C

Patrick CABON TRIO contact par veronique.nugues@caramail.com
Gilles Réa est né à Paris, en 1962.Après des études de guitare classique (prix en supérieur 1980), il se produit dés 1984 dans les clubs de la capitale. Il poursuit sa formation au CIM auprès d'A.Cullaz et se perfectionne au contact de musiciens comme Daniel Humair, J-F Jenny Clark et Larry Schneider. Il a accompagné nombre de jazzmen prestigieux comme Lalo Schiffrin, Al Levitt, Alain Jean-Marie, Gérard Badini et le saxophoniste américain Bob Mintzer. Il invita ce dernier à l'enregistrement du premier cd du " magnétic band"(le big-band qu'il a fondé en 1997) et dont il prépare le deuxième album.
Manuel Marchès est ce qu'on peut appeler en cette période du tour de France le régional de l'étape. Né à Villeneuve-sur-Lot en 1970, il commence la contrebasse parallèlement aux études universitaires qu'il mène à Bordeaux (droit et histoire de l'art).Et comme les vocations tardives sont les plus belles tout s'enchaîne très vite. Après des études musicales au W.Paterson college(New Jersey, EU)de 1995 à 1996 auprès de Buster Williams et Rufus Reid, il revient enseigner au CIAM de Bordeaux pour 3 ans. Depuis, il est devenu un contrebassiste incontournable de la scène parisienne, accompagnant des musiciens américains de passage tels que Harold Mabern ou Steve Lacy ainsi que la fine fleur du Jazz français(P de Bethmann, les frères Belmondo, B.Trottignon).Il dirige sous son nom un sextet ainsi qu'un trio avec P Cabon et V.Frade.
Patrick Cabon est né en 1975 à Brest. Etudes de piano au concervatoire de Brest et Rennes avant le CNSM de Paris où il obtient les prix d'histoire de la musique et d'Esthétique. Après avoir élu lauréat du concours professionnel du festival de Vannes en 1999, il part recevoir l'enseignement de Barry Harris à New-York. De retour en France,il tourne, avec son ancien trio(J.Séguin et B.Desmouillieres) pendant 2 ans un spectacle pédagogique de musique du monde pour les JMF. Résidant à Paris, il se produit dans les clubs comme accompagnateur ou soliste au sein de son propre trio fondé cette année. Je suis revenu des EU avec la ferme intention de concentrer encore plus mon jeu et mon travail sur la musique noire américaine des années 40 et 50.Celle-là même dont Barry Harris m'a à la fois montré la beauté simple et la omplexité cachée et qui correspond, pour moi, à un certain âge d'or du jazz. Aussi,l'idée de créer un trio (piano, contrebasse, guitare)tel qu'il apparut dans sa forme originelle( la batterie remplaça la guitare plus tard )s'imposa naturellement. Restait à trouver mes compagnons de route. J'ai d'abord rencontré Manu lors d'un concert où nous accompagnions la chanteuse Sonia Catberro.L'idée de retravailler ensemble s'imposa tant notre culture et nos projets musicaux étaient proches. Manu connaissait Gilles et me le présenta. La beauté de son phrasé et la qualité de son son nous ont aussitôt séduits. Le trio était né.Le répertoire de ce soir rend hommage, par l'interprétation de standards et compositions, aux trios des immenses pianistes(Oscar Peterson, Art Tatum, Nat King Cole, Bud Powell et Benny Green)qui m'ont et ne cessent de m'influencer.Patrick Cabon.


CAMBRELING Frédérique partage actuellement sa vie de musicienne entre ses activités de soliste à l'Ensemble Intercontemporain, ses concerts en solo et son Trio Salzedo (flûte, violoncelle et harpe) créé en 2007. Après avoir suivi sa formation musicale en France et obtenu trois grands prix internationaux, elle a été harpe solo à l'Orchestre National de France de 1977 à 1986. C’est après avoir quitté cette formation qu’elle s’est particulièrement intéressée au répertoire contemporain. Passionnée par la diversité des modes d'expression liés à son instrument, son éclectisme lui permet de participer à de nombreuses manifestations musicales en Europe. Au cours de ces dernières années, Frédérique Cambreling a été invitée par des formations telles que : SWR de Freiburg - Konzerthaus de Berlin - Bayerischer Rundfunk de Munich - Radio Stuttgart – Orchestre d’Euskadi (Pays Basque, San Sebastián) – National de Lyon - Festival Mito à Turin, ainsi que par les orchestres de Chambre de Norvège et de Picardie. Elle y interprète des œuvres pour harpe solo et Orchestre de Berio, Caplet, Luis de Pablo, Mozart, Debussy, Lutoslawski, Andréas Dohmen, Philippe Schoëller et Gérard Buquet. Frédérique Cambreling a créé de nombreuses œuvres et notamment, de Wolfgang Rihm, Philippe Boesmans, Michael Jarrell, Tôn That Tiet, Frédéric Pattar, Gérard Buquet, Aurelio Edler-Copes, Daniel Hugo Sprintz, Ricardo Nillni. Elle a réalisé plusieurs enregistrements couvrant une large littérature du répertoire de la harpe, dont récemment un CD consacré au répertoire de la fin du XXème siècle. Frédérique Cambreling enseigne au Pôle d’Enseignement Supérieur de la Musique en Seine-Saint-Denis (Pôle 93).

CAMERATA INCEPTUM
Formée par des étudiants de Musikene (le Conservatoire Supérieur du Pays Basque en Espagne à San Sebastián), la CAMERATA INCEPTUM est un projet fondé par leur propre initiative, afin d’avoir un orchestre se situant en dehors du cadre académique et qui leur permet de continuer à développer leurs capacités musicales. Une proposition jeune qui ne laissera à aucun dans l’indifférence !

voir ORTEGA Marcel Chef d’orchestre, SANCHEZ Alba compositrice, ALVAREZ Fabio piano, REYMONDET Lorin piano,

CANO
José María , piano
Né à Melilla en 1990, José María CANO GARCERÁN commence à étudier le piano à l’âge de 6 ans et entre au Conservatoire de Málaga en 2003. En 2007, il est sélectionné comme boursier pour le Programme du Jeune Orchestre d’Andalousie. Puis, en 2008, il obtient une place à l’Académie d’Etudes Orchestrales « Barenboim-Saïd », où il suit l’enseignement de plusieurs solistes de la Staatskapelle Berlin : Alexander Vitlin, Matthias Glander, Holger Straube et Manfred Pernutz. En 2013 il obtient son diplôme d’études supérieures à « Musikene », Conservatoire Supérieur du Pays Basque à San Sebastian, après avoir étudié sous la férule de Ricardo Requejo (piano), Marta Zabaleta (piano) et Irini Gaitani (musique de chambre). En outre, il a participé activement à des masterclasses données par des professeurs tels que Nino Kereslidze, Mariana Gurkova, Eldar Nebolsin, Claudio Martinez Mehner, Angel Sanzo et Alexander Kandelaki.


