I/J/K

IBAÑEZ Simon, né à Castellón, (clarinette) initie ses études musicales au Conservatoire Vall d’Uxò avant de les poursuivre au Conservatoire Supérieur du Liceu de Barcelone sous la houlette du clarinettiste Isaac Rodriguez. Il finit ses études en 2010 avec les meilleures qualifications. En tant que musicien d’orchestre, il a joué sous la baguette de chefs comme Diego Masón, Adrian Lesper, Guerasim Voronkof et Antonio Ross Marbà. Il a participé activement à des masterclasses données par Roy Jowit, Michel Lethiec (Périgueux, 2006, 2007 et 2008), François Benda, Romain Guyot, Arno Piter, Frédéric Rapin, Andrew Marriner, Mark Nuccio, Chris Richards et Nick Carpenter. Il s’est produit en soliste avec l’Orchestre Symphonique Gérminans (Barcelone) et avec l’Orchestre Philharmonique de Budweis à Biel (Suisse), suscitant les éloges du public et de la presse. Simon IBAÑEZ se spécialise actuellement à la Guildhall School of Music and Drama à Londres sous la férule de Julian Farral.

ILYNOV
Yuri (piano)
Né à Volgograd en 1982, Yuri ILYNOV a fait ses études musicales à l’Université de Musique et d’Art de Volgograd. Il a également fait des études de post-grade en philologie russe à l'Université d'État de Volgograd, avec une thèse de doctorat sur le thème « Caractéristiques phonétiques de la langue russe dans le chant ». Il a suivi des cours de direction d’orchestre dans la classe de E. Serov au Conservatoire d’État de Saint-Pétersbourg.
Yuri ILYNOV a gagné le 1er prix aux concours suivants : Concours International « Jeunes Pianistes » (Volgograd, 1998) ; Concours National des Professeurs de Musique (Volgograd, 2001)´; 7ème concours international des jeunes interprètes « Togliatti », en Russie (2003) ; 1er Concours International « Vague musicale » (Volgograd, 2009) et 4ème Concours International Diapason d’Argent (Saint-Pétersbourg, 2009). Il a gagné le 2ème Prix au concours suivants : Concours national d’Improvisation « Vdohnovenie » (Volgodonsk, 1996) ; Concours National des Jeux de Delphes dans les Arts (Saratov, 1999) ; et 4ème Concours International Prokofiev (Saint-Pétersbourg, 2004).
Depuis 2001, il est professeur à l’Université de Musique et d’Art de Volgograd. Et depuis 2003, il est chef d’orchestre adjoint de l’Orchestre Symphonique Académique de Volgograd. En 2009, il a été nommé chef d’orchestre au Théâtre de la Musique et des Comédies Musicales de Volgograd.

INGUANTI
Cris, clarinette
Actuellement 2ème clarinette de l’Orchestre Symphonique de Vancouver, Cris INGUANTI est très en demande en tant que soliste et chambriste. Il a été membre des orchestres du Ballet de Houston, du Ballet « Pacific Northwest », de l’Orchestre du New York City Opera et de l’orchestre « New Philharmonia » au Portugal. Il s’est produit comme soliste avec plusieurs orchestres en Europe et en Amérique du Nord, et ses prestations en musique de chambre incluent des collaborations comme musicien invité des Hancock Chamber Players, ainsi que des quatuors à cordes « Blue River », « Forster » et « DiNovo ».
Cris est également membre permanent du quintette à vents « Manhattan Wind Quintet », formation qui a gagné plusieurs concours de musique et qui a commandé grand nombre d’œuvres contemporaines. Il a enregistré la Symphonie Concertante de Mozart avec la « New Philharmonia » (Portugal), et un CD de créations mondiales avec le Manhattan Wind Quintet. En tant que soliste, Cris a également publié deux CDs : « Great Music for the Clarinet » et, récemment, « Vox Terra - Music for the Clarinet from 1980-2010 ».

