pièces et travaille avec de nombreux compositeurs de toutes obédiences. Il a enregistré 35 CDs à ce jour.
Professeur à Amiens, il a élaboré un répertoire de pièces contemporaines à difficultés limitées, une méthode de saxophone et 10 recueils pédagogiques. Bertocchi se spécialise actuellement dans les instruments extrèmes, rares ou oubliés (tubax, soprillo, C-melody, Mezzo-Soprano ...). Il est président fondateur de l'Association des saxophonistes français (ASAX)

BESNARD,Thomas, piano
Thomas Besnard poursuit une carrière éclectique, suivant ses goûts musicaux au gré de rencontres humaines riches. Pianiste aux diverses facettes, il travaille ainsi dans le monde de la danse contemporaine grâce à Thomas Lebrun, et s’épanouit également dans la musique de chambre, la musique contemporaine et l’accompagnement vocal.
Après ses études sous la houlette de Aurélie Guillo-Forré au Conservatoire de Bordeaux, où il obtient le premier prix de piano avec félicitations du jury, Thomas Besnard choisit de poursuivre ses études en Grande-Bretagne, au Royal College of Music avec Gordon Fergus-Thompson, puis avec Caroline Palmer à la Guildhall School of Music & Drama de Londres. Il obtient son Masters d’accompagnement avec distinction en 2012. Il se perfectionne actuellement dans l’accompagnement du Lied avec Eric Schneider à Berlin.
Lors de ses années en Angleterre, le jeune pianiste français a joué de nombreuses fois au Barbican Centre de Londres – notamment en première partie de l’Orchestre Symphonique de Londres, ou dans la série de concerts ‘Immersion Totale’ de la BBC. Il a donné des récitals en Angleterre à St James’s Piccadilly, St Martin in the Fields, la National Gallery, Cheltenham Town Hall, le City of London Festival, la Leeds International Concert Series.
Thomas accompagne la soprano Patricia Rozario, muse de John Tavener. Très récemment ils ont interprété Strauss et Poulenc en direct sur BBC Radio3 et ont donné ensemble de nombreux récitals. La saison dernière il est engagé par l’Opéra de Bordeaux comme chef de chant et pianiste en fosse pour l’opéra de Christian Lauba et Daniel Mesguich, La Lettre des Sables. Thomas croit à l’importance de faire vivre la musique classique et de casser les barrières traditionnelles qui la confinent. Convaincu que les frontières entre les arts ne sont pas étanches, il se produit au Courtauld Institute of Art pour un programme Chabrier à l’occasion d’une exposition sur Cézanne, collabore avec le poète congolais Gabriel Okoundji, le magasin de mode ACNE Studios, le designer italien Paolo Badesco pour la semaine du design intérieur de Milan ou encore le chorégraphe Thomas Lebrun et ses danseurs du Centre Chorégraphique National de Tours. La production « Lied Ballet », dans laquelle Thomas Besnard figure comme pianiste, a été l’un des grands succès du Festival d’Avignon en 2014 et se trouve actuellement en tournée nationale et internationale (Macao, Hong-Kong, Chine).
DUO « OSKAR »
Fondé en 2012, le jeune Duo Oskar rassemble les pianistes lituanien et français Martyna
Jatkauskaite et Thomas Besnard. Quelques semaines après sa formation seulement, le duo
remporte à Rome le Premier Prix du Concours International Frédéric Chopin. Martyna
et Thomas se produisent ainsi à l’Auditorium del Massimo, un concert retransmis par la
télévision et la radio italiennes. Ils ont depuis donné des récitals en France et au Royaume
Uni. Le duo Oskar doit son nom à l’auteur franco-lituanien Oskar Milasius, qui avait
coutume de dire: “je suis un poète lituanien qui écrit en français”

BILLOIR Françoise, piano. Débute le piano à l'école de musique d'Agen. Puis entre au Conservatoire National de Région de Toulouse. Obtient un Diplôme d'Études Musicales en piano, solfège, musique de chambre, harmonie et histoire de la musique. Titulaire CNFPT en 1985. Enseigne le piano à l'École de Musique et de Danse de Marmande de 1977 à 2011.
Parallèlement à l'enseignement : pianiste de la classe de chant lyrique de Michèle Pena : concerts de classes, récitals de mélodies françaises de Fauré, Duparc, Poulenc, airs d'opérettes et d'opéras ; spectacle " La Poule Noire " de Manuel Rosenthal.
Françoise BILLOIR habite à Marmande. Elle s’engage actuellement en tant que pianiste accompagnatrice dans des productions lyriques.(Cloches de Corneville, Princesse Czardas, Carmen, Traviata, Tosca, Roméo et Juliette). Depuis 2003 elle est pianiste du choeur Val de Garonne, et depuis 2010 elle accompagne la chorale Vallée du Lot. Elle s'engage également depuis plusieurs années pour la sauvegarde du Prieuré Le Mesnil Saint Martin et de ses activités, et elle est membre du Conseil d'Administration de l'Association Les Amis du Mesnil Saint Martin.