CANTO
Eduardo , violon. Né à Mérida (Yucatán, Mexique) il apprend le violon avec les professeurs Alejandro Pinzón Espadas et maestro Carlos Marrufo Gurrutia. Il obtient son Masters à Groningen (Pays-Bas) dans la classe de Kati Sebestyén. Eduardo Canto a participé activement dans des masterclasses données par des violonistes de grande renommée : Leonidas Kavakos, Roland Daugareil (CNSM Paris) Stephan Picard (HFM Hans Eisler, Berlin), Jakub Fiser (Quatuor Bennewitz) et des masterclasses de musique de chambre avec le Quatuor Casals, le Quatuor Bennewitz et Sarah Kapustin. Il s’est produit en tant que soliste avec l’Orchestre Symphonique de Yucatán (Mérida), l’Orchestre des Jeunes de Yucatán et l’Orchestre de Chambre de la Ville de Mérida. En 2012 il gagne le 2ème prix au concours Princesse Christine aux Pays-Bas, ainsi que le prix à la meilleure interprétation d’une œuvre néerlandaise. En tant que 1er violon du Quatuor Canto il s’est produit dans grand nombre de villes néerlandaises (également dans la présence du Rio Willem Alexander), à Barcelone, à Paris, et au Concertgebouw d’Amsterdam. Ce quatuor gagne le 2ème prix dans le Concours de musique de chambre « Tristan Keuris » à Amsersfoort (Pays-Bas) en 2015. Eduardo Canto étudie actuellement afin d’obtenir un Masters au conservatoire de Maastricht (Pays-Bas) sous la férule des professeurs Robert Szreder et Piotr Jasiurkowski.

CARDOSO, Edgar. Lauréat de plus de 30 concours et prix nationaux et internationaux (dont le 1er prix au « Concours Le Mesnil des Arts 2013 » dans la catégorie « Supérieur »), Edgar Cardoso est né à Porto (Portugal) en 1992.
Il poursuit actuellement ses études sous la houlette de Deniz Arman Gelenbe au Conservatoire Trinity Laban à Londres afin d’obtenir son Master, soutenu par des bourses Gladys Bratton, Joan Greenfield Fellowship Trust, Tillett Trust et Colin Keer Trust.
Edgar apprit à jouer le piano à partir de l’âge de 5 ans, étudiant ensuite sous la férule d’Alvaro Teixeira Lopes à l’Université d’Aveiro, où il obtint les meilleures notes. Il a ensuite obtenu son Bachelor’s Degree avec les professeurs Friedemann Rieger et Andrzej Ratusinski à la « Staatliche Hochschule für Musik und Darstellende Kunst » de Stuttgart. Il perfectionne son art en assistant comme élève actif à des masterclasses données par Akiko Ebi, Andrei Diev, Christopher Hinterhuber, Dmitry Alexeev, Joan Havill, Joaquín Soriano, Laurens Patzlaff, Luiz de Moura e Castro, Murray McLachlan, Peter Donohoe, Philippe Cassard, Radoslav Kvapil, Ralf Nattkemper, Ratimir Martinovic, Rodolfo Rubino et Yuri Ananiev. Il s’est déjà produit en soliste avec les orchestres Gnessin (Moscou), Norfolk Youth Orchestra (Grande-Bretagne) et Orquestra do Norte (Portugal). Entre autres, il a gagné le 1er prix au Concours « Santa Cecilia » (Porto) et récemment au « Concours International de Piano » à Tunis. Il s’est produit dans toute l’Europe, dans des pays comme l’Espagne, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, Malte, Tunisie, le Maroc, la Russie, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie.
Edgar a enregistré un CD à Manchester, et créé des œuvres des compositeurs portugais Miguel Ângelo et Pedro Santos.
Il est également danseur, ce qui le mène à poursuivre des recherches dans le domaine de la relation entre la musique et le mouvement : ainsi, il donne régulièrement des ateliers pour enfants à Porto, leur montrant comment utiliser le piano de manière créative. Un autre projet avec ses propres compositions et des nouvelles approches à la musique portugaise sera enregistré en Italie par Giovanni Valle Edizioni Musicali, projet qui mènera à la réalisation de la bande sonore pour un film documentaire de Duarte Belo et Luis Oliveira Santos.

Site web :
www.edgar-cardoso.com

Page Facebook :
www.facebook.com/edgarcardosopiano


CARNEIRO
Rita, voix
Portugaise, née en 1987, elle étudie la musique (piano) et l’art dramatique. Ses professeurs sont Eugénia Moura, Miguel Borges, Joana Craveiro, Diogo Dória, João Garcia Miguel et Jaime Morrison. Très jeune elle obtient plusieurs premiers prix dans des concours de piano au Portugal, mais elle décide de suivre le chemin du théâtre. Elle participe à plusieurs spectacles - ”Música no Coração” (2010) et ”Diário de Bordo” (2012), sous la direction de l’acteur Pedro Lamares, ”Olá Fontaine” (2011), sous la direction du chanteur lyrique et acteur José Lourenço, "Famille Bizarre ou um caso não esclarecido", de Ludger Lamers (2011) et ”Fauna e Flora”, de l’Association ”Um, Dois, Três – Teatro e Música”, dans la « Casa da Música », à Porto (2012). Elle tourne également dans le film ”Boneco de Fio”, réalisé par Rudi Navarro, avec l’acteur Daniel Pinto.


CARRILLO
, Philippe Après ses études musicales au Conservatoire de Tours et ses études de musicologie à l’université de Tours, Philippe Carrillo débute sa carrière professionnelle en développant une recherche artistique complète. Son approche de la musique lui permet de découvrir et de faire découvrir un répertoire varié autour de la harpe, de la musique traditionnelle à la création contemporaine, en passant par l’improvisation, le jazz et la musique classique. Son activité de pédagogue en Touraine s’enrichit de son rôle de soliste dans l’ensemble PTYX et ses nombreuses participations musicales en Région Centre comme l’Orchestre d’Orléans, les chœurs Cassiopée et Allingavia.

CASADO ANGEL GONZALEZ , piano
Né à Madrid, Angel Gonzalez a étudié le piano au Conservatoire Royal Supérieur de Musique de Madrid dans la classe de Manuel Carra, où il a obtenu les meilleures qualifications. Une bourse du Ministère des Affaires Étrangères lui permet de se perfectionner à la Hochschule für Musik de Graz, en Autriche, avec le professeur Sebastian Benda.Il reçoit également les conseils des pianistes Paul Badura Skoda, Noel Flores, Alexander Satz, Peter Efler (Vienne) et Ivan Moravec (Prague). En 1989 il obtient le Prix « Andrés Segovia – José Miguel Ruiz Morales » au Cours International de Musique Espagnole à St. Jacques de Compostelle. En 1991, lors du même cours, il reçoit le prix « Luis Coleman ».
Tout au long de sa carrière, Angel Gonzalez Casado se produit dans des récitals de piano solo, en musique de chambre et jouant des concertos pour piano avec des orchestres, en Espagne, Portugal, France, Italie, Allemagne, Grèce, Hongrie, République Tchèque, Slovaquie, Autriche, Etats-Unis, Brésil, Bolivie, à Cuba, au Mexique, au Maroc et en Mozambique, dans des salles comme le Alte Rathaus de Vienne et le Théâtre National de la Havane au Cuba.
Angel Gonzalez Casado se dévoue particulièrement à l’accompagnement vocal lors de masterclasses, cours et récitals de chant, dans les classes des professeurs Ana Hässler, António Salgado, Cecília Fontes, Fernanda Correia, Gundula Janowicz, Ilde Zadeck, José Oliveira Lopes, Lena Lootens, Pat Mac Mahon, Rudolf Piernay, Filippo Moracci et Rui Taveira. Il est chef de chant au Portugal et à l’étranger.
Il a enseigné le piano au Conservatoire Supérieur de Saint Jacques de Compostelle, celui de Salamanque, ainsi qu’aux écoles de musique de Lalin, Viana do Castelo, Vila Nova de Gaia et à l’Université Catholique de Porto. Il travaille actuellement comme pianiste accompagnant dans les classes de l’ESMAE, l’Ecole Supérieure de Musique et de Théâtre de Porto.