ISHIMARU
Yuki, piano
Née en 1991 à Sendai au Japon, Yuki Ishimaru y reçoit sa formation pianistique par Michiko Shoji et Jun Kanno. Elle se fait remarquer très jeune en remportant des prix dans des concours nationaux pour les étudiants dans son pays natal, où elle a poursuivi ses études dans la classe de Keiko Takeuchi à la Toho Gakuen School of Music jusqu’en 2010.
Puis elle arrive à Paris et entre au CRR de Paris dans la classe d’Olivier Gardon, et y obtient le diplôme de perfectionnement et de concertiste.
Yuki Ishimaru étudie actuellement dans la classe de Claire Désert au CNSMD de Paris. Elle est lauréate de nombreuses concours internationaux dont le Concours International Gabriel Fauré en 2014, le Concours Jacques Taddei à l’Académie Internationale de Musique de Nice en 2013 et le Concours International de Panama en 2012.
Invitée de l’Orchestre National de Cracovie et de l’Orchestre Philharmonique de Sendai, Yuki Ishimaru a donné des récitals à Nice (France), à Ischia (Italie) et à Sendai (Japon).

ITUARTE, Miguel
est né à Getxo (Vizcaya). Il étudie avec Isabel Pacaza et Juan Carlos Zubeldia et, au Conservatoire Supérieur de Madrid, avec Almudena Cano où il obtient le Prix d'Honneur de fin d'études.
Par la suite, il complète sa formation musicale et son répertoire pianistique avec Jan Wijn au Sweelinck Conservatorium d'Amsterdam, où il reçoit le diplôme de concertiste " avec distinction ". Dans cette même école, il se familiarise avec le clavecin qu'il étudie avec Anneke Uittenbosch. De même, il consacre une partie de ses activités à l'étude du répertoire de la musique d'orgue espagnole du XVIème au XVIIIème siècle sur des instruments anciens de Castille. Il donne divers concerts à l'Académie Internationale de l'orgue ibérique crée par Francis Chapelet. Il a suivi les cours de la " Fondazione Internazionale per il pianoforte " du Lac de Come, en Italie , ceux de l'École " Reina Sofia " de Madrid, sous la conduite de Dimiri Bashkirov, et les master-classes de divers pianistes parmi lesquels Maria Joao Pires, Alicia de Larrocha, Paul Badura-Skoda et Maria Curcio. Il ha obtenu, entre autres, les premiers prix aux concours internationaux " Ciudad de Ferrol ", " Jaen ", et " Fundacion Jacinto e Inocencio Guerrero ". Il a reçu, en outre, divers prix pour ses interprétations de musique espagnole (son répertoire va d'Antonio de Cabezon à la période contemporaine) : " Rosa Sabater ", " Manuel de Falla ", ainsi que ceux de la Fondation Guerrero, à deux reprises, et de Hazen. Il reçut un prix au Concours de la Communauté Economique Européenne 'Luxembourg, 1991) et il fut finaliste au concours international de Santander en 1995.
Les programmes de ses concerts comprennent régulièrement quelques unes des grandes œuvres écrites pour le piano (les Variations " Goldberg " de Bach, les Douze Etudes de Debussy…) ainsi que des compositions moins jouées comme la sonate Opus 1 de Manuel Blasco de Nebra, les Préludes et Fugues de Mendelssohn, les œuvres de Karol Szymanowski… Les compositeurs Jesus Rueda et José Maria Sanchez Verdu lui ont dédié des œuvres de leurs compositions.
Il a effectué des enregistrements pour la radio et La Télévision espagnole, AVRO de Hollande et il a donné divers récitals dans de nombreux pays (Espagne, Portugal, France, Hollande, Allemagne, Suisse, Italie). Comme soliste, il s'est produit avec l'Orchestre de Chambre du Concertgebouw d'Amsterdam , le Royal Philaharmonic de Londres, l'Orchestre symphonique de la RTL de Luxembourg et de nombreux autres en Espagne, au Portugal et en Amérique du Sud.
Dans le domaine de la musique de chambre, il a joué avec les quatuors Takaks et Ortys. Il est membre du trio Trialogos, groupe avec lequel il ha interprété l'intégrale des trios de Beethoven enregistrée par la chaîne classique de la Télévision espagnole.
Depuis 2001, il est professeur de piano au " Musikene " (Centre supérieur de musique du Pays Basque).