BINARD Pierre-Yves, baryton. Il démarre ses études musicales en classe de piano à l’école de musique de Villeneuve-sur-Lot, intégrant plus tard le Conservatoire de Toulouse dans la classe de chant lyrique de Jasmin Martorell. Egalement percussionniste, il se forme en percussion afro-cubaine auprès de Patrice Poublan, et en percussions orientales avec Ali Alaoui. En musiques dites « actuelles », il s’est produit en solo ou avec différents groupes tels la Caña Brava, Zingabé, ou les BB’s sur un grand nombre de scènes et de festivals (Olympia en 2010 et 2011, festival de Jazz de Montreux en 2011, festival Radio France à Montpellier, festival Tempo Latino à Vic Fezansac en 2009…). Il travaille depuis 2003 avec l’ensemble franco-iranien Nour avec lequel il enregistre sous le label Hermes Records, et participe à de nombreuses tournées, enregistrements radios et TV (France-Musique, Mezzo, Tv Corea), dans les festivals internationaux en Europe, en Asie, au Maroc, en Iran…
Il chante son premier rôle lyrique en soliste en 2003, avec la Cie du Hasard (dir. Nicolas Peskine); ce sera Figaro dans une adaptation du Barbier de Séville de Rossini qu’il jouera chaque été jusqu’en 2006. Ses rôles suivants seront Almaviva dans les Noces de Figaro de Mozart, Enée dans Didon et Enée de Purcell, Eisenstein dans Die Fledermauss de J. Strauss, Werther de Massenet ou encore Don Giovanni dans l’opéra éponyme de Mozart.
Il est invité régulièrement depuis 2013 par l’ensemble des Sacqueboutiers de Toulouse et par l’Ensemble Baroque de Toulouse. Il s’est également produit en récital de mélodie française, de lied et de mélodie espagnole en France, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Belgique, ou encore au Brésil.
Il anime régulièrement depuis 2002 des stages en France, en Espagne, au Maroc, en Iran, au Brésil, ou encore à la Réunion s’adressant à un public varié : chanteurs classiques, mais aussi chanteurs populaires, comédiens, conteurs, danseurs, enseignants… Il enseigne à l’école de l’acteur LEDA à Toulouse de 2011 à 2013. Il dirige l’ensemble vocal Stanislas à Toulouse depuis 2011 et est directeur artistique de l’ensemble féminin Cor’Azul pour la saison 2014.

BIRON, La Chorale de est née en 1986, d'une erreur sur un prospectus mentionnant un concert de la Chorale de Biron à l'occasion d'une fête médiévale. La Chorale de Biron n'existait pas encore! Un petit groupe se forma alors, composé de gens du coin n'ayant jamais chanté, ni étudié la musique, et d'une chef totalement autodidacte. Le concert eu donc lieu, et les choristes d'un soir décidèrent de continuer.
Aujourd'hui ce groupe d'amateurs rassemble plus d'une vingtaine de personnes de Biron et des alentours.
Le répertoire est varié, passant du classique au Gospel, de l'opéra à la chanson. On y entend des mélodies de tous pays, en toutes langues, car pour eux, la musique n'a ni frontières, ni bannières. Voici encore un merveilleux exemple de l'initiative de quelques passionnés pour et par la musique, avec l'acharnement et le travail efficace d'une "conductrice" qui fait certainement passer avant tout son véritable intérêt pour notre art et pour la joie qu'il procure à tous. Le partage a lieu entre le podium et la salle...

BLEZIEN,Christophe
violoniste polonais, est professeur au Conservatoire de Varsovie. Premier Prix au Concours Jahnke (Poznan), Premier Prix et Médaille d'Or au Conservatoire Tchaïkowsky de Moscou, il a été Premier Violon de l'Orchestre de Paris avec D. Baremboim comme directeur. Christophe Blezien s'est produit comme soliste aux Etats-Unis, en Angleterre, en Allemagne, au Japon et avec de grands orchestres comme le Philharmonique de Munich, le Symphonique de Vienne, le Philharmonique de Varsovie et dans des salles comme le Carnegie Hall (N.Y.), l'Albert Hall (Londres), Hercules, Tchaïkowsky.Il réside actuellement à Grenade (Andalousie) est donne des Master-Class régulières à l'Accadémie Alter Musici de Cartagena (Espagne) .