CASALE, Cristina La presse musicale souligne sa grande capacité d’expression musicale et son tempérament ; Cristina Casale est une pianiste au caractère extroverti et méditerranéen qui captive les publics sur plusieurs continents.
Ce soir au Mesnil, Cristina Casale interprétera le même programme de musique espagnole qu’elle a joué en tournée aux Etats-Unis en novembre dernier. Les applaudissements chaleureux du public nord-américain l’ont accueillie dans des salles prestigieuses comme le Drew Hall (New Jersey), le Roosevelt Hall (Chicago) et le Weill Carnegie Hall (New-York).

Née à Barcelone, Cristina Casale commence á apprendre le piano sous la tutelle de sa mère, la pianiste Pilar Marín. Elle donne son premier concert à l’âge de huit ans, initiant ainsi une carrière qui la mènera au cours de plus de vingt années à jouer dans toute l’Europe. Elle parfaitra ensuite sa formation au cours de quatre ans sous la férule de deux prestigieuses pianistes originaires du conservatoire de Moscou : Ilze Graubin et Irina Zaritzkaya. En musique espagnole elle reçoit également les conseils de la célèbre pianiste barcelonaise Alicia de Larrocha. Cristina obtiendra des prix lors de concours internationaux surtout en tant qu’interprète de la musique de Granados.
En 2002 elle fait la connaissance d’Emmanuel Ferrer-Laloë, pédagogue hors-pair et musicien d’exception, qui transforme de haut en bas sa conception de l’interprétation pianistique avec son approche artistique et sa méthode d’enseignement d’une technique commode, libre de tensions, toujours au service de la musique.
Depuis 2009, Cristina et Emmanuel forment ensemble un duo de piano à quatre mains et à deux pianos qui s’est produit avec succès en France, en Espagne et au Portugal – et bientôt au Mexique et au Costa Rica. En 2014, le duo Casale-Ferrer reçoit le « Prix International de la Créativité au Piano » pour leur interprétation sur vidéo du morceau « Hard Rock » du compositeur britannique Richard Rodney Bennett. Leur premier CD, avec des œuvres de Bach, Mozart, Rachmaninoff et Bennett, sera publié prochainement.

Parmi les projets de Cristina Casale figurent une tournée en tant que soliste en Chine, ainsi que des tournées en Colombie et au Royaume-Uni avec la flûtiste espagnole Patricia de No. En juin 2015, Cristina enregistrera le programme de musique espagnole avec lequel elle a fait sa première tournée aux Etats-Unis.
Cristina Casale ressent comme grand privilège le fait de pouvoir donner à nouveau un récital de piano dans la chapelle du Prieuré Le Mesnil Saint Martin, dans la résidence de son maître, endroit où elle a toujours apprécié le soutien et l’enthousiasme d’un public culte, attentif et complice.

« Jouer ici au Mesnil, c’est comme si je jouais chez moi. L’endroit, la lumière, l’acoustique … mais surtout l’ambiance qu’ont créée Emmanuel et Stanley à travers les années avec leur bon cœur : tout ceci donne lieu à une atmosphère idéale, nous permettant d’exprimer et partager l’art. UN GRAND MERCI. » - Cristina Casale

CASANOVA, Santiago Ayant acquis les premières notions de musique avec son père, il étudie au Conservatoire de Musique de Murcie et au Conservatoire Royal Supérieur de Musique de Madrid dont il est lauréat.
Boursier de la Direction Générale de Culture de la Région de Murcie, du Ministère de l'Education et de la Culture Espagnol, de la Société des Artistes et Interprètes d'Espagne, du Ministère de la Culture de Hollande, entre autres, il obtient les plus hautes qualifications en piano et en musique de chambre au Conservatoire de Madrid, à l'Ecole Nationale de Musique de Bayonne (Médaille d'Or en musique de chambre et Médaille de Vermeil en piano), le Prix de l'Association de Professeurs destiné au meilleur élève de l'année, et le Diplôme Supérieur d'Instrumentiste du Conservatoire de Rotterdam. Il a participé à de nombreux cours d'interprétation et Master-Class: Mozarteum de Salzbourg, Cours Internationaux de Gérone, de Torroella de Montgri, de Vic, "Mart'n Codax" de Malaga, recevant les conseils de Sergei Dorenski, Alberto Giménez Atenelle, György Sebök, Joaqu'n Achœcarro, Germaine Mounier, Josep Colom, Jordi Mora, etc. Ses principaux maîtres ont été Emmanuel Ferrer-Laloë, Françoise Doué, Luis Rego et Aquiles Delle Vigne. Il est professeur de piano au Conservatoire de Cartagena (Murcie-Espagne), professeur adjoint à l'Accadémie du Mozarteum de Salzbourg, et directeur artistique et fondateur du Festival International de Musique de la Méditerranée. Il a donné de nombreux concerts comme soliste et en musique de chambre en Espagne, en France, en Hollande et en Autriche.

CASTELLO
,Luis Fernández initie ses études de clarinette au conservatoire de sa ville natale de Valencia. Après son diplôme de fin d'études supérieures avec mention d'honneur, il poursuit ses études de post-grade à Zaragoza sous la houlette de Wenzel Fuchs, Fabrizio Meloni, François Benda et Joan Enric Lluna. En même temps, il participe activement à des masterclasses de perfectionnement données par des luminaires tels que Reinhard Wieser, Karl Leister, Eduard Brunner, Javier Balaguer, Joan Enric Lluna, Josep Fuster, Phillip Cunningham, Sylvie Hue, Matthias Glander, Carlos Gil, José Luis Estellés, Sabine Meyer, Michael Rusinek, Alain Damiens et José Luis García Asensio.
Luis Fernández a été membre du Jeune Orchestre de la Generalitat de Valencia, du Jeune Orchestre National d'Espagne.(JONDE), du Jeune Orchestre Ibéro-Americain (OJI) et de l'Orchestre Mondial de Jeunesses Musicales (JMWO). Il a également était appelé à servir comme membre de réserve pour des formations telles que le Gustav Mahler Jugendorchester (GMJO), l'Orchestre Symphonique de Madrid, l'Orchestre Symphonique de Valencia, l'Orchestre Philharmonique du Maroc et d'autres, jouant sous la baguette de chefs comme Jesús López Cobos, Christian Zacharias, Bruno Aprea, Eliahu Inbal, Salvador Brotons, Gustavo Dudamel, Manuel Galduf, Benoît Girault, Joan Cerveró, Patrick Davin, Edmon Colomer, Yaron Traub, Josep Pons et Vladimir Fedoseyev.
Luis Fernández a obtenu le 2e prix au Concours National de Jeunes Interprètes de la Ville d'Albuixech, le 1er prix au Concours d'Interprètes du XXIème Siècle organisé par Hui Música, le 3ème prix et le Prix Spécial " Meilleur interprète d'instrument de vent en bois " au Concours d'Interprétation Inter-Centres Mélomanes, le 1er prix au Concours d'Interprètes de la Ville de Benicarló, un 2ème prix au Concours des Jeunesses Musicales Espagnoles et le 1er Prix au Concours de Clarinette de la Ville de Dénia.
Luis Fernández a joué grand nombres d'œuvres contemporaines en première audition ; certaines d'entre-elles lui sont dédiées. Membre de l'ensemble " Música Art' s.XXI ", il est également membre fondateur du quatuor de clarinettes " Ona Quartet " et du quintette de vents " Quintet Thuille ", ensembles lauréats de concours à plusieurs reprises. Il enseigne actuellement la clarinette au conservatoire de Guadix (province de Granada)

