N/O

NAHOUM, Jean-Christophe est né en 1961 à Dugny. Il obtient un premier prix et un prix d'excellence de flûte traversière au Conservatoire National de région de Saint-Maur dans la classe d'Ida Ribera (assistante de Jean-Pierre Rampal au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris). En 1985, il obtient un premier prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d'Alain Marion et un premier prix de musique de chambre dans la classe de Maurice Bourgue. Depuis 1986, il occupe le poste de seconde flûte solo à l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine.
Il se consacre également à l'enseignement de la flûte traversière dans différentes écoles de musique de la région bordelaise, et participe également à de nombreux concerts en tant que soliste ou en formation de musique de chambre..

NEBUCHENKOVA
Anna
Née en 1984 à para. Lezhnevo, la région d'Ivanovo. Lauréate de concours internationaux et de festivals de chants folkloriques, de chansons et poèmes spirituels. En 2006, elle est diplômée de l'école de musique Ivanovo dans la classe de chant folklorique Kondratkovoy Nadezhda.
En 2011, elle termine ses études à l'Académie Gnessin dans le département de la chanson folklorique, classe du professeur Marina Medvedeva Vasilevny. Elle reçoit la qualification de "chanteur folk, enseignant dans" l'art vocal ». En 2014, elle reçoit un diplôme d'enseignant-chercheur. Elle mène actuellement des activités actives et créatives: elle est soliste de la Chorale Universitaire de la chanson russe "Chanson de la Russie" et collabore avec les ensembles folkloriques et les orchestres de la télévision d'Etat "Radio Center".

NEGRÍN, Javier Ayant fait les éloges de la critique et du public dans des salles importantes d'Espagne, Angleterre, Écosse, France, Suisse, Allemagne, Suède, Israël, Chypre, Bolivie, Cuba et Argentine, Javier NEGRÍN est devenu l'un des pianistes espagnols les plus reconnus sur la scène internationale. Né à Santa Cruz (Ténériffe, Îles Canaries) en 1977, il initie ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de sa ville natale. À l'âge de 17 ans il accède au Royal College of Music de Londres sous la houlette des maîtres Irina Zaritskaya et Yonty Solomon : il y obtient les diplômes de Bachelor, Master et Post-Grade en Interprétation avec Distinction, ainsi que le " Cudworth Memorial Prize ". Déjà pendant ses études, à l'âge de 20 ans, il donne ses premières prestations solo avec orchestre, interprétant le concerto de Grieg, le 3e concerto de Rachmaninov et le 2e concerto de Brahms, entre autres. Lorsqu'il finit ses études, la Royal College l'accepte parmi ses " Junior Fellows ", plus grande reconnaissance accordée par cette institution.

Au Royal College, Negrín gagne les 1ers Prix " Joy Scott ", " Quilter ", " Millicent Silver ", " Esther Fischer " et " Frank Heneghan " aux concours d'interprétation de Chopin, de Schumann, de Brahms, de musique française et d'études virtuoses. Il gagne le 1er Prix aux concours " José Roca ", " Marisa Montiel ", " Ville d'Albacete ", " Pedro Espinosa ", " Cajacanarias " et " Rotaract de Palme de Majorque ". Il gagne le 2e Prix au " Concours Manuel de Falla de Grenade " et le 2e " Prix International de Piano Frechilla-Zuloaga de Valladolid ".

En tant que soliste, il a collaboré avec les orchestres Royal College Sinfonietta, Bardi Symphony Orchestra et Reading Symphony Orchestra (Angleterre), Orchestre Symphonique de Tenerife, Orchestre Symphonique des Îles Baléares, Orchestre Philharmonique de Gran Canaria et Orchestre Symphonique de la Région de Castille et Léon. Il est l'invité de festivals comme la Semaine Internationale de Piano de Blonay (Suisse), le 2e Piano Forum de Berlin, la Piano Society de Darlington (Angleterre), donnant également des récitals dans des salles célèbres comme Palau de la Música à Valencia, le Wigmore Hall, Blackheath Hall et St. Martin in the Fields à Londres, Concert Hall de Perth, Manchester Bridgewater Hall, Concert Hall de Cardiff et Queens Hall d'Edimbourg, entre beaucoup d'autres.