BOGNENKO, Agnès Massias est titulaire d'un CAPES d'italien, mais sa grande passion a toujours été le chant. Elle commence ses études lyriques au CNR de Bordeaux en 86 avec Monique de Pondeau puis au CNR de Toulon avec Jean Giraudeau. Elle sera récompensée de plusieurs médailles (argent en technique vocale, vermeil en opéra, opéra comique, opérette) ainsi qu'en 93, de deux premiers prix aux concours nationaux d'Alès et de Béziers. Depuis treize ans, elle se produit en tant que soliste entre la France et l'Italie. Elle sera entre autres Lucia dans "Lucia" de Lamermoor, Elvira dans" I Puntani" de Donizetti, Donna Anna dans "Don Giovanni" de Mozart, Violetta dans la "Traviatta' de Verdi, Lisa dans "Le pays du sourire" de F Lehar. Et tout cela sans compter ses prestations dans le répertoire oratorio comme "Le Messie" de Haendel, La messe en sol de Schubert, David de Penitente de Mozart, "Stabat Mater" de Rossini.

Boix,
Eugenia, soprano
Originaire de Monzón (Huesca), Eugenia BOIX étudie le chant dans sa ville natale et obtient un Prix Extraordinaire lors de son diplôme au Conservatoire Supérieur de Salamanque. Elle poursuit ses études de chant à l’ESMUC (Barcelone) et au Conservatoire Royal de Bruxelles, où elle obtient un Master dans la spécialité du Lied. En 2007 elle gagne le 1er prix des « Bourses Montserrat Caballé » ; en 2012, à Pékin, elle atteint la demi-finale au prestigieux concours international « Operalia », organisé par Plácido Domingo. Elle chante sous la direction de nombreux chefs de renommée, tels Carlos Mena, Mónica Huggett, Albert Recasens, Gennadi Rozhdestvensky, Paul Goodwin, Lionel Bringuier, Lars Ulrik Mortensen, Kazushi Ono et Sir Neville Marriner. Elle a également réalisé des enregistrements pour les radios classiques d’Espagne, de Catalogne, du Portugal, ainsi que pour la BBC. Sa discographie inclut des œuvres de Tomás Luis de Victoria, José de Nebra, Cristóbal Galán et Agostino Steffani.

BONNET, Arnaud
étudiant au CNR de Toulouse dans la classe de Clara CERNAT, il a obtenu en juin 2002 son prix de violon à l'unanimité et poursuit ses études en cycle de perfectionnement. durant la saison 2002-2003 il a fait partie de l'Orchestre Français des Jeunes sous la direction d'Emmanuel KRIVINE. (voir aussi LAVAUD-BACH)
Bertrand et Arnaud viennent d'obtenir en juin2003 leur prix de musique de chambre à l'unanimité en interprètant la sonate de Janacek .

BORGES Miguel. Né à Porto en 1971, il initie ses études de piano avec Amélia Vilar, puis avec Isabel Rocha à l’École Supérieure de Musique de Porto. Boursier de la Fondation Gulbenkian, il étudie avec Vitali Margulis à la Hochschule fur Musik Freiburg im Breisgau et ensuite avec Dmitri Bashkirov et Galina Egyazarova à l’Ecole Supérieure de Reina Sofía de Madrid. Lauréat de plusieurs concours de piano dans son pays et 2ème Prix et Prix de la meilleure interprétation d’oeuvre contemporaine au Concours International de Musique de la Ville de Porto (1997). En 1998 le Ministère de la Culture du Portugal lui décerne le Prix “Révélation “Ribeiro da Fonte”. Il s’est produit dans de prestigieuse salles comme la Fondation Gulbenkian (Lisbonne), le Rudolfinum (Prague) le Palacio Euskalduna (Bilbao) et dans des festivals comme Les Folles Journées de Nantes, la Quinzaine Musicale de San Sébastien, et le Festival International de Musique de Sintra, et a été le soliste des principaux orchestres de son pays et de l’Orchestre de Chambre de Prague et a réalisé des concert de musique de chambre avec les violoncellistes Asier Polo et Michal Kanka, ainsi qu’avec le Quatuor Talich. Il a enregistré un double CD de l’oeuvre pour piano de Jorge Peixinho (Numérica). Pour la firme Praga Digitals il a enregistré trois CDs: les Sonates pour violoncelle et piano de Mieczislav Weinberg, avec le violoncelliste Michal Kanka (Choc Disk de “Le Monde de la Musique”); des oeuvres d’Ernest Bloch pour piano solo et pour piano et violoncelle (de nouveau avec M. Kanka); et la Sonate pour violoncelle et piano et le Quatuor avec Piano de Richard Strauss (avec M. Kanka et les miembres du Quatuor Prazak).
Miguel Borges est professeur à l’Ecole Supérieure de Musique et des Arts du Spectacle de Porto.