CHAMOREL,
Christian, piano
Né à Lausanne, le jeune pianiste Christian Chamorel se distingue par la diversité et l’exigence de sa démarche artistique. Invité de festivals prestigieux (Beethoven Festival de Chicago, Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, Klavierfestival Ruhr en Allemagne, Musicales du Golfe, Lisztomanias, Serres d’Auteuil en France), il se produit également au Musashino Hall de Tokyo, au Konzerthaus de Berlin, au Prinzregententheater de Munich, à la Tonhalle de Zurich, au Wigmore Hall de Londres et au Palau de la Musica de Valencia. De plus, il joue avec de nombreux orchestres suisses (Orchestre de Chambre Fribourgeois, Orchestre Symphonique de Berne, Sinfonietta de Lausanne et Genève) et étrangers.
Christian Chamorel entreprend ses études au Conservatoire de Lausanne où il obtient à 17 ans une « Virtuosité » avec félicitations du jury dans la classe de Christian Favre, avant de compléter sa formation à la Hochschule für Musik und Theater de Munich auprès de Gerhard Oppitz, obtenant un diplôme de soliste en 2004. En Mai 2006, il obtient un second diplôme de soliste à la Musikhochschule de Zurich auprès de Homero Francesch.
Christian Chamorel se montre aussi à l’aise dans un répertoire soliste d’une grande virtuosité (ses enregistrements dédiés à Liszt et Schumann, salués par la presse internationale, en témoignent) que dans l’intimité de la musique de chambre et du Lied qu’il a étudié auprès de Helmut Deutsch à Munich. Il souhaite favoriser le dialogue des genres musicaux et crée à cet effet au Mont-sur-Lausanne (Suisse) le « Mont Musical », un festival de Lied et de musique de chambre dont les thématiques fortes ont immédiatement séduit un public enthousiaste. Christian Chamorel accompagne en outre de nombreux instrumentistes et chanteurs de renommée internationale. Il est le partenaire privilégié de la jeune violoniste suisse Rachel Kolly d’Alba.
Musicien complet et perfectionniste, Christian Chamorel est l’un des pianistes suisses les plus primés de sa génération. Lauréat de plusieurs concours internationaux (Concours « Gian Battista Viotti » à Vercelli, « Premio Iturbi » de Valencia, Beethoven de Vienne, Konzertgesellschaft München, Société des Arts de Genève), il remporte également de nombreux prix suisses dont les prix Yamaha, Leenaards et Kiefer Hablitzel, ainsi que le premier prix du concours international « Virtuose du futur » à Crans-Montana.

CHAMOUX
Sandra , piano
Aprés avoir obtenu les plus hautes récompenses à Grenoble dans la classe de Christian Bernard, Sandra Chamoux entre au Conservatoire Supérieur de Genève, où elle obtient le premier prix de virtuosité dans la classe de Harry Datyner. Elle est diplômée du Concours Busoni en Italie. Actuellement professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble, elle donne aussi chaque été des master-classes à l'Académie Internationale de Nancy. Sa carrière artistique se poursuit tant comme soliste qu'en musique de chambre en France, en Europe et aux Etast-Unis. Elle joue avec des partenaires tels que Michel Moragues, Jean Ferrandis, Sonia Wieder-Atherton, Marie-Annick Nicolas, le quatuor Hermès, Patrice Fontanarosa, Florence Cioccolani, Romain Leleu et Hélène Dautry, et sous la direction de Patrick Souillot, Nathalie Borgel, Frédéric Bouaniche, Mark Foster, Marc Tardue et Jean-Sébastien Bereau.

CHILLEMI Bianca
baigne dans un univers riche en sonorités et en couleurs depuis sa plus jeune enfance : issue d’une famille d’artistes argentins immigrés en France, elle découvre le jazz, le folklore, et la peinture grâce à ses parents. C’est son père, pianiste et compositeur, qui le premier lui insuffle le sens du rythme et la passion du piano. Une solide formation classique au Conservatoire de Paris (CRR) fera le reste. Elle en sort couronnée d’un premier prix (DEM), obtenu première nommée à l’unanimité avec les félicitations du jury.
Régulièrement sollicitée pour ses talents d’accompagnatrice et de chambriste, elle intègre en septembre 2009 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), dans la classe d’accompagnement au piano de Sébastien Vichard.
Au cours de sa formation, Bianca bénéficie des conseils d’éminents artistes parmi lesquels comme le Quatuor Ysaye, Emile Naoumoff et Eric Le Sage.
En 2007, elle enregistre un CD avec l’Ensemble Vocal Aedes (dir. Mathieu Romano) pour l’œuvre « Via Crucis » de Liszt. Sa rencontre avec les étudiants du Jeune Chœur de Paris marque le début de sa passion pour la voix : elle développe parallèlement l’accompagnement de chanteurs et ses talents de soliste. C’est ainsi qu’en mars 2010 elle interprète le concerto en ré mineur de Mozart avec l’orchestre du Conservatoire de Boulogne-Billancourt.
D’un naturel curieux et enthousiaste, elle s'intéresse vivement à la musique contemporaine : elle joue dans plusieurs concerts-lectures dédiés à Elliott Carter, et participe dans le cadre d’un échange entre le CNSMDP et l’IRCAM au concert « Parcours Musiques Mixte ». Sensible à la proximité de cette musique avec les arts plastiques, elle réalise plusieurs dessins sur une œuvre du compositeur américain Georges Crumb, dans le cadre d’un concert-projection au Théâtre de la Reine Blanche, puis au Salon d’Automne, à Paris (mars 2010).
Elle se produit actuellement dans l’ensemble de musique de chambre à géométrie variable Octalys, ainsi que dans l’Ensemble Silencio qui promeut la création contemporaine.