Parallèlement à sa carrière de concertiste, Javier Negrín enseigne actuellement à Madrid, à l'école privée de musique " Katarina Gurska ". Pour le label Linn Records il a enregistré un CD de musique pour clarinette et piano ; pour la Radio Nationale d'Espagne il a enregistré un récital solo avec des œuvres de Schumann, Granados, Scriabine et Antón García Abril.

NELLEKE Jan Willem, piano
Le pianiste néerlandais Jan Willem Nelleke est reconnu dans toute l’Europe pour ses excellentes qualités d’accompagnateur. Il joue avec Philippa Davies (flûte), Michael Collins, Nabuco Imai, Jacob Slagter and Bettina Smith. Il se produit souvent au Festival de Delft, au Festival de Musique Ancienne d’Utrecht, et au Festival International de Dartington.
Nelleke a créé beaucoup d’œuvres nouvelles, dont certaines lui ont été dédiées. Son intérêt éclectique pour la composition musicale et pour la littérature l’a amené à collaborer avec l’ancien premier ministre néerlandais Jan Terlouw, auteur célèbre aux Pays-Bas. Ils ont collaboré ensemble dans des œuvres de chambre pour voix et piano, flûte et piano et d’autres ensembles. Leurs collaborations tracent la relation entre la musique et le langage. Après une prestation acclamée du Concerto de Gershwin avec le Metropole Orkestra au Concertgebouw, Jan Willem Nelleke a enregistré cette version en CD. D’autres collaborations récentes sur CD incluent des œuvres de Poulenc et la Winterreise de Schubert.
Jan Willem Nelleke a étudié sous la houlette d’Else Krijgsman au Conservatoire Royal de La Haye, puis avec Thom Bollen à Utrecht. À part ses fréquentes prestations, Nelleke est en grande demande en tant que pédagogue : non seulement au Conservatoire de La Haye, mais également à l’Institut Franz Schubert à Baden (près de Vienne), où il a collaboré avec les chanteurs Elly Ameling, Robert Tear et Hans Hotter.


NEOPERCUSION
a été créé en 1994 sous la direction artistique de Juanjo Guillem et sa formation embrasse divers genres : classique, ethnique et contemporain. Ses activités sont multiples, de la pédagogie à l'interprétation ainsi que la recherche et la découverte de tout ce qui concerne ce type d'instruments. Le groupe a donné de nombreux concerts en Espagne et en Europe, au cours desquels il a présenté ses spectacles pédagogiques pleins d'imagination. Son engagement dans l'éducation musicale à tous niveaux est très large sous forme de journées, cours.
Avec "DANS LA VIE, TOUT EST PERCUSSION", le groupe NEOPERCUSION associe avec maîtrise et créativité, l'interprétation de cet univers instrumental tellement riche à un engagement dans les spectacles didactiques et musicaux de création récente.
Le groupe NEOPERCUSION offre divers programmes de percussions, des plus didactiques, comme "DANS LA VIE, TOUT EST PERCUSSION", véritable voyage au centre des percussions, jusqu'aux plus classiques, avec les pièces les plus importantes de l'histoire de la percussion.
Nous vous invitons à faire un voyage sonore dans divers pays du monde entier afin de connaître quelques unes de leurs musiques et de leurs instruments : les petits crotales, les djembes ethniques, les spectaculaires marimbas. Nous avons sélectionné divers extraits musicaux des 5 continents afin de créer une suite autour de rythmes divers que nous mettrons en relation avec les rythmes de notre corps, de notre vie et de nos mouvements. C'est la base de notre "fête" qui célèbre la diversité et la riche créativité de nos voisins de la planète Terre.
DANS LA VIE, TOUT EST PERCUSSION

NGUYEN Trami, piano
À Paris, elle a d'abord reçu les conseils de pianistes éminents tels que Henri Barda, professeur au CNSM et de pédagogues tels que Denis Pascal, Jacques Rouvier ou encore Pascal Devoyon. Elle intègre en 2000 la Haute Ecole de Musique de Genève, où elle obtient des récompenses spéciales comme le prix F.Dumont-Beethoven et en 2005 le diplôme de soliste dans la classe du pianiste Dominique Weber. Elle reçoit le premier prix du concours de musique de chambre américaine, le prix Beethoven, un certificat supérieur de piano avec distinctions, le diplôme d'enseignement suisse et un premier prix au concours européen de Picardie.