BOUCHER, Eric après ses études musicales au conservatoire de Tours, il débute sa carrière en rentrant à l’Orchestre Symphonique Région Centre - Tours. Cette activité de musicien d’orchestre lui permet depuis 1985 d’aborder tout le répertoire d’opéra ainsi que de nombreuses oeuvres symphoniques.
En 1989, il rencontre le compositeur Henri Dutilleux. Cette rencontre débouche sur une collaboration étroite et sur la création du Concours International de Composition Henri Dutilleux dont il est le directeur artistique.
De 1990 à 2010, il est soliste de l’ensemble Opus 16.
Il poursuit par ailleurs son activité de pédagogue au conservatoire d’Angoulême.
Sa collaboration de directeur musical avec la compagnie Cano Lopez depuis 2003 sur les opéras «Fables Circus», «Homo Xerox» et sur les spectacles «20 poèmes d’amour et une chanson désespérée», «Cabaret du bout de la nuit» lui ouvre les portes de l’univers théâtral sur les scènes de Niort, Bayonne, Mont de Marsan, Châtellerault, Bordeaux, Tours..

BOUCHER, Nicole
après ses études de chant et de danse (classique, jazz....) à Lorient, Rennes et Paris, elle débute sa carrière comme chanteuse soliste et danseuse dans la Cie Giramitri de Patrick Tridon (soliste des Ballets de Maurice Béjart). Elle s’est produite à l’Opéra de Tours dans le rôle de la Séductrice (Création Mondiale de l’opéra «Homo-Xerox» de Claude Lenners en 2006), dans le rôle de Tisbé (La Cenerentolla de Rossini en 2007), dans le rôle de Mère Jeanne (Le dialogue des Carmélites de Poulenc en 2010) et également dans le cadre des cartes blanches : en 2005 pour son spectacle : "d’Amour et d’Humour" (Poulenc, Satie...) mise en scène de Michel Giès et en 2008 pour "Ma Barque vagabonde" (Kurt Weill), mise en scène de Nicole Boucher. Elle a joué avec la Cie du Plessis-Théâtre sous la direction de José-Manuel Cano Lopez dans le spectacle "Le Cabaret du bout de la nuit" à Tours, Scènes Nationales de Niort, Mont-de-Marsan, Bayonne, Châtellerault. Elle se produit régulièrement en Récital et en Oratorio.
Elle participera en 2012 et 2013 à deux nouvelles productions «Hiroshima mon amour», opéra de Jean-René Combes, Monsieur de Pourceaugnac de Molière (musique d’Henri Dutilleux).

BOUFFARD, Henri
La formation scientifique d'ingénieur et son intérêt pour l'orgue ont ammené Henri Bouffard à devenir facteur d'orgues avec des réalisations traditionnelles et originales, et aussi organiste liturgique, voire de concert, avec une affection particulière pour la musique de J.S.Bach et la personnalité du compositeur. L'orgue est donc construit par Henri Bouffard. Plusieurs innovations techniques ont permis d'obtenir un orgue ayant de grandes possibilités musicales sous un faible volume. Le transport et la mise en place dans des lieux ne possédant pas d'orgue devient possible et l'on découvre ainsi des acoustiques extraordinnaires. Ceci permet aussi aux auditeurs non seulement de voir l'orgue, qui se trouve devant eux, mais aussi de voir l'organiste, l'orgue étant le seul instrument où l'on fait des notes avec les pieds. Ce type d'instrument a aussi été conçu pour être agréable, à regarder, à écouter, à jouer.

BOUILLON Marie-Laure , flûte
Titulaire d'un premier prix de Supérieur et de la Licence de concert de l'Ecole Normale de Paris dans la classe de Dominique Etievant, elle a également étudié avec James Galway, Michel Debost et Michel Moragues. Si la musique de chambre est sa passion, elle affectionne également le jazz, et se produit aussi en soliste avec différents orchestres et notamment sous la direction de Jêrome Naulais.