IVANOV Victor (alto)
Né à Volzhsky (Russie) en 1970, Victor IVANOV a fait ses études au Collège de Musique de Volgograv, au Conservatoire d’État de Rostov et au Conservatoire d’État de Saratov. En 2005 il est diplômé lors du Concours National d’Ensembles de Musique de Chambre. À des moments différents, il a participé à des master-classes avec F. Druzhnin, Y. Yurov, S. Dogadin et S. Shalman. De 1993 à 1999 il a joué dans l’Orchestre Symphonique de Volgograd. Il joue depuis 1996 dans le Volzhky String Quartet, et depuis 2002 dans le Volgograd String Quartet. Depuis 2000 il est professeur à l’Université de Musique et d’Art de Volgograd

JACA
Eros violoncelle
Né à Zaragoza en 1988, Eros JACA étudie le violoncelle sous la houlette de Ángel Luis Quintana, Damián Martinez et Asier Polo aux conservatoires supérieurs de Zaragoza et de San Sebastián (Musikene), puis à Berlin avec Claudio Bohorquez. Il se spécialise actuellement en musique de chambre à la Haute École de Musique « Reina Sofia » (Madrid) sous la férule des pianistes Ralf Gothoni et Eldar Nebolsin.
Eros Jaca a participé à de nombreuses masterclasses avec des interprètes comme Arto Noras, Heime Müller, Josep Maria Colom, Ferenc Rados, Ivan Moniguetti, Quatuor Artemis et Gabor Takács. Il a remporté des Premiers Prix au Concours International de Benidorm, au Concours National de Jeunes Interprètes « Ciutat de Xátiva » et au Concours des Instruments à Corde de Tolède. En tant que chambriste, il est lauréat des Concours des Jeunesses Musicales d’Espagne, du Concours International de la Ville de San Sebastián et du Concours National de la Ville de Manresa. Il a été boursier de la Fondation Albéniz, de la Fondation BBVA, de la Banque Ibercaja et du Conseil Général de Zaragoza (DPZ). À part avoir été nommé premier violoncelliste du Jeune Orchestre National d’Espagne, il a également été membre de l’Orchestre Symphonique du Pays Basque Espagnol (OSE), de l’Orchestre des Jeunes « Simón Bolívar », du Jeune Orchestre Ibéro-Americain et de l’EUYO (European Union Youth Orchestra).
En tant que soliste, Eros Jaca s’est produit dans des concertos pour violoncelle avec l’Orchestre de Chambre d’Aragón et avec l’Orchestre de Cordes de Budapest (au Festival Cello-Akademie Rüdesheim en Allemagne). Il a joué dans le cycle de jeunes interprètes de la Fondation Magdala, ainsi que dans des séries de concerts des villes de Santander, Zaragoza et Alcañiz. Il a été également invité à se produire aux festivals de Mendigorria, de Bilbao et de San Sebastián.
À partir de septembre 2012, il poursuivra ses études sous la houlette de la violoncelliste Louise Hopkins à la Haute École des Arts de Berne (Suisse).

JACQUIER Agnès
, piano. Après des études au Conservatoire National de région de Grenoble où elle obtient deux médailles d'or en piano (classe de JF Cholé 1993) et musique de chambre (classe de W. Garcin 1992), Agnès poursuit son activité artistique dans de nombreux domaines tels que : la chanson avec Lionel DAMEI (nombreux concerts en France entre 1994 et 2000) ; le théâtre (avec la Compagnie du Cygne en 1995) ;la musique de chambre (participation à diverses créations en France et à l'étranger (République Tchèque). Elle est également l'invitée d'ensembles comme " Le temps retrouvé " (spécialisé dans la musique du XXème siècle) et l'Orchestre de Chambre de Grenoble.
Ces différentes activités l'amènent à se produire dans de nombreux festivals : festival de l'Abbaye de Valmagne, festival du Val de Marne, Festival de l'Opéra de Nantes…
Agnès participe par ailleurs à de nombreux enregistrements comme " L'homme traversé " avec les solistes des musiciens du Louvre et Lionel Damei ; ainsi que pour divers spectacles chorégraphiques (Compagnie Sylvie Guillermin), comédie musicale, et films documentaires.
Egalement pédagogue, elle a enseigné dans de nombreuses écoles de la région grenobloise ainsi qu'au CNR, elle est aujourd'hui accompagnatrice au Conservatoire de Mérignac.