MIHO NITTA
, pianiste et compositeur, a reçu sa formation musicale à la prestigieuse université de musique "Reine Elisabeth" de la ville d'Hiroshima au Japon. En 1989, elle y termine ses études musicales nommée major de sa promotion, et on lui décerne les prix d’excellence : de piano, de composition et de musique de chambre.
Diplômée de ses études académiques, son talent l'amène vers une carrière prometteuse de jeune soliste. A l’initiative du grand quotidien japonais ASAHI, elle est aussitôt invitée à plusieurs tournées internationales en soliste avec l’Orchestre Philharmonique d’Hiroshima. Elle s’oriente alors vers une carrière internationale.
Par amour de la musique française elle s’installe à Paris en 1989 pour perfectionner son art musical. Seulement un an plus tard, elle obtient le Diplôme Supérieur de piano, à l’unanimité, à l’Ecole Normale de Musique de Paris. M. Pierre Petit, directeur de l'Ecole Normale de Musique de Paris, fut si marqué par son talent et ses interprétations, qu'il décide spontanément d’organiser pour elle une série de concerts, notamment un récital a Poitiers. MIHO NITTA a obtenu le 1er prix de musique de chambre au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt, ainsi que le Diplôme Supérieur de Concertiste du Schola Cantorum.
En 1990, elle est aussi lauréate du concours international de piano "Les Grands Maîtres Français", recevant son prix à la salle Gaveau. Tout depuis, elle est engagée dans une carrière de soliste et de chambriste particulièrement active. Elle continue à remporter de nombreux prix : Concours international de Paris guilde française et prix Janine en 1991, Concours international d’interprétation Pierre Lantier en 1995.
MIHO NITTA est lauréate finaliste du Concours International "Citta di Senigallia" en Italie en 1996. La même année elle remporte également le Concours de musique de chambre du Val de Seine, avec les félicitations du jury. Elle est également lauréate de la fondation CZIFFRA, à laquelle elle donne des concerts chaque année. Après avoir remporté un grand nombre de prix et distinctions, elle se produit dorénavant comme soliste en France et a l’étranger. A la scène Parisienne, elle a récemment joué un récital a la Salle Gaveau.
La production discographique de MIHO NITTA comporte actuellement 3 compact-discs.
Artiste de musique classique et du piano dans un sens très large, elle est également auteur de compositions variées, notamment d’oeuvres inspirées de la musique populaire.

N’KAOUA
Hervé, piano
Professeur au Conservatoire National de Région de Bordeaux (depuis 1997) et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon (depuis 2008), Herve Nkaoua a étudié à Bordeaux, puis avec les professeurs Dominique Merlet et Jean-Claude Pennetier au CNSM de Paris (où il a été nommé assistant de Georges Pludermacher). Admis en cycle de perfectionnement de musique de chambre dans la classe de Roland Pidoux, il se distingue dès 1991 dans différents concours internationaux : lauréat de la Fondation Menuhin, lauréat du concours « Musique d'Ensemble », finaliste de l’International Young Concert Artist Competition of Royal Tunbridge Wells (Angleterre). Il détient également un diplôme d’analyse musicale. Au School of Fine Arts de Banff (Canada), il a pu travailler avec des maîtres prestigieux comme Gyorgy Sebok et John Perry.
Par ailleurs, soliste et concertiste, il participe à de nombreux concerts en France et à l'étranger. Il est ainsi invité dans de nombreux pays : Autriche, Norvège, Etats-Unis, Russie, Angleterre, Tahiti, Guadeloupe et Martinique pour des récitals. Il est également l'invité de prestigieux orchestres : L’Ensemble des Solistes de l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine, le Calgary Philharmonic Orchestra, l’Orchestre de Chambre de la Gironde, les Symphonistes d’Aquitaine, l’Orchestre Régional de Porto, l’Orchestre de Chambre de Bordeaux, et, plus récemment, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine sous la baguette de Darrel Ang et de Andris Poga.
Son gout pour la musique contemporaine l’amène à intégrer le groupe Proxima Centauri en 2000, avec lequel il participe à des créations en France ainsi que dans plusieurs autres pays.
Il est également, depuis sa création, le Directeur Artistique des « Estivales de Musique en Médoc », festival qui propose de faire jouer des lauréats de concours internationaux dans les grands crus du Médoc.