BOUYER, Pierre
fut un des tout premiers claviéristes français à se passionner pour le fortepiano, après des études pianistiques "classiques" avec Yvonne Lefébure et Charles Lilamand et la découverte précoce du clavecin grâce à Antoine Geoffroy-Dechaume (ces études comportant un détour par diverses classes du Conservatoire National Supérieur de Paris, dont il est lauréat). Autodidacte en ce qui concerne le jeu des fortepianos, son travail est couronné par un prix international (Paris) puis par les critiques unanimes qui saluent ses premiers enregistrements. Par la suite, de nombreux récitals et concerts de musique de chambre le firent entendre en France et en Europe, et participer à plusieurs festivals - ceci, sans oublier les autres claviers, entre autres le clavecin, soit pour des oeuvres actuelles (dont il est créateur et parfois dédicataire dans le cadre de 2e2m, l'Itinéraire, l'IRCAM - et notamment avec le flûtiste Pierre Yves ARTAUD), soit pour des chefs d'oeuvre "classiques" (Tournée "Variations Goldberg", 70 récitals en 1985). Il a aimé d' ailleurs présenter de manière vivante l'évolution du clavier dans des "concerts-parcours", mêlant orgues positifs, clavicordes, clavecins et pianos de factures différentes, synthétizers, etc... - allant jusqu'à des spectacles où, entouré de 50 musiciens sur instruments de toutes époques, il conviait les auditeurs à des voyages sonores de Pérotin (Moyen-Age) à Gershwin et aux musiques synthétiques.
Durant une période, une partie importante de son activité a concerné, et concerne encore l'enseignement, qu'il a considéré lui-même comme la poursuite de sa formation technique et psychologique (celle-ci ayant été également très enrichie par toute une période dans le monde du rock et des variétés), principalement en musique de chambre et direction d'orchestre. Cette activité a été distinguée quatre fois par des "certificats d' aptitude", plus hauts diplômes délivrés par le Ministère de la Culture.
Ses enregistrements sont très remarqués par la critique: "ffff" de TELERAMA, "CHOC" du "Monde de la Musique", C.D. "Recommandés" par "CLASSICA", cinq "DIAPASONS", etc…

BOYER,Magali , violoncelle
C’est pendant ses études au CRR de Bordeaux auprès d’Etienne Péclard que Magali BOYER intègre le Jeune Orchestre Atlantique dirigé par Philippe Herreweghe. Elle travaille alors le violoncelle historique avec Ageet Zweistra et reçoit le Diplôme de Formation Supérieure aux métiers de l’orchestre classique et romantique. Elève de David Simpson au CRR de Paris pour le violoncelle baroque, elle y obtient le DEMS option Musique Ancienne avant de se perfectionner auprès d’Alain Gervreau au Koninklijk Conservatorium Brussel où elle obtient le Master in de Muziek et le prix d’excellence Igeborg Köberle. Elle a remporté le 2ème prix du Concours Van Wassenaer à Amsterdam en 2009. Elle a travaillé en master-classes avec Anner Bylsma et Rainer Zipperling. Elle est également titulaire d’une Licence de musicologie de l’Université de la Sorbonne. Invitée par « Les Arts Florissants » sous la direction de W. Christie, elle a enregistré avec l'Orchestre des Champs- Elysées sous la baguette de Ph. Herreweghe et joué sous les directions de T. Koopmann, S. Kuijken, Ch. Coin et Ch. Rousset, ainsi qu’E. Krivine, J. Lopez-Cobos et J.C. Casadesus. Musicienne au Musée de la Musique/Cité de la Musique de Paris, elle collabore régulièrement avec l’ensemble Belge Les Muffatti, dir. P. van Heyghen, et a donné des concerts de musique de chambre avec le pianofortiste Ronald Brautigam

BRANGIER
Isabelle, violoncelle. Médaille d'Or de Violoncelle au Conservatoire National de Région de Bordeaux en 1991. Études au CNR de Bordeaux dans la classe de M. Pons. Assistante de sa classe de 1987 à 1997.
Isabelle BRANGIER est membre des formations suivantes : Ensemble Orchestral d'Éliane Lavail de Bordeaux (depuis sa création) ; Ensemble Orchestral de Bordeaux depuis 2002 ; Association " Orphée " (quatuor, trio, duo, jazz, variété, folklore russe, irlandais, etc.) ; Trio Florencia (violoncelle, harpe, flûte) depuis 1989 ; duo avec guitare depuis 1990. Différentes formules (piano, accordéon, guitare, dans les genres de musique irlandaise, brésilienne, espagnole...).
Aux studios de FR3, elle a enregistré des chants basques avec Anne Etchegoyen, ainsi que la musique du film " De soie et de cendre ".
Isabelle BRANGIER habite à Pessac. Elle enseigne le violoncelle à l'École de Musique et de Danse de Marmande depuis 1998.