JAM, Baudime alto
Quatuor Prima Vista
6, rue Emmanuel Chabrier
63000 Clermont-Ferrand
FRANCE
Tel & Fax : 00 33 (0)4 73 35 01 13
e-mail : primavista@free.fr
site : http://primavista.free.fr

Baudime Jam a suivi sa formation musicale dans plusieurs pays : en France, au C.N.R. de Paris 1er dans la classe de Christophe Bianco, (violon), en Allemagne, à la Musikschule de Landau, et aux États-Unis, à l'Université de Norman, (Oklahoma), où il obtient son "master" en musique de chambre, (classe du Pr Sauer), direction orchestrale, (classe d'Alan Ross), musicologie, (histoire de la musique, éthnomusicologie, esthétique), et composition.Également issu de l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand où, après avoir fait ses classes préparatoires, il poursuit des études supérieures de Lettres en cycle de recherche en se consacrant à l'esthétique de l'art. Auteur de textes musicographiques, responsable de publication à Paris aux éditions Suoni e Colori, et aux Éditions du Mélophile, il intervient régulièrement en qualité de conférencier dans diverses saisons culturelles.Dans le même temps, Baudime Jam entre à Radio France Puy-de-Dôme en 1993 en qualité de responsable des programmes musicaux classiques. Durant cinq années, il réalise une chronique quotidienne, un magazine hebdomadaire et de nombreux reportages et interviews ce qui lui vaut, dès 1997, d'être plusieurs fois invité à France Musique en tant que producteur délégué. Depuis 1998, il est producteur à RCF de magazines musicaux. En 1994, il fonde l'Orchestre de Chambre Philharmonia dont il est le directeur musical jusqu'en 1997 et avec lequel il dirige plusieurs créations françaises d'oeuvres du 20e siècle, notamment en collaboration avec les solistes de l'Orchestre Régional d'Auvergne. Tous ses concerts sont rediffusés sur Radio France Puy-de-Dôme. Depuis, il a été invité à diriger à Prague, (Orchestre de l'I.S.A.M.A.), et à Varsovie, (Camerata Academia). Enfin, Baudime Jam est sociétaire de la S.A.C.E.M. en qualité de compositeur et arrangeur : il est l'auteur d'oeuvres originales pour le concert, de plusieurs partitions pour le cinéma muet, (sa partition pour "Le Mécano de la Générale" a obtenu le Fonds de Soutien à la Création SACEM 2000), de Contes en musique, ainsi que de nombreuses transcriptions et orchestrations dont certaines sont éditées à Paris. Il est le fondateur et le directeur artistique du Quatuor Prima Vista.

JATKAUSKAITE Martyna ,
piano
Née à Kaunas en Lituanie, Martyna Jatkauskaite commence à apprendre le piano à l’âge de cinq ans, et se produit officiellement en public pour la première fois à onze ans avec le Concerto en fa mineur de Bach, avec l’Orchestre de Chambre de Kaunas. En 2005 elle est selectionnée par une bourse de l’Etat lihuanien pour étudier à Londres sous la houlette de Joan Havill à la Guildhall School of Music and Drama, où elle obtient son Masters avec distinction.
Martyna est lauréate de plus de dix concours internationaux, dont le 1er Prix au concours international de piano « Acquaviva delle Fonti - Giovanni Colafemmina » (Italie, 2014), le 1er Prix au Concours International de Piano « Giorgios Thymis » (Grèce, 2011), la Médaille d’Or, prix le plus prestigieux de la Guildhall School, et la sélection en tant que Nouveau Talent par la radio « Classical FM » (Royaume-Uni). Elle a été nommée « Overall Winner of the Tunbridge Wells International Young Concert Artists Competition », s’ajoutant à d’autres Premiers Prix, comme Roma 2000 (Italie), celui du Konzerteum (Grèce). le Concours International de Piano « Vainiunas » à Vlnius et « Pro-Piano Romania » à Bucarest. Elle est également lauréate du concours « Citta di Cantu » pour piano et orchestre, le concours Czerny (Prague), « La Muse » (Italie) et le Concours International de Piano de Dudley (Royaume-Uni).
Martyna s’est produite au Royaume-Uni, en Italie, aux Pays-Bas, en Allemagne, en France, en Grèce, en Espagne et au Japon dans des salles importantes comme la Salle Verdi (Milan), le Fazioli Hall (Italie), le Wigmore Hall, le Barbican Hall, le Royal Festival Hall et le Queen Elizabeth Hall au Southbank Centre (Londres). Elle s’est produite avec des orchestres comme le London Festival Orchestra, l’Orchestre d’Etat de Thessaloniki, l’Orchestre Philharmonique de Westphalie-du-Sud, l’Orchestre National et l’Orchestre de Chambre de la Lithuanie, avec des chefs comme Dirk Kaftan, Vasily Petrenko, Ross Pople, Peter Stark, Andreas Tselikas, Juozas Domarkas, Ovidiu Balan, Saulius Sondeckis, Modestas Pitrenas et Espen Selvik.