NOZAWA, Tomoko , clavecin
Après des études de piano à la Royal Academy of Music de Londres et au King's College of London University, où elle obtient un Bachelor of Music, Tomoko Nozawa travaille le clavecin avec Masaaki Suzuki à l’Université Nationale de Tokyo. En France, elle poursuit ses études sur la musique ancienne au CRR de Strasbourg, dans la classe d’Aline Zylberbach, puis au CRR de Paris, auprès de Noëlle Spieth et de Jean Tubéry. Elle y obtient son diplôme à l’unanimité avec mention et les félicitations du jury. Elle décide alors de se perfectionner auprès de Laurent Stewart et a suivre les master classes de Pierre Hantai et Christophe Rousset. Tomoko Nozawa a remporté le 1er prix au Concours International de Musique Baroque de Yamanashi (Japon), est diplômée du Concours de Bruges et est régulièrement invitée comme soliste pour des festivals au Japon. Elle participe comme continuiste aux concerts de différents ensembles, parmi lesquels Le Parlement de Musique (Martin Gester), Opera Fuoco (David Stern), La Chapelle Rhénane (Benoît Haller), Fuoco et Cenere (Jay Bernfeld), La Salamandre (Benoît Teinturier), Principi Veneziani (Masahito Kasahara).

NUNES Manuel Pedro (baryton)
Né à Barreiro (Portugal), Manuel Pedro NUNES commença ses études musicales à Lisbonne avec Albertina XAVIER. Il les poursuivit avec Joana SILVA au Conservatoire National de Lisbonne, puis avec Rudolf KNOLL au Mozarteum de Salzburg, où il reçut son diplôme de chanteur concertiste avec mention. Il continua à travailler avec Vera ROSZA à Londres, et à suivre plusieurs masterclasses avec Elizabeth GRÜMMER, Hugo DIEZ, Sena JURINAC, Kurt EQUILUZ, Eberhardt WÄCHTER et José VAN DAM, recevant d'eux éloges et recommandations. Lauréat aux concours nationaux de Porto et de Tomar, Manuel Pedro NUNES fut choisi pour représenter son pays natal au Concours de Viña del Mar au Chili et au BBC World Contest à Cardiff. Parlant huit langues, il est également ingénieur chimique. Il travaille actuellement avec le professeur de chant Ralf DÖRING à la Hochschule de Vienne, et prépare un doctorat en chant (lied et oratorio) à l'Université Nouvelle de Lisbonne.
Manuel Pedro NUNES se présente régulièrement en récital dans les plus grands palais, églises et monastères de son pays natal (Foz, Fronteira, Royal de Queluz, Royal d'Ajuda, St. Roque, Jerónimos). Il a donné un récital d'opéra à l'Expo'98 à Lisbonne. Encore étudiant, il se présenta dans des récitals au Mozarteum de Salzburg et participa à l'atelier de composition d'Alfred SCHNITTKE. Il débuta comme chanteur d'opéra au Théâtre de la Trinité, à Lisbonne comme Comte Almaviva dans "Les noces de Figaro" de Mozart, et chanta ensuite le rôle de Rigoletto au Théâtre Camoëns dans cette même ville, puis le rôle de Don Giovanni à Santa Maria da Feira.
Son répertoire comprend les œuvres de concert les plus connues pour sa voix de baryton lyrique, inclus un nombre considérable de lieder et mélodies des littératures les plus variées, ainsi que les grands rôles de l'opéra italien, français, allemand et russe.