BREMOND-CHAPUY
, Marie-José piano. Originaire de Savoie, elle étudie le piano, le solfège et la musique de chambre au conservatoire de Chambéry. À l'âge de quatorze ans elle donne son premier récital en soliste interprétant un concerto de Mozart. Elle poursuit ses études à Genève dans la classe de Louis Hiltbrand, y obtenant son 1er prix de virtuosité. Elle enseigne ensuite la musique à l'École Nationale de Bourgoin-Jallieu, à l'École Municipale de Givors, puis le piano à l'Université Musicale Internationale de Paris (UMIP). Elle est le partenaire en duo de Claire Strohl depuis 1993.

BROUWER TRIO Fondé en 2002, le BROUWER TRIO, formé par Carlos Apellániz (Piano), Jenny Guerra (Violon) et Iván Balaguer (violoncelle), débute cette même année à la Fondation Botín de Santander dans un concert enregistré par la radio-télévision espagnole. Malgré sa récente formation, ses membres ont une longue expérience d'ensemble dans le cadre du Esdart Ensemble, formation de musique de chambre qui a déja à son actif plusieurs créations mondiales d'oeuvres qui lui sont destinées et qui ont été enregistrées par Radio National d'Espagne. Depuis son récent début, le BROUWER TRIO s'est affirmé comme groupe stable et compte sur l'appui du compositeur Leo Brouwer, auquel son titre rend hommage. Le BROUWER TRIO possède un ample répertoire qui lui permet d'aborder des programmes divers. L'intérêt prédominant de cette formation est cependant celui de la diffusion de la musique contemporaine. Dans ce domaine, le trio inclut dans son répertoire l'intégrale des trios de Leo Brouwer et de Curtis-Smith, ainsi que le trio de Charles Ives, entre autres. Sans pour autant laisser de côté le répertoire traditionnel qui existe pour cette formation, avec une prédilection pour les oeuvres de la période romantique.

Carlos APELLANIZ est né à Irún (Pays basque espagnol). Il commence ses études musicales à l'Ecole Nationale de Musique de Bayonne-Cote-Basque avec la pianiste Françoise Doué, et y obtient la Médaille d'Or à l'unanimité. Il perfectionne sa formation musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Jean Rouvier et Pascal Devoyon, remportant le Premier Prix de Piano et le Premier Prix de Musique de Chambre à l'unanimité. Il continue son perfectionnement à l'Ecole Supérieure de Musique "Reine Sophie" de Madrid avec D.Bashkirov et G.Eguiazarova.
Il a reçu les conseils d'Alicia de Larrocha, de Leon Fleisher, François René Duchable, Darío Darosa, Emil Naoumoff, Ferenc Rados, ...
Lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, avec, entre autres le Prix Spécial de Jeunes Talents du Concours International de Piano de Santander (1992), le Premier Prix Infanta Cristina (Madrid-1992), le Premier Prix Marisa Montiel (Linares-1992), le Premier Prix Ciudad de Melilla (1994), le Premier Prix Ciudad de Albacete (1994), le Premier Prix du Concours International de Flame (Paris-1990), le Second Prix du Concours International Claude Khan (París-1990), le Second Prix du Concours International de Saint-Nom la Bretèche (París 1991), le Premier Prix du Concours International de Musique de Chambre UFAM (París 1990), etc...
Il s'est produit comme soliste avec l'Orchestre National de Bayonne, l'Orchestre de Chambre Andrés Segovia, l'Orchestre Pablo Sarasate de Pampelune, l'Orchestre de Chambre de Marseille, le "Grup Instrumental de Valencia", l'Orchestre Symphonique de Valencia, etc... dans des salles prestigieuses telles que le Palau de la Música de Valencia, la Salle Gaveau de Paris, Auditorium National de Madrid, le Palacio de Festivales de Santander, Auditori de Barcelona), etc... et a enregistré pour Radio France, Radio Nacional de España, Euskal Irratia…
Membre fondateur de l'Esdart Ensemble, du Trio Moz-art , du Trio Lied, du Duo Apellániz (qu'il forme avec son frère violoncelliste David Apellaniz)... et pianiste soliste du "Grup Instrumental de Valencia", avec lesquels il a joué dans d'importantes salles de concerts en Espagne et à l'étranger.
Il partage actuellement son activité pédagogique comme professeur au Conservatoire de Valencia et au Conservatoire Superieur de Saragosse, avec ses tournées comme soliste et avec de nombreuses formation de musique de chambre.