CHOCRON Sonia, piano
Née à Barcelone, Sonia Chocron étudie au Conservatoire Supérieur de Musique du Liceu sous la tutelle de Margarita Serrat et obtient les Diplômes Supérieurs de Piano et de Solfège, théorie, harmonie transposition et accompagnement, ayant bénéficié d´une bourse pour ses excellentes qualifications. Postérieurement, elle poursuit ses études avec le pianiste et pédagogue français Emmanuel Ferrer-Laloë et collabore intensament aux Rencontres de Pianistes Emmanuel Ferrer-Laloë depuis 6 ans. Elle reçoit également des cours de pianistes internationaux tels que Kemenes András, Josep Colom, Ilze Graubin et Paul Badura-Skoda. Elle réalise ses études générales au Lycée Français de Barcelone étant la pianiste titulaire de la salle de théâtre André Dravet, et obtient également une licence de Droit à l´Université de Barcelone (UB). Sonia Chocron a donné des récitals en qualité de soliste et en formation de musique de chambre à plusieurs salles de Barcelone, Balaguer, Tàrrega, Cervera, Lleida, Huesca, San Javier et Valence. Elle partage son activité de concertiste avec la pédagogie, donnant des cours de piano, musique de chambre et langues appliquées au chant (spécialité français) à l´Escola Municipal de Música Nou Barris (Barcelone) et au Conservatori Professional de Música de Cervera (Lleida).

CHURCHILL
, Peter a étudié le piano et la contrebasse en tant que premier exécutant au Royal College of Music avant d’obtenir un diplôme de musique à Oxford University en tant que maître d’orgue. Au milieu des années 1990s, après avoir travaillé quelques années pour la musique d’église, Peter est devenu indépendant comme musicien travaillant pour le bien commun. Il est basé à Birmingham, gérant des ateliers et livrant des projets artistiques dans une variété d’arrangements incluant des écoles normales et spéciales, des garderies, des groupes de théâtre communautaires, des centres de jeunes délinquants et des prisons. Il est actuellement directeur artistique des ‘Musical Connections’ – un projet qui encourage la créativité et le réseau parmi les adultes déficients mentaux et d’autres besoins particuliers. Il aime de nombreux genres et styles musicaux et joue actuellement de l’accordéon et de la guitare dans l’orchestre folk ‘Common Ground’

La CIE DES ARTS

Christophe GEILLER, violon et alto
Violoniste et altiste récompensé par plusieurs prix et médailles d'or, Christophe Geiller s'est spécialisé dans l'étude du violon et de l'alto baroques au CNR de Toulouse. Cependant, il exprime ses talents d'improvisateur au sein de groupes aux influences musicale variées : Big-Band " Caléïdophone ", duo de jazz " Candelys ", musiques d'Irlande " Busker & Keaton ", festival de musique contemporaine " Musica " à Strasbourg (1997) sous la direction du compositeur G. Aperghis. Il a décidé de mener de front son poste d'alto solo à l'Orchestre de Pau-Pays de Béarn et sa passion, les arrangements et la composition musicale au sein de la " Compagnie des Arts ".

Jerôme SIMONPOLI, hautbois et cor anglais
Diplômé du CNR de Limoges (médaille d'or de hautbois et de musique de chambre) et du CNSMD de Paris (1er prix de hautbois en 1984 dans la classe de P. PIERLOT). En 1991, il est premier hautbois solo au Capetown Symphony Orchestra (Afrique du Sud). Depuis 1993, il est premier hautbois solo à l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine. Depuis 1995, il renoue avec ses racines familiales agenaises, puisqu'il enseigne le hautbois à l'ENMD d'Agen.
Emmanuel FERRAN, clarinettes
Avec C. POUYANNE à Agen, Emmanuel FERRAN confirme son envie de poursuivre une carrière musicale. A l'ENMD d'Agen, il obtient un Diplôme d'Etudes Musicales en 1995. Au CNR de Bordeaux, il entre dans la classe de R. RIMBERT et obtient une médaille d'or de clarinette et de musique de chambre. En 1996, il participe à l'Académie Internationale Pablo Casals de Prade où il travaille avec Y. DIDIER et M. LETHIEC.

Benoît ALBERT, guitare classique
Diplômé du CNR de Bordeaux (5 premiers prix) et du CNSMD de Paris (2 premiers prix : guitare et musique de chambre). Concerts nationaux et internationaux : Festival d'Astaffort, Vandoeuvre-lès-Nancy, Convention d'Issoudun, Grandes Heures de St Emilion, Caracas (Venezuela), Malaisie... Développement du répertoire contemporain et populaire avec des compositeurs comme Thierry ROUGIER, Atanas OURKOUZOUNOV et Jacques BALLUE. Dans le domaine de la création, il développe un concept "d'Arts-Mêlés" avec son ensemble "La Cie des Arts". Discographie : "D'ici et d'ailleurs" (2000) et "L'Histoire du Tango" (Milan-Music 2004). Depuis 2004 il est édité chez DELATOUR - France. Organisateur depuis 1997 du Festival "LA GUITAROMANIA" sur la ville d'Agen où il enseigne à l'E.N.M.D. depuis 1995.

CLARINETTES DE BORDEAUX, QUATUOR DE  Formé il y a dix ans, le Quatuor de Clarinettes de Bordeaux a déjà une longue carrière musicale et pédagogique derrière lui. Ses tournées l'ont mené en France métropolitaine, dans les DOM-TOM (Guyanne Française) ainsi qu'à l'étranger (Espagne, Belgique). Il s'et produit avec les meilleurs clarinettistes français (Michel Arrignon, Guy Dangain, Richard Rimbert). Il a enregistré deux disques. La disparition au mois de juillet 1998 de Lionel Brisson, un des membres fondateurs, a un temps remis en question l'existence du quatuor fondé sur l'amitié des quatre musiciens. Un nouveau départ est pris en 1999 avec la venue d'Eric Moncoucut. Le quatuor participera en juillet au "Clarinet Fext 99" d'Ostende. Il a organisé à la rentrée un stage d'ensembles de clarinettes avec la participation de Louis Sclavis. Le quatuor a accueuilli en mars 2000 les rencontres internationales de clarinette, qui ont dépassé pour l'occasion le cadre national avec la venue de formations internationales.

ENSEMBLE COMMIXTUS (EMCC)
Créé en 2003 par Franck Leblois Leblois, son directeur artistique, l'ensemble de Musique de Chambre " Commixtus " est un ensemble à géométrie variable dont la base est le quatuor à vent (flute , hautbois, clarinette, basson). Une formation qui se combine avec d'autres instruments selon les besoins artistiques. C'est dans le répertoire Classique que L'EMCC puise ses pièces de prédilection tout en accordant une importance et une attention particulière à la découverte d'œuvres oubliées ou peu connues ainsi qu'à la création d'œuvres nouvellement écrites qu'il intègre subtilement à son répertoire. Cet ensemble présente ainsi des concerts diversifiés tant dans ses esthétiques que dans ses formations instrumentales allant du duo au dixtuor avec piano ou instruments à cordes. Des concerts dont le but est de répondre aux goûts d'un public le plus large possible.