OLESYA
Slavina
Lauréate de concours internationaux et nationaux, la chanteuse soliste interprète des chansons folkloriques, des ballades, des chansons de compositeurs russes et de compositeurs contemporains. Née à Moscou. En 2012, elle obtient son diplôme avec les honneurs de l'Académie russe de musique, en 2014 elle étudie actuellement à l'Académie russe Gnessin. Elle a reçu une médaille d'or - Festival International «Jeux de Delphes" (Kiev 2012), lauréate du Grand Prix - Le premier Festival international de la jeunesse créative "sous le soleil" (Moscou 2011). Ses compétences professionnelles lui ont valu un diplôme gouvernemental décerné par le Ministère de la jeunesse et de la Famille en 2012. Le répertoire d'Olesya comprend de nombreuses œuvres de différents styles et genres : musique ancienne, poèmes spirituels et musique de compositeurs contemporains. Les programmes de concert contiennent des chansons folkloriques , des romances classiques, des chansons de guerre, des chansons de films, des œuvres de compositeurs contemporains, chants traditionnels et des chansons pop rétro, ainsi que de musique folklorique. Elle a été la créatrice d'un certain nombre de compositions originales de V.Malyarova, V.Pyankova, V.Pipekina, K.Akimov. elle poursuit une carrière de concertiste active dans les salles de concert de Moscou et de nombreuses villes russes.

ORDRONNEAU, Catherine
Initiée par la pédagogue Colette Fernier qui sut lui communiquer le "feu sacré", Catherine ORDRONNEAU n'a commencé réellement à étudier le piano d'une façon continue et professionnelle qu'à partir de l'âge de 18 ans. Elle obtient alors en trois mois le Premier Prix du Conservatoire de Rouen (tout en suivant des études de droit à la faculté). Un an plus tard, la Licence de Concert de l'Ecole Normale de Musique de Paris lui est décernée à l'unanimité, première nommée. Lauréate du Concours International de St. Nom-la-Bretèche, elle reçoit également le Prix Lefébure du Concours Pro-Musicis de Paris en 1996. Elle continue actuellement à se perfectionner ˆ Paris avec Monique Deschaussées et François-René Duchable, ainsi qu'à Rome avec Sergio Perticaroli. Catherine ORDRONNEAU s'est produite à Lyon, Dieppe, Paris, Rome et au Festival "Les Vinécanteries" en Bourgogne. En 1997 elle a enregistré un récital en direct sur CD à Annecy et a joué avec l'Orchestre de la Sorbonne dirigé par Jacques Grimbert, le triple concerto de Beethoven. Catherine ORDRONNEAU vient d'interpréter avec un grand succès le 2me concerto pour piano et orchestre de Saint-Saëns avec l'Orchestre Philharmonique de Lublin en Pologne, et se prépare a passer le Concours International Marguerite Long - Jacques Thibaud à Paris en Novembre prochain, dont elle nous donne le programme en primeur ce soir et demain. Parmi ceux qui ont eu la chance d'entendre Catherine au Mesnil le 19 Janvier 1997 et lors du 100ème concert de l'association le 20 Décembre dernier, qui n'a pas été profondément bouleversé par la qualité exceptionnelle de son jeu.