JEAUFFREAU, Karen
(violon) Suite à un apprentissage précoce du violon à Villeneuve/Lot, ses dons évidents l'amènent très vite à intégrer le Conservatoire de Bordeaux où elle obtient en1993 la Médaille d'Or de violon à l'unanimité, puis les Félicitations du jury un an plus tard en cycle de perfectionnement. Ses études de violon sont complétées par un cursus complet de musique de chambre où elle obtient les plus hautes récompenses. Elle entre ensuite au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de S. GUESSNER, où elle effectue un parcours remarquable: un an lui suffit pour obtenir un Ier Prix en niveau Supérieur, et deux ans plus tard, en 1999 elle obtient le Prix de Perfectionnement du Conservatoire Supérieur de Paris qui marque le début d'une brillante carrière. Dès la saison suivante, l'Opéra Eclaté fait appel à elle dans le cadre de ses productions dans toute la France; elle participe également à de nombreux concerts avec le pianiste espagnol E. FERRER-LALOE

JEREZ, Gustavo Diaz Originaire de Santa Cruz de Tenerife, il fut le disciple de J.A. Rodríguez au Conservatoire de musique de cette ville et par la suite, de Salomon Mikowsky à la Manhattan School of Music, où il étudia aussi la composition avec Giampaolo Bracali et Ludmila Ulehla ainsi que l’orchestration avec Ronald Caltabiano. Il a été lauréat des concours suivants :"Palm Beach Invitational", "Koussewitzky International Piano Competition," "Manhattan School of Music Concerto Competition" (E.E.U.U.), "III Prix de la Principauté d’Andorre," "Ibla Piano Competition" (Italie), "Ciutat de Carlet" (Espagne), "Infanta Cristina," "Concours permanent des Jeunesses musicales d’Espagne," "Jeunesses Musicales de Sevilla-Expo’92," "Jeunesses Musicales de Granada," "Fondacion Guerrero" et il a obtenu des prix au "XIIIème Concours International de Santander Paloma O’Shea," "Prix Jaen," "Viña del Mar," (Chili), "María Canals," "Pilar Bayona," entre autres. Il a été parmi les lauréats de "Premio MontBlanc à la Culture aux Canaries 1991," "Casino de Tenerife 1990," et "Harold Bauer Award", de la Manhattan School of Music.

Il s’est produit en concert en Europe, Australie, E.E.U.U., Chili, Corée du Sud et en Chine, dans les salles suivantes : "Alice Tully Hall," "Weill Hall au Carnegie Hall," "Bruno Walter Auditorium" à New-York, le "Royal Festival Hall" à Londres, ainsi que dans les plus importants auditoria d’Espagne (Auditorio Nacional, Palau de la música Catalana, Teatro Real, Auditorio Alfredo Graus, etc). Il s’est produit aussi dans de nombreux festivals :"Festival International de La roque d’Antéron", "Festival International de Santander", "Festival International des Canaries", "Festival International de Piano de Lucena" (Córdoba), "Festival de Torroella de Montgrí," etc. Il s’est produit en tant que soliste, accompagné par les orchestres suivants :orchestre symphonique de Tenerife, Gran Canaria, Sevilla, Castilla y León, Madrid, Galicia, Bordeaux, Turín, Manhattan School of Music (E.E.U.U), Chili, Northern Sinfonia (Angleterre) sous la baguette de Victor Pablo Pérez, Stanislaw Skrowaczeswki, Jean Bernard Pommier, Max Bragado, José Ramóm Encinar, Adrian Leaper, Kristian Mandeal, Mathias Bamert, Laurence L. Smith, entre autres.