Caroline ORZAN, flûte.
Diplômée des Conservatoires d'Avignon et de Villeurbanne, elle obtient en 2005 le Diplôme d'Etat de professeur de flûte traversière ainsi que le Diplôme Universitaire de Pédagogie à l'université de Poitiers. Chambriste active, elle enseigne actuellement au conservatoire de Cognac (16) et à l'école de musique de Saint Jean de Liversay (17).

Jean-Philippe BOURDIN, cor
Chambriste et musicien d'orchestre. Diplômé du conservatoire supérieur de Genève. Titulaire du CA de professeur, il enseigne au conservatoire d'Angoulême .

Franck LEBLOIS, basson.
Diplômé du CNSM de Lyon en basson et musique de chambre (3ème cycle spécialisé). Titulaire du CA, il enseigne depuis 1994 le basson et la musique de chambre au conservatoire d'Angoulême. Il mène une activité de chambriste et de concertiste.

Rachel MATÉ, piano
Professeur de piano et accompagnatrice au conservatoire d'Angoulême, elle est diplômée du Royal Collège de Londres et lauréate de concours internationaux.

Yvan PAULMERY, clarinette

CONCHON, Cédric Violoncelle remplaçant Trio Alma 27 août 2002
9, avenue Casimir Davaine
92380 GARCHES
Né le 30 Juillet 1975
Tél. : 01.47.95.01.58
06.14.84.28.02
Fax : 01.47.01.52.39

ETUDES SECONDAIRES
Baccalauréat A3 en 1993
ETUDES MUSICALES
3 ans au C.N.R. de Rouen
2 ans au C.N.R. de Rueil-Malmaison
6 ans cours particuliers avec Mme Nelly PASQUIER

1992 : Entrée au C.N.S.M.D.P.
3 ans d'études dans la classe de Philippe Müller (violoncelle) et de
Régis Pasquier (musique de chambre).
1997 : Entrée en cycle de perfectionnement (3ème cycle) au C.N.S.M.D.P.
2 ans d'études dans la classe de Roland Pidoux.
1997 : Entrée en classe de pédagogie. Formation diplomante d'une durée de deux ans
visant l'obtention du Certificat d'Aptitude. Stage dans la classe d'Annie Cochet
(en 1998) au C.N.S.P. et dans la classe d'Etienne Cardoze (en 1999) à l'E.N.M.
de Bourg-la-Reine.
1998 : Premier semestre : études à la Hochschule de Cologne dans le cadre du projet
ERASMUS proposé aux étudiants en 3ème cycle.
Obtention d'une bourse Sasakawa. Etudie le violoncelle sous l'égide de Frans
Helmerson et, parallèlement, poursuit sa formation pédagogique en allemand.

Stages de :
Vannes 1994
Saint-Jean-de-Luz (Académie Maurice Ravel) 1995
Sées 1997
Master-classes : I. Gavrisch, B. Greenhouse, A. Popov, G. Hoffmann, D. Hovora.

RECOMPENSES
1990 : 1er prix à l'unanimité au Concours Léopold Bellan
1995 : 1er prix violoncelle
1er prix de musique de chambre
Certificats : d'Analyse (mention Bien)
de Formation Musicale
de Déchiffrage
d'Histoire de la Musique (mention Bien)
d'Orchestre
Obtention du D.F.S.
1999 : Obtention du C.A.
Obtention d'une bourse de 30.000 F. " Musiques dans les vignes ".

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
Quelques concerts, dont :
12.1994 : Concerto de Vivaldi avec l'orchestre du conservatoire de Garches
12.1994 : Participation au concours international de Lausanne
04.1995 : Participation dans l'Octuor de Paris au concert de clôture du festival de Biarritz
10.1996 : Tournée en quatuor avec Emmanuel Strosser (piano), Régis Pasquier (violon),
dans le cadre du Festival "Ballades".
1997 : Membre du Trio del Arte. Salle Cortot, Festival Vert, Parc Floral de Vincennes,
Vieille Charité à Marseille, Festival du Vigan, …
1999 : Activité de chambriste, notament avec Jan Orawiecz, Franz Michel, Cédric
Tiberghien, Vania Cohen, François Sochard.
Participation aux avant-scènes.
Professeur non titulaire à temps partiel au Conservatoire de Saint-Cloud depuis
Septembre (3 heures par semaine).

CONFLUENCES Quintette. Le quintette Confluences a été créé en 1999 par cinq jeunes musiciens du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon désirant partager leur goût pour la musique de chambre et en particulier pour le quintette à vent.
Ayant suivi les formations de musique de chambre du CNSMD de Lyon et de Paris, Le quintette Confluences a bénéficié de l'enseignement de professeurs tels que D. Walter, M. Moraguès, JL. Capezzali, S. Menozzi, J. Nicod…
Le Quintette Confluences remporte en 2001 le Prix d'interprétation du Concours International de quintette à vent Henri Tomasi et est lauréat en 2002 du concours de la FNAPEC " Musique d'ensemble".
Depuis 1999, le quintette Confluences se produit un peu partout en France : Musicora 2004, festival "Saoû chante Mozart", 4ème biennale internationale de quintette à vent à Saint Martin de Crau; Rencontres musicales de Mittelbergheim, Saison culturelle "EOLIA", "Musique Espérance"….
Le quintette Confluences est en résidence pour l'année 2004 à l'Hôpital Saint Jean de Dieu (69) pour sa saison culturelle.
En faisant évoluer en permanence son répertoire et en étant spécialement attaché à la diversité des genres et des formes qu'il aborde, le quintette Confluences affirme ainsi sa volonté de promouvoir cette formation peu connue auprès d'un large public.

Flûte : Florence Moulin-Hechler. Diplômée du Conservatoire Supérieur de Genève et du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.
Titulaire du DE.
Flûte solo aux Orchestres de la Garde Républicaine.

Hautbois : Loetitia Nguyen. Diplômée du Conservatoire National de Région de Bayonne, du CNR-CSP de Paris et du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.
Titulaire du CA
Professeur de hautbois au Conservatoire National de Région de Saint Etienne et à l'Ecole Municipale de Musique de Vienne.

Clarinette : Taeko Yokomichi-Koch
Prix de l'université des Beaux-Arts de Tokyo et du Conservatoire National Supérieur de
Musique et de Danse de Lyon.
Titulaire du DE.
Professeur de clarinette à l'Ecole Nationale de Musique de Montluçon.
Membre du quatuor de clarinette "Quat'J".

Cor : Frédéric Hechler. Diplômé du Conservatoire National de Région de Strasbourg et du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.
Titulaire du CA.
Cor solo à l'Orchestre Symphonique de Saint-Etienne.

Basson : Henri Roman.
Diplômé de L'Ecole National de Musique d'Angoulême et du Conservatoire National
Supérieur de Musique et de Danse de Lyon.
Titulaire du CA.
Professeur de basson et de musique de chambre à l' Ecole National de Musique du Mans et d'Alençon.
Directeur artistique des Rencontres Musicales en Pays de Cadouin.
Second basson co-soliste de l'Ensemble Orchestral de Paris.