Jenny GUERRA MÉNDEZ est originaire de La Havane (Cuba), oú elle culmine ses études avec le Diplôme d'Or au Conservatoire Amadeo Roldán. Elle obtient ensuite en Espagne le Prix de Fin d'Etudes Supérieures au Conservatoire Joaquín Rodrigo de Valencia, et les diplômes supérieurs d'Alto et de Musique de Chambre au Liceu de Barcelone. Au cours de ses études, elle reçoit les conseils de Igor Frolov, Ruggiero Ricci, Gonçal Comellas, Michael Thomas, Pinchas Steinberg, Paul Cortese, Leo Brouwer et Harold Gramadges, entre autres. A l'âge de 10 ans, elle enregistre pour la première fois à la télévision jouant en duo avec le violoniste soviétique Igor Frolov.
Commençant son expérience d'orchestre comme soliste de l'Orchestre du Conservatoire de La Havane, elle continue avec l'Orchestre de Chambre "Brindis de Salas", l'Orchestre de l'Opéra et Ballet du Grand Théatre García Lorca, obtenant à 17 ans la place de Premier Violon de l'Orchestre Symphonique National de Cuba. Arrivée en Espagne elle obtient la place de Premier Violon de l'Orchestre de Cordoue depuis sa création en 1992, passant ensuite à l'Orchestre de Valencia en 2001. Sa carrière de soliste et de chambriste l'a amenée dans les plus importants théatres d'Amérique Latine, tels que le Teatro Nacional de Cuba, le Gran Teatro de la Habana, le Teatro de la Danza et l'Auditorio Ollin Olistik de Mexico, entre autres. En Espagne, elle participe aux Festivals de León, Barcelone, Cordoue et Valencia. Elle enregistre également pour les radios d'Espagne, de Cuba et de Mexico, ainsi que pour les firmes SONY, GHA et pour le Centre de Documentation Musical d'Andalousie. Elle collabore avec des musiciens tels que Vicente Amigo, Silvio Rodríguez, Egberto Gismonti, Carmen Linares, etc. Elle développe actuellement une intense activité chambriste avec l'ESDART ENSEMBLE, qui a un intérêt spécial pour la diffusion de la musique espagnole et hispano-américaine, et avec le BROUWER TRIO, qui se centre plus spécialement sur la musique contemporaine.

Iván BALAGUER
est né à Valencia et aprés ses années d'apprentissage avec son père, fait ses études oficielles avec F. Badía, M. Mircheva et P. García au Conservatoire Supérieur de Musique "Joaquín Rodrigo" de cette ville, oú il obtient les diplômes supérieurs de Violoncelle et Musique de Chambre. En 1994 il est lauréat du Concours International "Ciudad de Murcia" et en 1998 il est demi-finaliste du Concours Shell LSO de Londres. En 1995 il entre au Royal Northern College of Music de Manchester oú il obtient en 1999 le titre de Bachelor in Arts-Music avec distinction. Pendant ce temps il travaille avec des maître tels que K. Georgian et E. Vasallo. Il reçoit également des master-class de J. Starker, R. Kirshbaum, B. Pergamenshikov et H. Schiff. Il a fait partie du quatuor Gurnney, et est membre fondateur du trio Sofaer, avec lequel il a enregistré pour la BBC, et s'est produit dans diférentes villes du Royaume Uni. Comme soliste, il a participé à plusieurs festivals tels que le Festival Bach de Yorkshire, le Peterborough Festival, le Lake District et Manchester Cello Festival. Il fut l'invité du BBC Philarmonic Orchestra en 1999 et 2000 et est actuellement professeur et aide-soliste de l'Orchestre de Valencia et collabore assidument avec l'ESDART ENSEMBLE.

BRUNET Stéphanie, soprano
Après avoir effectué le cursus complet de Musicologie à l’Université Paris IV-Sorbonne, où elle se spécialise notamment dans le domaine du lied romantique allemand, Stéphanie Brunet, flûtiste de formation, commence à étudier le chant avec Mireille Alcantara et obtient sa Médaille d’or de la Ville de Paris en 2002. Elle se perfectionne dans l'interprétation du lied et de la mélodie lors d'un DESS « Formation à l'Art du Récital » sous la direction de Françoise Tillard à l'Université paris III (Masterclasses avec Christa Ludwig et Rachel Yakar).

Abordant des répertoires éclectiques, la soprano est tour à tour « Rosa » dans Le Pèlerinage de la Rose de Schumann aux Folles journées de Nantes, « La Baronne » dans La Vie Parisienne de Jacques Offenbach, « Parthoenis » dans La Belle Hélène (Studio Opéra de Genève) … . Stéphanie Brunet chante aussi dans Inconnu à cette adresse, présenté au Festival d’Avignon et a participé à la création française de Mass de Bernstein à Cergy-Pontoise et à Vannes (direction musicale Christophe Mangou, mise en scène Erik Krüger). Stéphanie Brunet est également Membre des Choeurs de solistes « Alcyone » sous la direction de Christine Morel et du « Choeur de Vendée » sous la direction de Philippe Mazé.
Son timbre de soprano léger lui permet d'aborder la musique baroque à l'occasion de différents stages avec Agnès Mellon, Georges Guillard, et Martin Gester. Elle est ainsi soliste dans Les Dévergondages baroques puis les Libertines Baroques (direction musicale Iakovos Pappas, mise en scène Benoist Brumer) au Théâtre du Tambour Royal à Paris, et chante Vivaldi ou Charpentier (Studio Vocal du Parlement de Musique, direction Martin Gester).