ORTEGA Marcel, Chef d’orchestre
Né à La Secuita (Tarragone), Marcel Ortega étudie la direction d’orchestre et de chœur à Musikene (Conservatoire Supérieur du Pays Basque Espagnol à San Sebastián).
Sa formation et ses inquiétudes artistiques font preuve d’une grande variété et diversité. Ayant chanté à un âge tendre dans la chorale d’enfants Els Rossinyols, il étudie ensuite la clarinette à l’Ecole de Musique de Tarragone. De l’âge de dix à quatorze ans il intègre l’Escolanía de Montserrat, l’une des meilleures chorales au niveau européen, ensemble vocal de référence en Catalogne. En tant que membre de ce chœur, Marcel Ortega a l’occasion de faire de la musique avec des chefs et orchestres de renommée, participant également dans des projets spéciaux comme une tournée à Porto Rico, l’inauguration du Forum des Cultures sous la baguette de Msistlav Rostropovitch en 2004 et un opéra au Liceu de Barcelone. C’est pendant cette époque que Marcel Ortega commence à étudier l’orgue avec l’abbé Cassià Just qui lui fait connaître une riche tradition musicale religieuse : la polyphonie de la Renaissance, les grands compositeurs du Romantisme et le chant grégorien.
De retour à Tarragone, Marcel Ortega obtient son prix de clarinette et finit sa 4ème année d’orgue. Il devient membre de l’harmonie de cette ville, de la Banda régionale, du chœur et de l’orchestre de l’Ecole de Musique. Ainsi, tout au long des années, Marcel a pu entrer en contact avec les répertoires et les univers musicaux les plus divers : la musique populaire catalane, la musique de bandas, la musique symphonique des processions de fêtes religieuses, le répertoire choral et symphonique classique, le jazz et la polyphonie vocale d’église.
Dans ses études actuelles à Musikene à San Sebastián il a comme professeurs de direction le catalan Manel Valdivieso et le chef d’orchestre français Gabriel Baltés (en ce moment, Marcel Ortega fait une année d’échange Erasmus à Bologne sous la houlette de Luciano Acocella et de Pier Paolo Scattolin). À San Sebastián il est également membre du chœur Pasaia Abesbatza et il dirige le groupe vocal de musique ancienne « Lut » (formé par des élèves de Musikene et recevant les conseils du spécialiste Josep Cabré). Puis, à Tarragone, il est le directeur titulaire du Jeune Orchestre Régional « InterComarcal ». À Bologne il chante dans la chorale Euridice, dans le groupe semi-professionel « Arca Musicae » et dans l’ensemble de chant grégorien «  Accademia dei Galanti ». En outre, il est le clarinettiste de l’ensemble de musique contemporaine « Binario Est ». En 2012, Marcel Ortega a gagné le Premier Prix de Composition pour Chœurs d’Enfants de la Ville de Reus.

ORTI, Francesca soprane
Née à Valencia (Espagne), elle initie ses études de piano, harmonie et contrepoint au conservatoire de sa ville natale. Elle se spécialise ensuite en direction chorale au Conservatoire Supérieur de Madrid et en chant au Conservatoire du Liceo de Barcelone. De 1980 à 1992 elle dirige toute une série de chorales dans la région de Valencia. Depuis 1992, elle centre ses activités sur le chant en tant que soliste, particulièrement dans le domaine de la mélodie et du lied. Elle a chanté en première représentation des œuvres de compositeurs espagnols d'actualité comme Vicente de Miguel, Luis Blanes et Ernesto Artal. Francesca ORTI a participé avec grand succès à des mises en scène d'œuvres de Kurt Weill et de Joseph Kosma dans plusieurs théâtres de son pays natal. Elle enseigne actuellement le chant au conservatoire de Valencia.

OSBORNE Robert
Né à Memphis , il a chanté plus de cinquante rôles dans des opéras de Bernstein à Weill avec des entreprises à Paris, Lyon, Berlin, Singapour, New York, Houston, Santa Fe et Los Angeles. Sa carrière de concertiste l'a amené à Royal Albert Hall de Londres, le Concertgebouw d'Amsterdam, Victoria Hall à Singapour, le Gran Teatro de La Havane, Carnegie Hall et Lincoln Center à New York, et Salle Tchaïkovski à Moscou où il a chanté sous telle distingués chefs d’orchestre que Bernstein, Ozawa, Spivakov, Tilson Thomas, John Williams et Russell Davies. Il a joué avec les Tanglewood, Schleswig- Holstein, Nakamichi, USARTs / Berlin, Aspen et Marlboro Festivals ainsi que sur plusieurs émissions de télévision célèbres pour la télévision BBC, PBS, russe et européenne. Il est apparu dans quatre City Center Encores! comédies musicales, dans le Bernstein à 70! Gala de Tanglewood, et dans le BAM salue Sondheim Gala. Osborne a chanté sur plus de deux douzaines d'enregistrements, y compris des opéras complets, musique de chambre, et des CD de mélodies dédiés à un seul compositeur. Il termine actuellement un enregistrement de chansons de film et de cabaret de Franz Waxman. Il fera ses débuts avec l'Opéra de Los Angeles la saison prochaine dans le rôle principal de l'Anatomie Theatre de David Lang. www.RobertOsborne.net