Trio CONSONANCE
Albert ZHMAEV (violon)
Né à Volgograd en 1980, Albert ZHMAEV a fait une partie de ses études à l’École Centrale Nationale de Musique de Moscou et une partie au Conservatoire Tchaïkovski dans la classe de M. Kesselman. En 1999, il gagne le deuxième prix dans le Concours National des Ensembles de Musique de Chambre de Russie.
Depuis 2008, il est premier violon de l’Orchestre Symphonique Académique de Volgograd, avec lequel il a souvent donné des concerts en tant que soliste. Il est premier violon du Quatuor à Cordes Volgograd et du Quatuor Volzhsky, ainsi que professeur à l’Université de Musique et d’Art de Volgograd.

Victor IVANOV (alto)
Né à Volzhsky (Russie) en 1970, Victor IVANOV a fait ses études au Collège de Musique de Volgograv, au Conservatoire d’État de Rostov et au Conservatoire d’État de Saratov. En 2005 il est diplômé lors du Concours National d’Ensembles de Musique de Chambre. À des moments différents, il a participé à des master-classes avec F. Druzhnin, Y. Yurov, S. Dogadin et S. Shalman. De 1993 à 1999 il a joué dans l’Orchestre Symphonique de Volgograd. Il joue depuis 1996 dans le Volzhky String Quartet, et depuis 2002 dans le Volgograd String Quartet. Depuis 2000 il est professeur à l’Université de Musique et d’Art de Volgograd.

Yuri ILYNOV (piano)
Né à Volgograd en 1982, Yuri ILYNOV a fait ses études musicales à l’Université de Musique et d’Art de Volgograd. Il a également fait des études de post-grade en philologie russe à l'Université d'État de Volgograd, avec une thèse de doctorat sur le thème « Caractéristiques phonétiques de la langue russe dans le chant ». Il a suivi des cours de direction d’orchestre dans la classe de E. Serov au Conservatoire d’État de Saint-Pétersbourg.
Yuri ILYNOV a gagné le 1er prix aux concours suivants: Concours International « Jeunes Pianistes » (Volgograd, 1998); Concours National des Professeurs de Musique (Volgograd, 2001); 7ème concours international des jeunes interprètes « Togliatti », en Russie (2003); 1er Concours International « Vague musicale » (Volgograd, 2009) et 4ème Concours International « Diapason d’Argent » (Saint-Pétersbourg, 2009). Il a gagné le 2ème Prix au concours suivants: Concours national d’Improvisation « Vdohnovenie » (Volgodonsk, 1996); Concours National des Jeux de Delphes dans les Arts (Saratov, 1999); et 4ème Concours International Prokofiev (Saint-Pétersbourg, 2004).
Depuis 2001, il est professeur à l’Université de Musique et d’Art de Volgograd. Et depuis 2003, il est chef d’orchestre adjoint de l’Orchestre Symphonique Académique de Volgograd. En 2009, il a été nommé chef d’orchestre au Théâtre de la Musique et des Comédies Musicales de Volgograd.

CONSTANS
Anaïs, soprano
Née en 1988, Anaïs Constans est originaire de Montauban. Elle est diplômée du CRR de Toulouse depuis juin 2011 (classe de Jacques Schwarz), et licenciée en musicologie. Elle se perfectionne actuellement auprès de Claudine Ducret et Jean Marc Bouget. Elle fait ses débuts en intégrant la Compagnie de le Tour Brunehaut à Bruniquel (82) dans un festival dédié à Jacques Offenbach dans des mises en scène de Franck T’Hézan, sous la direction de Jean Christophe Keck. En 2012, elle était Une Voix dans la Chartreuse de Parmes de Sauguet à l’opéra de Marseille. En 2013, elle était Le Feu dans L’Enfant et les Sortilèges de Ravel au théâtre du Capitole de Toulouse, Giannetta dans L’Elisir d’amore de Donizetti au festival de Gattière (06), Miss Ellen dans Lakmé de Delibes à l’Opéra Théâtre de Saint Etienne, Pauline dans La vie parisienne d’Offenbach à l’opéra de Toulon. En 2012, elle remporte les 1er Prix Mélodie Française et 2è Prix Opéra au Concours International de Marmande et les 3è Grand Prix Femme et le Prix du Public au Concours International de Toulouse. En 2013, elle obtient le 1er Prix et le Prix Jeune Espoir Féminin au concours international de Mâcon. Prochainement, elle sera Pisana dans I Due Foscari de Verdi au théâtre du Capitole de Toulouse.

CONTAGEM, ORCHESTRE DE JEUNES DE (Brésil)
Cet orchestre créé en 1995 par Renato Almeida et Rosiane Souza Reis est formé de jeunes provenant en majorité des classes pauvres de la ville de Contagem (Etat brésilien des Minas Gerais) et dont la moyenne d'âge est de 14 ans. Association sans buts lucratifs maintenue par les élèves et leurs professeurs ainsi que par la ville de Contagem, l'Orchestre de Jeunes de Contagem a pour mission la divulgation de la musique classique et de la musique brésilienne dans les théatres de la ville et, principalement, auprès des quartiers les plus démunis, dans le cadre d'un projet social et culturel digne des plus grands éloges.
Ils ont financé leur voyage en France avec de grands efforts en organisant plusieurs manifestations pour récolter des fonds: concerts, repas, bals, lotos, quines, etc.

CORNEO, Fausto Né à Lecco(Italie) en 1975.
Fausto a commencé se études de musique sous la conduite de Mr G Iuliano à "l'Instituto Civico G Zelioli" de Lecco.
Il a passé l'examen final de Clarinette a l'Institut A Peri en R. Emilia (Emilie???).
De 1995 à 1999 Il a joué dans l'Ensemble CHALOMEAUX, ensemble de musique de chambre formé par les élèves de Mr G Iuliano. Il s'est produit avec cet ensemble au "Ridotto alla Scala" à Milan (mes compétences sont limitées en ce domaine est-ce en lever de rideau à la Scala???) et dans de nombreuse autre villes d'Italie. Pendant la même période il se produsait en duo piani/clarinette avec Mr A Scaioli. Il a travaillé avec Mr G Garbarino en juillet 199 à l'académie Chigiana de Sienne et en septembre 1997 (Master classe de Gorizia).
A la suite d'une audition en Janvier 1996 il a été sélectionné pour faire partie de l'orchestre des jeunes d'Italie et a joué sous la conduite de chefs prestigieux comme R Mutti, G Sinopoli E Krivine etc...
En 1997 il a remporté le premier prix de la compétition régionale de clarinette de la ville de Gessate et a été recruté dans le groupe de clarinette de l'orchestre des jeunes de Savone. En 2000 il a obtenu un diplome de clarinette solo au concervatoire de Rotterdam ou il a suivi l'enseignement de Mr W Boeykens. Il a participé à des concerts de musique de chambre avec l'orchestre des jeunes de Rotterdam, se produisant dans des salles prestigieuses des Pays bas tels le Concertgebouw De Doelen à Rotterdamet sous la direction de chefs tels que Arie van Beek et Julien Hempel.
En mars 2001 il a remporté le premier prix du "De Link Public Award" à Tilburg(Pays Bas) et en juille 2001 le troisième prix du "Prieuré du Mesnil Saint Martin" au 4ème concours intrenational de musique de Cartagène(Espagne) où il suivait les cours d eMaster class avec Mr G Deplus. En ce moment il se perfectionne en clarinette basse au concervatoire de Rotterdam sous la houlette de Mr H Bok qui l'a choisi comme assistant.