Parallèlement à sa carrière de soliste, la soprano se consacre également à l'enseignement du chant et a récemment participé – en tant que pédagogue - à l'Académie d'été du Capriccio Français, sous la direction musicale de Philippe Lefèvre.

BULMER
, Lynne a commencé à jouer de la flûte à l’âge de 11 ans à Cumbria, avant de retourner l’année suivante à son comté d’origine du Yorkshire. Adolescente, elle fut membre du Northern Area Schools Symphony Orchestra pendant de nombreuses années. Elle a étudié avec Paul Chapman (alors flûtiste à l’English National Opera North – plus tard Opera North) tout en fréquentant Sheffield University, dont elle sortit diplômée en 1981 avec un B Mus (Hons). Après deux années passées à enseigner à titre privé et à jouer pour le Sheffield Chamber Orchestra, sa vie prit un cours différent avant de retourner à la flûte en 1995, en étudiant avec Stina Bisengaliev (à nouveau avec l’Opera North) et obtenant avec succès le DipABRSM (interprétation) in 1996. Elle a travaillé ensuite en tant que professeur d’instrument à bois desservant plusieurs écoles dans le Yorkshire de 1995-97 avant de déménager vers les Scottish Highlands en 1997. Elle enseigne depuis lors à titre privé dans la région, tout en étudiant avec Catherine O’Rourke du Highland Chamber Orchestra et plus récemment avec David Nicholson (jusqu’alors, première flûte du Scottish Chamber Orchestra et professeur de longue date au RSAMD). En 2002, elle a obtenu son LRSM (interprétation), et en 2003 le Post-graduate Certificate in Music (Open), les deux avec mention. Elle étudie actuellement pour le FRSM ainsi que pour le MA in Music avec l’Open University.

BUNIATISHVILI, Khatia. Née à Tbilissi en 1987, Khatia Buniatishvili joue le piano depuis l’âge de cinq ans. Son talent précoce attire l’attention de ses maîtres. À six ans, elle joue son premier concert avec orchestre. Donnant dès l’âge de 10 ans ses premiers concerts à l’étranger, elle poursuit sa formation au Conservatoire National Sarajishvili de Tbilissi, avant d’intégrer à l’automne 2006 l’Université de Musique et d’Art dramatique de Vienne, où elle a pour professeur Oleg Maisenberg.

Jusqu’à ce jour, Khatia a remporté de nombreux prix: Prix Spécial au Concours International Horowitz de Kiev (2003), Premier Prix de l’Assistance to Young Georgian Musicians Foundation parrainé par Elisabeth Léonskaya, Prix du Jury des «Jeudis du Piano» organisés par la Société des Arts de Genève, Premier Prix du Concours Rozhok & Gurevich à Tbilissi, 2ème Prix et Prix spécial de la meilleure jeune pianiste géorgienne au Concours International de Tbilissi. En 2008 elle reçoit un prestigieux prix au célèbre Concours Rubinstein en Israël.

Khatia Buniatishvili s’est produite dans de prestigieuses salles, telles le Théâtre des Champs-Élysées, l’Auditorium du Louvre, l’Auditorium Mann de Tel-Aviv, et le Concertgebouw d’Amsterdam. Elle est également l’invitée de festivals: “Menuhin Festival Gstaad”, “Progetto Martha Argerich” de Lugano, “Elba isola musicale d’Europa” (présidé par Yuri Bashmet), Lockenhaus en Autriche (présidé par Gidon Kremer) et Serres d’Auteuil à Paris. Elle s’est produite avec des orchestres tels que celui de l’UBS de Verbier, l’Israel Philharmonic (dans des concertos de Brahms et de Mozart) et le Saint-Pétersbourg Philharmonic (dans le concerto de Tchaïkovski).

Elle donne un récital au Konzerthaus de Vienne en 2008, ainsi qu’un concert au Carnegie Hall interprétant le 2e concerto de Chopin avec le Yale Symphony Orchestra. En 2009, le 12 août, elle sera à l’affiche dans le cadre de la « Nuit du piano » au Festival International de Piano La Roque d’Anthéron.

Khatia Buniatishvili bénéficie d’une bourse de la BSI (Banque Suisse Italienne)