Ses oeuvres de composition embrassent de nombreux domaines notamment pour instrument soliste, musique de chambre et orchestrale. Des créations ont vu le jour souvent aux Canaries ainsi que sur la Penínsule. Son quintette Sidhe pour piano à quatre mains et trio à cordes, a été interprété pour la première fois au Festival de Musique comptemporaine de CajaCanarias en mai 2003, très bien accueilli par le public et qui lui valut des critiques élogieuses de la presse spécialisée. Divers organismes lui ont passé commandes d’oeuvres de composition. Les prochaines créations seront Zenith, pour voix, harpe, flute, violon, alto, y violoncelle, sur un poeme de Belinda Sánchez; Gehenna, pour piano solo; quatuor pour clarinettes, Trio pour clarinette, violon, et piano, etc. Il est l’auteur du programme informatique FractMus, dédié à la composition algorithmique et des études sur ce thème ont été publiés dans de prestigieuses publications, notamment l’américaine"Electronic Musician".

Il a enregistré l’oeuvre intégrale pour piano et orchestre et piano seul du compositeur catalan Carlos Surinach avec l’orchestre symphonique de Tenerife sous la direction de Víctor Pablo Pérez, ainsi qu’un CD des oeuvres du compositeur Teobaldo Power, originaire des Canaries. Il a prévu d’enregistrer aussi, sous le label "RTVE Música" ,un CD des oeuvres d’Oscar Esplá avec la violoniste Margherita Marseglia.


JONDE (ENSEMBLE DE MUSIQUE DE CHAMBRE DU JEUNE ORCHESTRE NATIONAL D'ESPAGNE)

Depuis quatre ans, le Jeune Orchestre National d'Espagne célèbre ses Rencontres de Musique de Chambre avec Piano, auxquelles accèdent les boursiers qui se sont le plus distingués au cours des dernières années. Les groupes de musique de chambre ainsi formés réunissent donc des membres actuels du Jeune Orchestre avec d'autres ressortissants qui ont déjà intégré la vie professionnelle. À ceux-ci se joignent, pour cette rencontre en 2010, les excellents jeunes pianistes Pierre Delignies et Esteban Domínguez.

Pendant une semaine, ces jeunes travaillent le répertoire choisi au Prieuré Le Mesnil Saint Martin sous la férule du pianiste Emmanuel Ferrer-Laloë et du bassoniste Henri Roman. Après leur prestation au Mesnil (Montaut de Villeréal), ils joueront à l'Espace Culturel Le Galion à Foulayronnes, puis ils retourneront en Espagne pour jouer le même programme à Madrid à l'Auditoire National de Musique et à la Fondation BBVA.

Cette rencontre en Lot-et-Garonne et ces concerts en France et en Espagne reflètent la conviction qu'un musicien, afin de se qualifier pour l'activité orchestrale au plus haut niveau, doit également subir une formation approfondie dans le répertoire et dans la pratique de la musique de chambre. C'est ainsi que le Jeune Orchestre National d'Espagne inclut régulièrement des morceaux de musique de chambre dans ses rencontres et dans ses nombreux concerts symphoniques en Espagne et à l'étranger.

JONDE Joven Orquesta Nacional de España
Équipe technique et artistique:
Directeur artistique: José Luis Turina de Santos
Directeur général: María Luisa Moya Arribas
Coordinateur artistique: Saulo Muñiz Schwochert
Assistante au coordinateur artistique: Carmen Santos Concejero
Département académique: Begoña Cebolla Ochoa, Reyes Orozco Jabato, Pilar Sanz Corral, Belén Franco Rubio
Administration: José Rodríguez del Pino, Encarnación Muriel Crespo
Production: Francisco Martín Delgado
Archives: Ainhoa Lucas de la Encina

JONDE/Joven Orquesta Nacional de España
Auditorio Nacional de Música
Calle Príncipe de Vergara 146
28002 Madrid
ESPAGNE
Tel.: +34 91 3370270-71.
Fax: +34 91 3370246
E-mail : jonde@inaem.mcu.es
Site web : http://jonde.mcu.es

JUAN, Jean-Marie,a obtenu les prix d´excellence en clarinette dans les CNR de Bordeaux et Nice, auprès des maîtres Yves Didier et Michel Lethiec. Titulaire du diplôme d´état, il enseigne la clarinette dans les conservatoires de Libourne, Barbezieux et Bègles.
Parallèlement, à sa carrière de clarinettiste, Jean-Marie Juan a développé une activité de chef d´orchestre. Formé en Roumanie auprès du maître Constantin Bugeanu, il a été chef d´orchestre à l´Opéra de Brasov (Roumanie) de 2004 à 2008 et s´est produit, durant cette période, avec les principales philharmonies du pays.
En 2007, il a dirigé en France la création mondiale de l´opéra de Jean–Paul Noguès, "Les esprits de Garonne", opéra qu´il a enregistré en juillet 2008. Rentré en France en juin 2008, il a pris la direction de l´ensemble vocal Jubilate et participé à la création de l´Orchestre Symphonique de Pessac, formation dont il est le directeur musical. En outre, il enseigne actuellement la clarinette aux écoles de musique de Libourne, Bègles et Barbezieux.