CORRIENTES DUO, www.myspace.com/duocorrientes
voir GARAU Miguel et LOZANO Alfonso

CORRIENTES est le nom d’une des grandes artères de Buenos Aires. Elle porte le nom d’une ville d’Argentine, capitale de la province de Corrientes, sur la rive gauche du fleuve Paraná. La ville est un port naturel dont le site fut choisi pour sa situation sur un promontoire à l’endroit où le cours du fleuve change brusquement de direction pour se diriger vers le sud.

COUZINET, Marie-Frédérique, piano
Née dans une famille aimant autant l’art lyrique que la chanson française, c’est vers le piano que Marie-Frédérique COUZINET se tourne dès 5 ans. Munie d’un prix de virtuosité du Conservatoire de Brest et d’une licence de l’Ecole Normale de Musique de Paris, elle se perfectionne auprès de Pierre Barbizet et Anne Quéffelec. Elle partage aujourd’hui son activité artistique entre l’enseignement (Conservatoire de Périgueux) et l’accompagnement d’artistes lyriques ou instrumentistes issus des grands orchestres parisiens.
Son esprit curieux l’a également poussée à entrer dans le monde insolite de John Cage dont elle interprète l’intégrale des Sonates et Interludes pour piano préparé.

CRINÒ
Erika, piano
Après avoir obtenu son diplôme de piano avec les meilleures qualifications au conservatoire de sa ville natale de Trieste, Erika CRINÒ poursuit ses études sous la férule de Bruno Canino à Milan. Elle s’installe au Canada, où elle obtient son diplôme « Bachelor in Piano Performance » à l’Université de Victoria (Prof. Bruce Vogt) et son Masters et son Doctorat en Piano sous la houlette de Robert Silverman à l’Université de Colombie-Britannique.
Erika est très active en tant que chambriste et soliste. La radio Canadian Broadcasting Corporation a enregistré plusieurs de ses prestations lors de ses prix obtenus dans la « Debut Series » et au Concours Eckhard-Gramatté, ainsi que plusieurs de ses collaborations en musique de chambre
Depuis qu’elle s’est installée à Toronto, Erika s’y produit régulièrement dans plusieurs salles importantes : le Glenn Gould Studio, le Massey Hall, le Heliconian Hall, l’Université de Toronto et la York University. Co-fondatrice du Trio « sTREga », elle s’est produite avec cette formation au Canada et en Europe. Ses prestations solo les plus récentes comprennent plusieurs récitals au Teatro Marcello de Rome, à La Chapelle de Montréal, à la Salle George Enesco de Bucarest, à la Halle Guarnerius de Belgrade et à la Salle Tripcovich de Trieste.
Erika enseigne le piano au Conservatoire Kingsway (Toronto) et la musique de chambre à l’Université de Toronto.

CRUCIATI Jean-Claude,
Né le 16 juillet 1955 à Toulouse, il aborde l’étude du Piano dés l’âge de cinq ans. Après deux années d’études à l’Université de Sciences de Toulouse-Rangueil, il décide de se consacrer exclusivement à l’étude du Piano et de la Composition au Conservatoire de Musique de Toulouse, ainsi qu’à la Faculté de musicologie du Mirail. Encouragé par son professeur Paul Aiache (Premier Grand Prix de Rome), il compose ses premières pièces pour Piano et se perfectionne dans l’étude de l’Harmonie et du Contrepoint. (1975-1978). Sur l’initiative de la Ville de Toulouse, il crée ses premières œuvres au Festival du Cloître des Jacobins, (1980), notamment « Variations sur trois quartes », « Incidence-errance » et « Barcarolle Varanassi », dont il réalisera plusieurs arrangements et enregistrements pour : piano et percussions, piano et saxophone, 2 pianos .

Intéressé par les Musiques actuelles, il participe à diverses expériences de Jazz-Rock et de Musique répétitive, pour lesquelles il explore divers claviers et enregistre aux Studios Condorcet, Château d’Hérouville. Il travaille également l’improvisation Jazz avec John Lewis (Modern Jazz Quartet), Siegfried Kessller (Archie Shepp Quintet) (1985).

Désireux de se perfectionner dans le répertoire romantique et la pédagogie, il s’installe à Bordeaux pour travailler avec Armand Bex, disciple d’Yves Nat et Pianiste de l’orchestre de chambre d’Aquitaine avec qui il donnera par la suite des concerts de piano à quatre mains. Il travaille également le répertoire romantique avec Pascal Devoyon, concertiste international et professeur au conservatoire de Paris.
Jean Claude Cruciati enseigne le Piano depuis 1980, dans divers établissements, (Conservatoire de Bordeaux, Conservatoire d’Agen, Conservatoire à rayonnement départemental de Dordogne).

Il est invité par les Monuments Historiques pour l’opération « Monuments en Musique » (piano classique et « jazz »). Il accompagne diverses compagnies de danse. Il joue en formation de Chambre avec l’Ensemble Instrumental de Dordogne (GERSCHWIN : Concerto; POULENC : histoire de Babar, Le bal masqué ; MILHAUD : La création du monde ; G PETIT …)

Depuis 1998 il se consacre à une intégrale Chopin, dont le premier album regroupant les études op.10 et 25 est sorti en février 2002, le deuxième regroupant les ballades, barcarolle, berceuse et fantaisie fin 2003, le troisième : Valses et Sonate pour Piano et Violoncelle est prévu pour l’année 2010. Rattrapé par ses anciennes passions, il s’est aussi réinvesti dans la pratique de la musique électronique et a enregistré diverses compositions, regroupées dans le CD ANANDA, sorti le 28 avril 2002.

CUSMIR
, Eva
détient trois diplômes (piano, accompagnement et musique de chambre) du Conservatoire National Supérieur de Bucarest. Après avoir travaillé comme chef de chant titulaire à l’opéra Roumain de Cluj-Napoca, elle est nommée chef de chant à l’opéra national de Bucarest. Au concours de chant de Slobozia (Roumanie), elle gagne trois années de suite le premier prix d’accompagnement. Invitée régulièrement par tous les orchestres philharmoniques de Roumanie, elle a joué les grands concertos du répertoire pianistique.
Dans le domaine de l’accompagnement vocal, elle a donné en concert les grands cycles de Schubert, Schumann, Wolf, Tchaïkovski, Moussorgski, Ravel, Poulenc, Debussy, Duparc avec les plus grandes voix de Roumanie.
Depuis juin 2008 Eva Cusmir s’est installée définitivement en France, à Bordeaux où elle poursuit sa carrière musicale. En octobre 2008 elle intègre l’équipe des professeurs du Conservatoire de Libourne. En octobre 2009 elle a été invitée par l’Orchestre Symphonique Aquitaine à jouer le troisième Concerto de Beethoven, sous la baguette de Bruno Ricaud. Depuis mars 2009 elle assure l’accompagnement de la classe de danse classique du Conservatoire de Bordeaux. En 2010 et 2011 elle a donné des masterclasses en tant que professeur de piano et de musique de chambre aux «Rencontres Musicales Internationales de Graves »..