JUAN Pilar a étudié le violoncelle sous la férule de A. Abad (Valencia), de P. Corostola (Madrid) et de Stefan Popov (Londres). En 1986 elle reçoit le prix « Mercedes Massi » de la Ville de Valencia. Elle s’est perfectionnée dans des masterclasses données par Antonio Meneses, Tim Hugh, Janos Starker, Bernard Greenhouse, Philippe Cherond et Herre Jan Stegenga. Elle a été membre du JONDE (Jeune Orchestre National d’Espagne) et de l’Orchestre Symphonique de Galice. Collaborant également au sein des orchestres de Valencia, Euskadi (San Sebastian), Gran Canaria, et de l’Orchestre National d’Espagne, elle a pu travailler sous la direction de grands chefs comme Rudolf Barshai, Lorin Maazel, Günter Herbig, García Navarro, Victor Pablo Pérez, J.M. Collado Cervera et García Asensio.
Elle a été membre d’ensembles de musique de chambre comme Isar Cámara, le Trío Addendum, le Quatuor Gazarian, le Quatuor de Zaragoza et le Trio Salduie, formations avec lesquelles elle a réalisé des enregistrements pour les labels Harmonia Mundi, LCD et Coda OUT. Pilar JUAN a également collaboré au sein de groupes dédiés à reconstituer et interpréter des œuvres du répertoire baroque et classique, tels « El Trovar de los afectos » et « Los Músicos de su Alteza ».
Elle est actuellement professeur de violoncelle au Conservatoire Professionnel de Zaragoza, membre de l’Orchestre de Chambre de l’Auditorium de Zaragoza (Grupo Enigma) et violoncelle solo de l’Orquesta de Cámara del Maestrazgo.

KFOURY, Marie-Caroline
soprano, a été l'élève de Maurizio Scarfeo au Conservatoire Santa Cecilia de Rome. Ses professeurs furent aussi Anita Cerquetti et, à l'Accademia d'Arte Lirica di Osimo: Antonio Juvarra, Enza Ferrari et Sergio Segalini. Elle obtient une licence es Musique à l'Université de Paris 8 et poursuit ses études au Conservatoire Charles Munch de Paris avec Fusako Konodo (chant), Nicole Broissin (opérette) et Hélia T'Hézan (art lyrique). Entre temps, le Diplôme des Maîtres du Chant lui est décerné (1996). Elle fait aussi des études de théâtre et de harpe. De 1992 à 1994 elle est l'élève de Julio Pardo, ténor à l'Opéra de Madrid.
Elle a participé au Théâtre de rue (harpe et chant) dans le cadre des visites nocturnes de Monflanquin, au Festival des Jeunes Interprètes de Gavaudun, au Festival d'Osimo (Italie) sous la direction de Sergio Segalini, dans le rôle de la Contessa des Noces de Figaro de Mozart. Elle a également interprété le rôle de Dona Anna au cours d'une tournée dans le sud de la France, et, avec la compagnie des "Sources de Cristal" (Rungis), celui d' Elvira de Don Giovanni de Mozart, et différents rôles dans trois opérettes mises en scène par Nicole Broissin à l'Auditorium Charles Munch de Paris (Justine dans La Double Echelle d'Ambroise Thomas, Jackie dans "Il faut marier Maman" de Guy Lafarge, une figuration dans Croquefer de Jacques Offenbach, Liza dans Le Pays du Sourire de Franz Léhar. Elle a chanté le Stabat Mater de Pergolesi, et Arie de J.S. Bach dans les églises de Bussière et Monsempron-Libos, et a donné un concert (opéra et opérette) au Palais Barberini, ainsi que des récitals d'airs d'opéra au couvent de la Trinité des Monts à Rome.